L’Arcep en remet une couche sur les opérateurs, qui « jouent les miséreux »

La saga n’en finit plus. L’Arcep attaque à nouveau les opérateurs, mais sur un autre sujet cette fois ! Après les offres Low Cost et la 4G, le régulateur critique désormais les opérateurs capricieux face à leurs revenus.

Ils ne seront donc jamais d’accord sur rien. Alors que le PDG de SFR vient de tirer la sonnette d’alarme concernant la baisse des revenus de son groupe et sa capacité d’investissement, l’Arcep a immédiatement répliqué en criant au scandale.

Cette fois, c’est le président de l’ARCEP lui même, Jean Ludovic Silicani, qui s’est lâché au nom de son organisme de régulation en contrant les récentes déclarations de SFR à l’occasion du Digiworld Summit de l’Idate. SFR jouerait le miséreux selon lui, et ça, ça ne lui plait pas du tout. Si les revenus et les marges des opérateurs ont effectivement baissé, le secteur connait malgré tout la plus forte croissance en France et table sur des marges à 30 % brut.

« Le secteur des télécoms en France connaît une croissance annuelle de 6% en volume, c’est bien une croissance, et c’est le secteur de l’économie française qui croît le plus vite. »

Dans son élan, le président de l’Arcep est revenu sur l’affaire de la 4G en qualifiant Bouygues Telecom de « lièvre qu’on à lâché » afin de motiver les autres opérateurs à investir dans les réseaux de nouvelle génération. Bref, Monsieur Siliciani ne semble pas prêt à pleurer en cœur sur la cause des opérateurs, cela promet de nouveaux épisodes bien croustillants dans la série Arcep VS opérateurs…

Tags :Via :zdnet
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. C’est fou le nombre de gens qui ne connaissent pas le légendaire « Homer Dalor » et pensent que c’est juste un « preum’s » parmi tant d’autres 😉

    1. Merci pour la proposition mais nous aussi on a eu nos 3 gros porcs qui s’en sont mis plein les fouilles !
      Alors j’attends avec impatience que le sus-nommé gros porc SFR se fasse racheter par Free ou qu’il…disparaisse.

    1. 30% de marge brut, une fois les taxes payées, les charges déduites, et j’en passe c’est pas non plus énorme…

      La France, pays où les télécoms sont pratiquement les moins chers du monde, et le gens trouvent encore à y redire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité