Le Japon veut équiper la Lune de panneaux solaires

shutterstock_98040023 - lune

Après la catastrophe de Fukushima de 2011, le Japon a adopté sans réserve l'énergie solaire comme alternative écologique. Tant et si bien, qu'ils escomptent entreprendre la construction d'une structure lunaire composée de panneaux solaires visant à les alimenter sur Terre.

Shimizu Corporation désire construire un anneau de panneaux solaires autour de l’équateur de la Lune afin de transmettre l’énergie récoltée vers la Terre par micro-ondes. Et ils veulent débuter le projet LUNA RING en 2035…

Ils déclarent à ce propos : « Une transition entre l’utilisation économe de ressources limitées vers un usage illimité d’énergie propre est le rêve ultime de toute l’humanité. Le LUNA RING, notre concept de production d’énergie solaire, traduit ce rêve en réalité grâce à des idées ingénieuses couplées de technologies spatiales de pointe. »

Shimizu veut employer une petite armée de robots pour installer un anneau de 400 mètres de large constitué de panneaux solaires photovoltaïques sur les 11000 kilomètres de l’équateur lunaire.

Et puisque la lune n’a pas d’atmosphère, le LUNA RING jouirait d’un bombardement non-stop de rayonnement solaire. Une fois l’énergie absorbée, elle serait retransmise à des stations situées le long de la côte du Pacifique par micro-ondes via des antennes de 20 km de diamètre.

Plutôt ingénieux sur le papier, la mise en oeuvre sera toute autre… De la à savoir à qui appartient le territoire lunaire et qui a le droit de poser quelque chose dessus…

lune

Tags :Sources :ShimzVia :cleantechnica
Dernières Questions sur UberGizmo Help
      1. 2 mots dans l’article : projet et concept… Tout est dit
        Ah ah, je peux pas poster, détection de doublon, il vaudrait mieux une détection de troufion parmi l’équipe de Gizmodo

        Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  1. Petit problème : la lune n’a certes pas d’atmosphère, ce qui, pour les panneaux solaires est un avantage … sauf quand des débris percutent la lune. Sur Terre, les petits débris sont détruits dans l’atmosphère alors que sur la lune ben non.

    L’entretien d’une telle structure risque de rendre le coût de l’énergie produite assez prohibitif.

    D’ailleurs pourquoi se faire chier à l’installer autour de la lune (qui n’est qu’à moitié éclairée par le soleil au passage, une hémisphère restant constamment dans l’ombre) et pas simplement en orbite autour de la Terre ?

    1. La Lune présente toujours la même face, celle que l’on ne voit pas car sa rotation est équivalente à sa révolution (on appelle ça une rotation synchrone (http://fr.wikipedia.org/wiki/Face_cach%C3%A9e_de_la_Lune)).

      Mais comme pour la terre, elle subi le rayonnement du soleil sur toute sa surface (quand elle disparait dans le ciel c’est que c’est la face cachée qui est éclairé).
      l’idée d’un anneau n’est donc pas bête car cela permettrait de l’alimenter de façon continu (mais effectivement les dégâts du à une absence d’atmosphère serait tel que je ne suis pas sur que ce serait rentable)

      1. Merci pour la démonstration … effectivement j’y avais pas pensé 😉
        L’avantage d’une structure en orbite autour de la Terre (même si la sensibilité aux débris reste la même) c’est surtout que la structure est plus proche, donc consommera moins d’énergie pour la transmission et surtout sera plus facilement accessible pour toute réparation.

  2. Pour un pays qui a tout misé sur le nucléaire, je n’ai pas l’impression qu’ils aient gagné en humilité.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  3. Je serais curieux de voir un calcul crédible du bilan carbone de la chose.
    Parce que faire du solaire c’est bien, mais si la fabrication, le transport, l’installation et l’exploitation finissent par demander plus de carbone que ce qui aurait été émis avec d’autres sources, je ne vois pas l’intérêt…
    Par exemple le solaire est marginalement rentable en terme de carbone, la voiture électrique pareil sauf dans les pays qui produisent de l’électricité propre, etc…

  4. « Et puisque la lune n’a pas d’atmosphère, le LUNA RING jouirait d’un bombardement non-stop de rayonnement solaire.”
    Atmosphere ou pas atmostphere, le rayonnement n’est pas non stop sur l’ensemble de la Lune… Il y a des jours et des nuits aussi sur l’astre.

  5. Pourquoi pas, mais quand la lune sera rempli de panneau solaire et qu’elle quittera son orbite, c’est les japonais qui vont sauter dans l’océan pour rétablir les marées ??? :)

    Pour être sérieux, il y a je pense d’autres solutions dans les énérgies renouvelables que des mettres des panneau photovoltaique sur la lune, la pile à combustible est sur de bonnes voies, mais laissons l’avenir trouver mieux !

    Savez vous qu’elle énergie propre est la plus productrice ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité