Et l’on pensait l’arme nucléaire ultra-sécurisée…

On aurait pu penser que les équipements d'armement les plus puissants que l'homme n'ait jamais conçus auraient toujours été extrêmement protégés. Saviez-vous pourtant que pendant plus de 20 ans, les silos des missiles nucléaires n'étaient verrouillés que par un simple mot de passe: 00000000 en l'occurrence ?

Tout a commencé en 1962, lorsque le Président des Etats-Unis John Fitzgerald Kennedy a fait en sorte que chaque arme nucléaire américaine ne puisse être lancée que par une personne accréditée, avec le mot de passe adéquat, grâce ici à un boîtier spécifique. Auparavant, disons simplement qu’elles pouvaient être accessibles par n’importe qui ou presque.

Comme d’ordinaire, ce genre de changement prend un certain temps à se mettre en place. 20 ans après cette décision, la moitié des silos présents en Europe n’étaient encore fermés que par une simple serrure mécanique. La plupart des boîtiers installés ne furent même activés qu’en 1977.

L’installation de ces appareils s’était faite sous la supervision de Robert McNamara, Secrétaire à la Défense. Lorsqu’il est démis de ses fonctions en 1968, les codes des cinquante boîtiers en fonction furent réinitialisés à 00000000. Et pour ne jamais oublier ce complexe mot de passe, les soldats en faction devaient même régulièrement vérifier qu’aucun autre chiffre n’étaient inscrit.

Tout ceci est resté en place durant toute la guerre froide, un moyen pour les Etats-Unis de garantir une frappe nucléaire le plus rapidement possible et ce, peu importe les éventuels cassures dans la chaîne de commandement.

Savoir que l’on est passé à huit zéros d’une troisième guerre mondiale, ça fait froid dans le dos, non ?

Tags :Sources :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. C’était plus la salle « Jupiter » mais « just’une bière »

      Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  1. Petite anecdote .
    Lors d’un sommet Mitterand en rencontrant Reagan lui avait dit qu’une personne russe était tombé sur des documents ultra confidentiels .Sur ces derniers était inscrit tout les secrets miltaires américains .
    Ronald n’ y croyant pas , François lui a prouvé ses dires , le premier était devenu blême à l’annonce de cette révélation car non seulement l’empire soviétique savait tout mais la france aussi par la même occasion .
    Par la suite celà est devenu l’affaire farewell :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Vladimir_Vetrov

    Après il faut voir car d’après le colonel CORSO , pour lui les bolchéviques ont toujours été au courant de ce que faisait les cowboys et ont toujours collaboré/collaborent toujours …

      1. La russie figure parmi les trois pays ayant le plus de milliardaires au monde , ce qui veut dire qu’ils possèdent indirectement des usines à travers le monde .
        Pourquoi iraient ils se fatiguer à concevoir si ils ont de l’argent pour embaucher des larbins qui le feront à leur place ?
        Puis bon ce n’est pas encore pour demain la troisième guerre mondiale étant donné que ce pays roule sur l’or , les cosaques ne vont pas prendre le risque de tout perdre bêtement .

  2. Je sais pas si on est passé loin ou non de la 3ème guerre mondiale. En revanche, Morgan, ta façon d’écrire est apocalyptique… Orthographe, conjugaison, mots manquants… Un vrai feu d’artifice !

  3. En même temps, si sur le clavier, les 9 touches sont sérigraphiées « 0 ». Il n’est plus suffisant de connaitre le code, il faut savoir précisément, où appuyer, et c’est déjà beaucoup plus compliqué!

  4. Mais bien sur…

    Je veux bien que certaines choses passent à travers les mailles de la sécurité, ou encore une erreur humaine pour la transmission de données sensibles, mais de là à mettre un code aussi nul que ridicule sur des silos nucléaires, soit les ricains sont cons, soit c’est des conneries

    1. En fait pour savoir si cette histoire à un réel intérêt il faudrait surtout se poser la question qui est : comment atteindre le silo à missile… Car c’est bien beau de pouvoir entrer dans le silo, mais faut il encore l’atteindre sans se prendre 200 balles dans le dos…
      Si je met 1234 comme mot de passe sur mon PC mais que celui-ci n’est pas connecté au réseau, je ne crains pas les accès distants… Dans le cas du missile, seuls les militaires qui avaient le droit d’accès à la base pouvaient se rendre jusqu’à l’entrée du silo, à partir de là, si il avait de mauvaise intention, pas besoin de rentrer voir le missile pour mettre la merde 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité