Une grande avancée en matière de contraception masculine

contraception masculine

Nous vous en parlions il y a peu, la pilule pour les hommes semblait encore loin de pouvoir devenir une réalité. Pourtant, une nouvelle étude vient de révéler qu’une solution de blocage chimique semble finalement possible.

La nouvelle nous vient d’Australie. Une équipe de chercheurs présente les résultats de leurs travaux sur des souris rendues génétiquement infertiles.

Pourtant, les choses ne semblaient pas si évidentes au départ. Ainsi, Sabatino Ventura, chercheur travaillant sur le projet précise au journal Proceedings of the National Academy of Sciences :

« Les recherches sur un contraceptif masculin viable sont restées à l’état de challenge pendant de nombreuses années. »

Concrètement, tout l’enjeu de la pilule masculine est de bloquer les milliers de spermatozoïdes libérés à chaque éjaculation, alors que la pilule féminine doit assurer le blocage d’un unique œuf.

Et bien il semblerait que les chercheurs de l’université de Monash, après avoir travaillé en association avec des équipes à Melbourne et à Leicester au Royaume-Uni, aient trouvé une solution finalement chimique à ce « problème ».

Et cette solution est celle du blocage de deux protéines dans les cellules musculaires permettant au sperme d’avancer au moment de l’éjaculation.

« Nous avons montré que bloquer en même temps deux protéines permettant l’avancée du sperme pendant l’éjaculation provoque une infertilité totale […] sans affecter la viabilité à long terme du sperme ou la santé générale et sexuelle du mâle. Le muscle ne reçoit pas le message chimique lui indiquant de faire avancer [le sperme]. »

61 % des hommes se déclaraient prêts à utiliser une pilule contraceptive masculine, selon un sondage CSA datant de 2012. Or d’ici dix ans, leur désir pourrait devenir une réalité. Sabatino Ventura a ainsi souligné le fait que :

« La prochaine étape est le développement d’un contraceptif oral masculin, qui soit efficace, sûr et aisément réversible »

Tags :Via :mashable
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Je me méfie des effets secondaires de ce genre de produits, y compris sur le long terme.
    C’est toujours délicat quand on lance une nouvelle molécule, sans recul à grande échelle pour avoir confiance qu’il n’aura pas d’effet néfaste.
    Le principe de cette pilule contraceptive est tentant, mais je n’ai pas spécialement envie de jouer les cobayes.
    Je préfère attendre que quelques pécores essuient les plâtres.

    1. Oh oui, bravo. Laisse les autres aller a l’échafaud. BRAVO Homer, superbe mentalité nauséabonde.

      Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
      1. Oui, je préfère que ce soient quelques pécores sans grande utilité pour la société qui y passent, plutôt qu’une personne de valeur comme moi.
        Je ne vois pas ce qu’il y a de choquant.

    2. …DIsons qu’on l’a bien fait avec les femmes pendant des années…
      Et accessoirement la mise sur le marché c’est pas « on va vaire chier deux souris… ok ça marche allez on balance le produit ». Les grandes vagues médiatiques sur les soucis de médicaments en ce moment c’est plus du fait d’un mésusage d’un médicament qu’un vétitable soucis, même s’il y en a eu et il y en aura encore…

  2. Si cette molécule bloque les muscles responsables de l’avancement du sperme, est ce que ça pourra être utile pour mon problème d’éjaculation précoce ?

  3. Le jour ou c’est vraiment au point sa sera simpa, car le nombre de filles qui soit disant prenne la pullule et qui tombe enceinte de nos jour. ..

  4. Malheureusement je vois un hic dans cette contraception, le risque que de nombreux hommes ne se protègent plus correctement contre les MST avec un préservatif, pensant que ‘la pilule’ soit suffisante.

        1. Ben s’ils sont trop cons pour réfléchir deux secondes… Ils rejoindront les possesseurs d’iPhone étanches grâce à la MAJ IOS7.

          C’est une bonne nouvelle, ça permettrait dans un couple d’alterner celui ou celle qui prend la pilule justement, histoire qu’il n’y en ai pas qu’un à faire violence sur son corps.

  5. alors pour resumer, si j ai bien tout capté, on s ejacule a l interieur de nous?? beurkkk
    et si je vais même plus loin dans mon raisonnement scientifique personnel de moi….. mes burnes vont donc devenir un charnier a spermato…. The walking dead dans mes tites ticules o_O
    je ne risque pas de tomber enceinte au moins???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité