Israël pourrait légaliser le téléchargement

Les réflexions autour du piratage touchent toujours davantage de pays et pas seulement en Amérique du Nord ou en Europe. Israël aussi, par exemple, se penche sur le problème. Un projet de loi pourrait même bien légaliser le téléchargement. En contrepartie, une taxe serait mise en place sur les produits high-tech.

A la Knesset, le parlement israélien, les hommes politiques discuteront bientôt d’un projet de loi en faveur de la légalisation du téléchargement et de la copie de fichiers (musique et films) notamment en provenance d’Internet. Bien évidemment, n’entre en considération qu’un usage privé. Pour contrebalancer ce « manque à gagner », cette proposition de loi propose un mécanisme similaire à notre rémunération de la copie privée, une taxe instaurée sur les appareils permettant d’effectuer ces copies.

Et cette proposition de loi pourrait bien être adoptée, elle est en effet soutenue par Méir Chétrit, du parti Hatnuah, un homme politique très influent car ayant déjà exercé plusieurs fonctions ministérielles, notamment à la Justice et aux Finances. Cela soulèvera-t-il les mêmes questions et problèmes qu’en France, aux Etats-Unis ou dans les pays Nordiques ? L’avenir nous le dira…

Tags :Sources :Numerama
Dernières Questions sur UberGizmo Help
      1. je rajouterai mentalement manipulé par des pseudos humanistes, fervents adeptes du complot sionniste..!
        j’ai eu l’occasion de partir là bas, et quand j’entend ou je lis des commentaires de merde du genre de l’abruti au dessus de toi (PREUM’S dans la connerie) ça me fait bien rigoler !!!

        1. T’es con, ou tu le fais exprès ? Je n’ai pas parlé de complot sioniste.
          Je désapprouve les décisions de cette administration, de la même façon que je n’apprécie pas les administrations iranienne ou américaine (parmi d’autres). Où est le complot là-dedans ?
          Parce qu’il s’agit de l’Israël, il faudrait taire son opinion plus que pour un autre gouvernement ? (et je parle bien du gouvernement, pas de la population)
          Dans le genre PREUM’S dans la connerie, manifestement tu me distances, et pas qu’un peu.

        2. Gniakgniak parlait des MEDIAS, pas du public qui écoute les médias sans aller voir par eux même et qui sont VICTIMES de désinformation.
          Souvent montés de toutes pièces et entretenus par l’opinion publique, les histoires de complot ont toujours fait vendre. Aujourd’hui encore. Même en France. Le regard des médias sur Israël en est la preuve.

        3. Entre aller à Tel Aviv et aller à Gaza y a des différences, c’est bien beau les vacances mais si tu veux voir la réalité en face va dans les zones de guerre. C’est un complot de dire qu’il y a une féroce guerre là bas ? Et niveau médias aujourd’hui, il n’y a que des pro sionistes donc les englués du systèmes c’est sans doute pas ceux qu’on pensent.

          Allez je suis sympa je vous file un peu d’ananas, c’est bon ça se mange sans faim.

  1. La Suisse propose un système juridique avant-gardiste et assez juste à l’égard des individus et des droits d’auteurs.

    Ce qui est légal chez les helvètes :

    – Télécharger des films, des musiques sur internet (que la source soit considérée comme légale ou non), si vous NE PARTAGEZ RIEN SUR LE RÉSEAU!
    – Regarder des films, des musiques en streaming sur internet.
    – Regarder un film ou écouter de la musique (même téléchargés) avec vos amis/famille dans un endroit privé. (Voir définition du « cercle privé »). Cela va sans dire que si vous faites payer l’entrée, ça ne passera pas.
    – Prêter/donner/faire une copie de vos films ou de vos musiques (même téléchargés) pour vos amis/famille. (Voir définition du « cercle privé ».

    Ce qui est illégal là-bas:

    – Télécharger des programmes d’ordinateurs (dont les jeux).
    – Partager toute œuvre soumise au droit d’auteur sur internet (Attention donc aux programmes de Peer to Peer qui partagent en général automatiquement dès que vous avez téléchargé ne serait-ce qu’un bit de musique ou de film)
    – Vendre des musiques/films que vous avez téléchargés
    – Faire des copies ou mettre à disposition ces fichiers à des personnes ne faisant pas partie de votre cercle privé.
    – Engager quelqu’un (ou une entreprise) pour faire des copies de fichiers soumis au droit d’auteur.

    Source : http://www.technophile.ch/le-piratage-en-suisse-partage-telechargement/

    1. Mais ce système en place n’est-il pas lié au fait que l’industrie culturelle suisse(j’entends musique et cinéma) soit beaucoup moins productiviste qu’aux états unis et dans une moindre mesure la France.
      J’entend par la qu’avec ce système ils ne sabordent pas leurs propres productions cinématographique ou musicale puisque ça ne représente que très peu de pognon au final.
      Mais sinon je trouve ca cool et je milite pour que la france adopte un système similaire.

  2. Mais non, c’est pas la solution… Ca va juste emmerder tout le monde de payer plus cher le matos. Faut envisager la License Globale, avec des majuscules, parce qu’elle le vaut bien !

    1. On s’en fout des palestiniens… Ils ont refusé toutes les propositions de paix, où plutôt leurs responsables politiques corrompus et fous ont refusés toutes propositions. Alors qu’ils se débrouillent; nous avons d’autres soucis bien plus importants chez nous.

      1. quelle propositions de paix ? israel ne veut pas la paix, pas plus qu’il ne veut verser l’argent recolté grace a ces taxes aux ayant droit des produits diffusés.
        c’est du vol pur et simple, ce qu’ils font depuis 60 ans…

  3. C’est une bonne chose mais je ne pense pas pour autant que ça soit suffisant pour lutter contre le piratage, le vrai, celui du commerce de la musique et du cinéma sous forme numérique ou sur supports physiques. Il faudrait mettre en oeuvre le fait que certains fichiers puissent être lus durant un certain temps.

  4. et pendant ce temps, Israel autorise (ou plutot S’AUTORISE) l’implantation de nouvelles colonies. comme ça. ah ça m’a trop fait rire quand j’ai lu ça à la une des medias… israel autorise. LOL moi aussi demain je vais m’autoriser à m’installer dans le salon de mon voisin, tiens. oui parce que son parquet à été fait avec du bois qui vient d’une region de bretagne où mon oncle a fait fortune dans la menuiserie, j’en conclu donc…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité