Test du casque VK-1 Valkyrie d’Aëdle

J’ai eu la chance de tester le casque supra-auriculaire VK-1 Valkyrie d’Aëdle qui, comme son nom ne l'indique pas, est une jeune marque française. Et je dois dire qu’avec leur tout premier produit, Aëdle frappe fort. Fabriqué à la main, assemblé en France avec des matériaux de qualité, un design soigné, le VK-1 est superbe. Mais que vaut-il vraiment ?

VK-1-Aedle-test-0012

C’est quoi ? 

Le VK-1 Valkyrie est le premier produit fabriqué par Aëdle, une jeune marque française créée par Raphaël Lebas de Lacour et Baptiste Sancho. Ils ont choisi de commencer sur un segment à forte concurrence, le casque audio. Et pour leur premier essai, ils ont choisi de fabriquer un casque supra-auriculaire, intégrant un transducteur dynamique de 40 mm semi-ouvert, un diaphragme en titane avec aimant néodyme, avec une réponse en fréquence de 20Hz à 20 kHz, et une d’impédance de 32 Ohms. Même si les éléments viennent des 4 coins du monde, le casque est assemblé à Combourg en Bretagne.

VK-1-Aedle-test-0001

Design
La boite blanche et sobre renferme l’essentiel : le casque,  un câble détachable, deux adaptateurs (un jack, un avion), une sacoche de rangement en tissu avec fermeture aimantée, un livret, et une carte en métal avec le numéro de série. C’est beau, il n’y a rien à dire.

VK-1-Aedle-test-0014

Le VK-1 existe en 2 modèles, le Classic, celui que j’ai reçu, et le Carbon (qui est tout noir).

WK-1 Aedle test-1-2

La première chose qui frappe quand on voit le VK-1 est son design ultra-propre. Il marie parfaitement l’aluminium et le cuir et ses finitions sont exemplaires pour un casque produit en petites quantités (400 casques par mois).

VK-1-Aedle-test-0018

Quand on voit le VK-1, on imagine qu’il va peser une tonne et qu’au bout d’une heure d’écoute, on va finir avec la tête penchée en avant. Je vous rassure, ce n’est pas le cas. Le casque pèse 216 grammes seulement.

VK-1-Aedle-test-0002

Rien ne laisse à désirer cuir d’agneau, speaker taïwanais, aluminium d’aviation façonné dans une seule et même pièce, câble ultra souple en fibre d’aramide, je suis vraiment sous le charme.

VK-1 Aedle test

Pour s’adapter sur vos oreilles, la longueur du casque se règle en faisant coulisser les oreillettes via des petits tubes en inox. C’est astucieux, mais on peut douter de la fiabilité du système sur le long terme. Sur la photo, vous pouvez voir une oreillette qui a coulissé le long du tube en inox et l’autre non.

VK-1-Aedle-test-0016

Le câble est détachable. Il est impossible à emmêler. Les connecteurs sont en alu. C’est presque un sans faute. J’ai pourtant un reproche, le câble est trop court. Il fait 120 cm ! C’est à peine plus long que la taille d’un kit main-libre et c’est vraiment trop juste si vous avez une tour d’ordinateur par terre, ou si vous voulez écouter de la musique sans être assis sur une chaise devant votre chaîne hi-fi. Et je suis désolé, mais je ne m’achète pas un casque comme celui-ci pour écouter les MP3 sur mon téléphone. On est donc obligé de mettre une rallonge. Dommage.

VK-1-Aedle-test-0019

Ça nous a plu
Le son est extrêmement bien équilibré et détaillé. Au contraire de casques qui exagèrent certains sons pour flatter certaines oreilles, le VK-1 joue dans la nuance. Il ne privilégie aucune sonorité particulière.
Les basses sont présentes sans être omniprésentes, elles sont propres en étant un peu renforcées.
Les médiums sont précis, les voix sont claires, légèrement en avant, c’est net.
Les aigus sont éclatants mais ils sont parfois moins définis, et donnent une impression moins distinctes. Mais franchement, je dis ça pour qu’Aëdle perfectionne encore son casque sur ce point et ça n’a rien de rédhibitoire.
Au final, on a un casque qui va avec presque tous les styles musicaux. Si vous aimez le rock, le classique, le jazz, le rap gentil, la techno de qualité… ce casque fera l’affaire.

Ça aurait pu être mieux
Mis à part les aigus qui peuvent être améliorés, il n’y a pas grand-chose à dire sur la qualité du son de ce casque. Par contre au niveau du confort, on peut trouver deux ou trois améliorations.
Au début, je trouvais qu’il était très serré, et il me faisait mal aux oreilles. Mais ça c’était avant d’ouvrir le livret où en première page, il est clairement indiqué qu’il faut « ajuster manuellement l’élasticité de l’arceau ». C’est donc ce que j’ai fait et ça allait vraiment mieux.
Par contre, je porte des lunettes (pas sur le front comme sur la photo, mais sur le nez) et au bout d’un moment, la pression peut-être gênante. Je n’avais pas envie d’écarter trop l’arceau non plus.
Pour finir, on transpire vite des oreilles avec ce casque. Oui, oui. Ce n’est pas super grave, mais c’est juste un peu gênant de terminer une longue session d’écoute avec les oreilles en sueur. Là encore, Aëdle a prévu un petit chiffon noir pour essuyer les écouteurs après une session.

Alors j’achète ?
Si vous êtes à la recherche d’un casque haut de gamme avec un budget de 350€ et que vous appréciez son design rétro, le VK-1 Valkyrie d’Aëdle saura flatter votre goût de l’esthétisme sonore et visuel. Et pour un premier essai, Aëdle n’a vraiment pas à rougir des autres modèles au même prix sur le marché. Personnellement, j’aurais aimé le garder.

Si vous cherchez plutôt un casque circum auriculaire, patience, il paraît qu’Aëdle travaille actuellement sur un casque de ce type… à bon entendeur…

PS : Pour ceux qui se demandent, Aëdle signifie Noble en danois.

Tags :Sources :Aëdle
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. J’ai personnellement trouvé ce produit bien décevant, non physiquement, il est flatteur et reflète l’inverse du Beats, mais acoustiquement : un étagement des plans des plus médiocre, un manque flagrant de détail, une perception de l’harmonie extrêmement faible. Bref, j’en retiens que chez Aedle on fait du design avant de faire de la musique, pourtant les fondateurs ont fait une école de commerce, il aurait alors fallu faire du commerce plus que de l’acoustique, ou alors au moins savoir ce qu’est un casque de qualité plutôt que d’écouter le Beats des copains en se disant qu’il lui manquait son pendant bobo. Maintenant c’est fait, bravo Aedle

  2. Une bande passante de 20Hz-20kHz pour 350€ ! Si avec ça on ne paye pas pour le design…
    Je préfère de loin garder mon casque à 5Hz-30kHz qui a couté 100€ que de payer 3.5X plus cher pour un son de mauvaise qualité.
    Amis des basses et des aigus clairs ne prenez pas au sérieux cette pub déguisée et passez votre chemin sur cette infamie !

    1. C’est sûr que tes super oreilles en mousse capte les fréquences au dessus de 20kHz et en dessous de 30Hz et encore je suis même pas sûr que tu arrives à entendre jusque là. Bref, mouton du marketing, les chiffres sur la boite ne reflètent pas la qualité d’un mattos… Au sinon à quoi bon dépenser plus de 30€ dans un casque qui sort de bonne spec…

    2. la bande passante ne signifie pas Grand Chose. l’oreille humaine ne peut pas detecter tes 5hz-30khz. le gang&olufsen qui se vend a 400€ a une bande de 20hz-20kz. la plupart des casques bon marche exagerent sur cette bande. un casque, il faut l’ecouter pour savoir si ca convient ou non. presque tous les casques exagerent les donnees sur la bande passante. un casque de 5€ peut avoir une bande passante superieure a cette d’un casque de 400€.

  3. J’ai fait une écoute sur ce casque, que dire à part qu’il est joli … en fait pas grand chose, aucun détail, les graves sont fades, le medium moyen, et les aigues cinglants.
    Si vous avez 350 € à dépenser pour joli un serre tête c’est parfait !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité