23andMe doit cesser de vendre ses tests d’ADN

Quelque chose ne serait pas tout à fait au point au sein des kits d'analyse d'ADN de 23andMe, et la Food and Drug Administration (FDA) a décidé de fourrer son nez dedans. L'agence a donc ordonné à la firme de cesser de commercialiser ses produits...

Créée en 2006, 23andMe est une société de biotechnologie basée à Mountain View en Californie et qui propose, moyennant finance, une analyse du code génétique de ses clients.

Dans une lettre du 22 novembre, rendue publique aujourd’hui, l’agence gouvernementale n’a pas mâché ses mots dans ce courrier adressé aux dirigeants de l’entreprise, et incriminant les « Saliva Collection Kit » et « Personal Genome Service ».

« La FDA est préoccupée par les conséquences sur la santé publique des résultats faussés présentés par l’appareil. Le but principal de l’obligation de se conformer aux exigences réglementaires de la FDA est de s’assurer que les tests fonctionnent »

La FDA a également suggéré que les faux positifs ou les faux négatifs pourraient conduire à des conséquences surprenantes, citons notamment des mastectomies inutiles. Manifestement, la plupart des gens prennent ces tests trop au sérieux…

Le scepticisme entourant les tests salivaires du kit de 23andMe n’est pas une chose nouvelle. En 2012, l’UnitedHealth Group a publié un rapport exprimant son inquiétude quant à l’exactitude et l’accessibilité desdits kits. En outre, les résultats offraient un constat éloquent, les tests génétiques représenteraient un marché annuel de 25 milliards de dollars aux États-Unis seulement.

Les dérives sont évidentes, avec autant d’argent en jeu, des entreprises peu scrupuleuses pourraient se précipiter sur le secteur avec des produits à moitié cuits imparfaits intrinsèquement, mais dignes de la poule aux oeufs d’or.

Retour en Juillet, quand les premières préoccupations ont été soulevées concernant l’exactitude des tests, le fondateur de l’entreprise Ann Wojcicki (qui se trouve être l’épouse du fondateur de Google, Sergey Brin) a déclaré,

« 23andMe travaille activement avec la FDA pour s’assurer que la firme fournit des informations de haute qualité afin que les consommateurs puissent avoir confiance »

Finalement,  si vous ne supportez pas la coriandre, c’est peut-être de votre faute…

Tags :Sources :bloomberg
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. il y a des entreprises US qui exigent un test ADN lors des recrutements.
    C’est théoriquement pour se prémunir contre les risques de maladies génétiques, en fait c’est pour écarter les origines génétiques moins appréciées par le patron.

  2. Pour être exactes, les tests salivaires, étant appareils médicaux, doivent être visés et validés par le FDA….
    Aucunement les résultats ne sont remis en cause.
    Ayant fait le test sur 23andme, je suis satisfait des résultats, est même surpris sur certains
    Maintenant, si certains font de la chirurgie à titre préventif, Angelina Joli l’a bien fait…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité