Comment bien choisir son téléphone Android ?

Appelons un chat un chat, il y a bien trop de téléphones Android sur le marché. La seule et unique façon de savoir lesquels valent la peine est de suivre l’actualité des nouvelles technologies quotidiennement. Pour ceux qui ont d’autres choses à faire, voici les points à prendre en compte lors de l’achat de votre futur téléphone.

Pour commencer, la règle d’or : il n’y a pas de « meilleur » téléphone Android. Il y a seulement le meilleur Android à vos yeux. Si vous l’aimez et qu’il est dans votre gamme de prix, c’est l’Android idéal et personne ne pourra vous dire le contraire (sauf si vous avez choisi effectivement choisi un téléphone minable, dans ce cas, il fallait lire ce guide).

A quelle fréquence dois-je changer mon téléphone ?

Tout dépend en grande partie du type d’utilisateur que vous êtes… Aimez-vous jouir de la dernière MàJ ou du dernier modèle à la mode ? Cassez-vous souvent votre téléphone ? Avez-vous les moyens d’acheter un téléphone sans subvention ? Tout ceci influera nécessairement sur votre investissement mais voici néanmoins les lignes directrices.

  • Des contrats de deux ans pour un niveau de mise à jour moyen. La plupart des opérateurs vous proposeront des contrats de deux ans pour subventionner votre mobile. Sans rien faire d’autre, ils vous offriront la possibilité de changer votre appareil après deux ans pour peu ou prou d’argent. Pour le commun des mortels, c’est amplement suffisant.
  • Changement accéléré pour les nerds. Certains opérateurs offrent la possibilité de se réengager pour profiter d’un changement de téléphone. Vous pouvez aussi tomber sur des offres pendant des périodes clés. En revanche la note restera tout de même salée, ce n’est pas aussi alléchant que de prendre un forfait, d’autant plus pour les téléphones dernière génération qui coûtent quasiment un loyer.
  • Hors contrat. Au lancement des téléphones Android, si vous vouliez acheter un appareil sans subvention opérateur, cela  pouvait facilement vous coûter plus de 600 euros (pour les smartphones haut de gamme). Néanmoins, aujourd’hui, vous pouvez acheter le Nexus 5 pour un prix de départ de 350 euros, le Moto G à 179 euros, et même la Moto X a 350 euros. Tout n’est pas disponible à bas prix, mais il y a beaucoup d’options peu coûteuses si vous haïssez les opérateurs.

En revanche, ce n’est pas parce que vous POUVEZ prendre un nouveau téléphone que vous DEVEZ nécessairement le faire. Nous vouons tous une certaine convoitise à ces gadgets, mais trois nouvelles fonctionnalités ou une nouvelle version d’Android ne justifient pas un investissement de 300 euros tous les six mois.

Quand dois-je changer mon téléphone ?

La date d’achat d’un téléphone est parfois un hasard, comprenez, vous n’avez pas décidé de le casser le 27 juin à 14h30, la veille d’un départ en vacances. Il n’y a jamais de moment particulièrement opportun où vous êtes sûr de ne pas voir un nouveau téléphone être libéré par une marque. Pourtant, il y a les mauvais moments.

  • Printemps (Samsung, HTC) : Au cours des deux dernières années, HTC, Samsung et Google ont tous présenté des produits ou surcouches de Février à Juin. Les One, One X, Galaxy S4, et l’édition Google Play sont de parfaits exemples. Si vous êtes un fan de Samsung ou HTC et êtes à la recherche d’un nouveau téléphone vers Février, il est probablement préférable d’attendre quelques mois.
  • Automne (Motorola, LG, Google) : Au cours des deux dernières années, LG et Google ont tous deux annoncé ou publié les principaux téléphones entre Août et Novembre. Ceci est en partie dû au fait que LG a été le constructeur des premiers Nexus. Motorola a également rejoint la mêlée cette année avec ses nouveaux téléphones Moto X et Moto G, sortis respectivement en Août et Novembre. Il est impossible prédire le calendrier de Motorola, mais étant donné que Google favorise l’automne (et Google est propriétaire de Motorola), ce ne serait pas surprenant.

Tous ces produits sortent à des périodes très rapprochées, c’est la malédiction d’Android.

Quelles sont les caractéristiques vraiment importantes dans un nouveau téléphone?

Désormais, il pourrait presque être plus facile d’énumérer ce qui n’a pas d’importance. Au lancement de l’OS, la guerre des specs revêtait réellement d’une importance. Comprenez que l’obtention d’un processeur plus rapide pouvait signifier une véritable différence entre une expérience lisse et une autre bourrée de lags…

Aujourd’hui, avec les processeurs quad-core, les écrans 1080p et une 4G largement prise en charge, l’accent pourrait être mis sur le juste équilibre.

Cela étant dit, voici quelques caractéristiques clés.

Appareil photo

La caméra est facilement l’une des caractéristiques les plus importantes que vous recherchez dans un nouveau téléphone. Non seulement votre smartphone est le seul appareil que vous transportez constamment, mais c’est aussi la caractéristique la plus variable entre les appareils Android.

Cependant, ne regardez pas le nombre de mégapixels. Plus de mégapixels ne signifie pas mieux. Différents fabricants ont amélioré leurs APN grâce à des méthodes personnelles (par exemple, HTC a lancé un appareil photo 4MP avec de plus gros pixels pour capturer plus de lumière), mais la meilleure façon de savoir si la caméra d’un téléphone est assez bonne pour vos besoins est de jeter un oeil à certains tests comparatifs.

Vous pouvez obtenir les tests de n’importe quel appareil Android, même modérément populaire, en ligne.

Ecran

Au fond, vous n’avez pas besoin d’un écran de 1080p, ne vous en déplaise. Toutefois, la différence entre un AMOLED et un LCD peut être un facteur décisif dans le choix d’un téléphone.

Les écrans AMOLED ont tendance à être plus clairs et plus saturés, mais ils usent un peu moins de batterie. Simplement, ils n’allument que les pixels dont ils ont besoin. Cependant, les écrans LCD peuvent être plus neutres et avoir une représentation plus réaliste des couleurs. En fin de compte, c’est à votre préférence, mais lorsqu’il s’agit de décider quel téléphone est le mieux, le minimum est de regarder quel est le type, plutôt que la résolution.

La vie de la batterie

Une des rares fonctionnalités des téléphones Android qui n’a pas été améliorée au fil des ans (ou peu), c’est l’autonomie. Certes, les batteries sont dotées de meilleures technologies, plus efficaces, mais la quantité de choses que nous faisons avec nos téléphones a également augmenté, ce qui signifie que ces gains sont réduits à néant.

Il existe deux principales écoles quand il s’agit du problème de la durée de vie de la batterie. Certains appareils, comme les Galaxy Note ou la ligne de téléphones Motorola MAXX optent pour des batteries gigantesques, parfois de l’ordre de 3 000 mAh, voire plus. D’autres dispositifs comme le Moto X visent l’optimisation du matériel pour réduire l’utilisation de la batterie et maximiser l’autonomie.

Les deux options sont bonnes, mais en cas de doute, vérifiez les comparaisons de batteries. Cela peut aussi être déterminé par la taille que vous préférez pour votre écran, si vous aimez les écrans géants, alors vous finirez probablement avec une grosse batterie.

Surcouche opérateur

Bien que votre dévoué téléphone vous dise qu’il n’y a rien de mieux que de l’Android pur, la vérité, c’est que chaque fabricant met sa propre surcouche et ce n’est forcément horrible. Voici quelques caractéristiques distinctives des surcouches actuelles.

HTC Sense : Blinkfeed et Zoe. Bien qu’ils puissent apparaître comme un duo divertissant, Blinkfeed et Zoe sont deux caractéristiques particulièrement impressionnantes construites pour le HTC One. Le premier est un fil de nouvelles de vos réseaux sociaux qui vit sur votre écran. Zoe vous permettra de vous amuser avec l’appareil photo.

Samsung Nature UX :. Multi-Windows et Stylet. La surcouche est un tantinet confondante… Mais une chose que vous ne pouvez pas nier, c’est qu’ils ont réussi à développer des stylets exceptionnels pour les Note. La fonction multi-fenêtres, qui a finalement été étendue à la plupart des grands Galaxy, permet également aux utilisateurs d’exécuter plusieurs applications à la fois.

Motorola : Contrôles sans contact et Notifications active. La surcouche de Motorola est peut-être la moins intrusive, mais l’entreprise a fait quelques changements. Par exemple, le « sans contact » vous permet d’émettre des commandes vocales sans toucher votre appareil. « Active Notifications » vous permet de voir vos messages, de passer directement à certaines applications.

Si vous décidez que vous n’aimez pas les surcouches, vous pouvez généralement installer une ROM personnalisée.

Mise à jour de l’OS

Il s’agissait jadis de quelque chose de la plus haute importante, mais les versions d’Android sont aujourd’hui suffisamment matures pour que les MàJ revêtent un impact relativement mineur. Ice Cream Sandwich est le nouveau plus petit dénominateur commun, ce qui signifie qu’une grande majorité des appareils profitent d’une version moderne de l’OS. Les mises à jour ne sont pas aussi impactantes qu’elles ne l’étaient autrefois.

Cela étant dit, si vous êtes un maniaque de la mise jour logiciel, il existe des catégories d’appareils que vous pouvez convoiter. Les appareils Nexus, les éditions Google Play, et certains combinés Motorola qui ont été modifiés pour offrir des versions dites « stock » d’Android, soit dénuées de surcouches. Les trois promettent les updates les plus rapides. Motorola (maintenant détenue par Google) a récemment terrassé tout le monde en obtenant une mise à jour KitKat bien avant certains appareils Google.

Le temps nous dira si la tendance se poursuit, mais avec Google regardant par-dessus l’épaule de Motorola, les chances sont bonnes. Si vous n’êtes pas prêt à prendre le pari, cependant, les téléphones Nexus ont fait leurs preuves pour être les refuges des mises à jour rapides.

A propos du rooting

« Le rootage d’Android est le fait d’autoriser les utilisateurs de smartphones, tablettes, et autres appareils tournant sous le système d’exploitation mobile Android d’effectuer une élévation des privilèges (connus sous le nom de « droits SuperUtilisateur ») sur le système Android.

Le Rootage est souvent pratiqué dans le but de supprimer les limitations de l’opérateur et de certains constructeurs, ce qui permet alors de modifier ou supprimer des applications systèmes ou réglages, lancer des applications qui requièrent les droits administrateurs, ou effectuer d’autres actions qui sont normalement impossibles pour les autres utilisateurs Android. Le rootage permet aussi la suppression totale et le remplacement du système d’exploitation, pour en mettre un plus récent. »

L’installation de ROMs personnalisées sur votre téléphone a changé de façon spectaculaire au cours des dernières années. Entre leur prolifération et les appareils Nexus, il y a maintenant quelques catégories que votre téléphone peut supporter. Dans l’ordre décroissant,

  • Nexus : Ces téléphones et tablettes phares de Google sont conçus pour être parfaits pour les développeurs. En tant que tels, ils comprennent la possibilité d’être débloqués. En outre, pour les amateurs d’Android pur, vous pouvez les avaler comme des bonbons.
  • Les éditions Développeur/Google Play éditions : Depuis la Google I/O de cette année, Google a commencé à sortir des versions d’Android pures pour deux téléphones phares : le HTC One et le Samsung Galaxy S4. Ils se débloquent de la même manière que les Nexus, ce qui signifie que vous n’avez pas besoin d’attendre pour que quelqu’un trouve un exploit et donc, un accès root.
  • Les téléphones populaires : Dans le passé, votre meilleur chance d’espérer pouvoir rooter votre téléphone était d’acheter le matériel que tout le monde désirait. Cette règle a toujours tendance à être vraie. Les développeurs portent rapidement ces fonctionnalités, toutefois, mieux vaut conserver une sauvegarde de votre mobile avant root en option.

Si le root de votre téléphone est crucial pour vous, voici ce sur quoi il faut faire une croix définitive.

  • Les dispositifs obscurs avec de faibles caractéristiques techniques : Il est probable de tomber (par chance ou hasard…) sur une opportunité, mais la version peut être instable et sans suivi, mieux vaut occulter.
  • Les appareils avec des bootloaders verrouillés: Le verrouillage d’un bootloader ne garantit pas que vous ne pourrez rooter votre machine. De plus l’attention des développeurs ne va pas être aussi fortement axée sur ces dispositifs, comme elle l’a été par  le passé.

« Un chargeur d’amorçage (ou bootloader) est un logiciel permettant de lancer un ou plusieurs systèmes d’exploitation (multiboot), c’est-à-dire qu’il permet d’utiliser plusieurs systèmes, à des moments différents, sur la même machine. »

  • Les dispositifs CDMA (si possible): La seule règle qui peut réduire à néant toutes les autres est la norme CDMA. Ce n’est pas une malédiction garantie sans aucun secours, passez votre chemin.

«Le Code division multiple access signifie accès multiple par répartition en code. C’est un système de codage des transmissions, utilisant la technique d’étalement de spectre. Il permet à plusieurs liaisons numériques d’utiliser simultanément la même fréquence porteuse.

Il est appliqué dans les réseaux de téléphonie mobile dans le segment d’accès radio, par plus de 275 opérateurs dans le monde surtout en Asie et en Amérique du nord et au Cameroun.

Dans le domaine des services mobiles, la norme CDMA2000 utilise CDMA. Celle-ci permet aux opérateurs de proposer à leurs abonnés notamment des services d’accès à Internet à haut débit via la norme Evolution-Data Optimized (EV-DO). À la fin de 2007, avec 3,1 milliards d’abonnés à l’échelle mondiale (contre seulement 431 millions d’abonnés utilisant une norme à base de CDMA), la norme GSM est dominante sur le marché des services de base 2G/2.5G.»

Actuellement, la plupart des téléphones haut de gamme sous Android sont simplement très bons et il est finalement difficile d’être déçu. L’interface et l’expérience utilisateur feront certainement la différence…

Quel est votre appareil de prédilection ?

Tags :Sources :lifehacker
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. bon choix ! sinon (sans parler d’Androïd je te conseille d’essayer le Z10 et BB10, si tu aime sortir des sentiers battus , tu pourrais être agréablement surpris..!

  1. Sympathique guide pour le néophyte, merci Florence. Pour ma part, mon Nexus 5 mène une rude guerre avec ma femme, pour chercher à savoir qui je préfère :p

    1. J’adhère, j’adore. Je viens sur le blog, pour lire les articles d’une certaine N.
      Et je peste sur les articles, vides d’infos, ou une phrase est repeté trois fois pour faire du référencement.
      Ce qui me pousse à lire des articles directement sur des blogs anglophones Engadget, Verge, etc souvent source de nombreux articles Francophones.

      Et là, Florence, quel plaisir ! Félicitations. Vous propossez de l’info, merci de passer du temps à la faire, ca fait plaisir.

      Juste une micro correction : surcouche opérateur, c’est pas ça. On parle de surcouche…. constructeur (Touchwiz, Sense, Moto…)

  2. Petite erreur dans un encadré, le root à lui seul ne permet pas toujours de changer l’OS.
    Pour pouvoir le changer (flasher la rom), il faut déverrouiller le bootloader, soit avec une manipulation PC (avec le sdk android), soit avec certaines applis utilisant une faille dans l’OS ou fournies par le fabricant, ou encore (il me semble) un site web.

    Sinon, il est toujours intéressant de voir les options de l’appareil: wifi, bluetooth (bon, ces deux-là sont presque systématiques), flash, capteurs gps/magnéto/compas, parfois des dual-sim… Toute une floppée de gadgets qui peuvent au final vous faire pencher d’un côte ou de l’autre, sans compter la mémoire interne (avec quelques Go et 512mo de ram, on ne va plus très loin), les ports…

  3. Florence,: il y a trop de boissons sur le marché, trop de sortes de café, trop de poissons, trop de viandes, trop de couleur d’habit de formes d’habits différents, ya trop de voiture aussi, trop de coupe de cheveu, trop de cinema, trop de gens…..

  4. Je me suis arrêté à « subventionner un mobile »….Allo, on est en 2013

    Pourquoi payer encore un téléphone 3 ou 4 fois son prix et en plus avoir à demander pour le passer chez un autre opérateur?

  5. Franchement, qui achèterait un mobile android…
    Venez acheter un Lumia ! 520, 620, 625, 720, 820, 920, 925, 1020, 1320, 1520…
    Il y en a pour tous les gouts et tout les prix !

  6. Franchement pourquoi s’embêter a tout lire juste mon un mobile android…
    Venez chez Apple ! Pas de barratin ! 5C ou 5S ? Pas besoins de comparatif ! Et en plus c’est une révolution !!!

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  7. Faut arrêter ce cliché acheter nu vaut moins chère, si tu gardes ton tel OK, moi je change tous les ans en rachetant ma seconde année de contrat et en vendant le tél sur le bon coin et ça me fait toujours gagné un billet dans l’opération. C’est sur je paye 50€ par mois mais pour un tél toujours récent et premium.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. Je ne sais pas en france, mais en Suisse, si tu prends un portable subventionné, l’abo qui est exactement le même que sans portable, te coute 15€ plus cher minimum par mois.

      1. Non mais oui en france c’est comme en suisse! ^^… à 50 euros il paye 30 euros par mois de plus… 30 * 12 360 euros en plus… plus le rachat de la 2ème années… ton tél te revient à environs 520 e (loi chatel je sais plus si c’est 1/4 ou 1/3) plus le prix du tel à la base (c’est pas toujours 1 euros) donc oui ça revient plus chère… revendre ton tel au bout d’un an tu peux le faire aussi avec un tel nu…

  8. @mdr oui, donc payer 50€ au lieu de 20€ send engagement, ça te fait « gaspiller » 360€ par an, je suis pas sur que tu y gagnes un billet vu comme ça…

  9. Moi aussi, j’ai eu la faiblesse de penser que Florence s’était pour une fois fendue d’un article correct.

    Hélas, il a suffit de cliquer sur le lien source pour comprendre que la seule chose qu’elle a faite avec un minimum de talent, c’est la traduction. Elle reprend la même structure, le même déroulé, etc. Bref, à moins que Gizmodo n’ait un accord avec lifehacker.com, il s’agit purement et simplement de plagiat éhonté.

    Et même si un accord existait, elle est tout de même sensée être journaliste, pas traductrice.

  10. 2 ans sur mon samsung galaxy nexus, acheté à la boutique Google donc sans surcouche (550€ à l’époque) : rien à redire pour le moment, régulièrement mis à jour il reste très fluide et épuré !
    Je changerai peut-être pour le prochain Nexus l’année prochaine, s’il y a de réelles nouveautés..

  11. Personellement je préfère le Sony Xperia Z1. La camera as plus de 20 MP et en plus le téléphone peut être utilisé près de l’eau. L’écran est aussi formidable avec ces 5 ». Seul petit point négatif c’est la taille du téléphone.

  12. J’ai eu un Galaxy S, un S2 et actuellement j’ai un S4. Depuis le Galaxy S2 je tourne sur Cyanogenmod, un must pour moi. Je pense sérieusement a passer chez apple pour mon prochain téléphone. Bien que les téléphone soit très bon, mon S4 commence déjà a perdre de la peinture sur les tranches plastique couleurs métal. Sur un smartphone a ce prix je trouve ça très dommage. De plus, les iPhone ce revendend très bien et a un bon prix sur le marché de l’occasion.

    1. possédant un iphone 5 et ayant eut iphone 4 et S2 fais gaffe!^^ les iphone ne sont pas fais pour les même utilisations!^^ ça ce bidouille moins (même si il existe le jailbreack) par contre, je préfère l’univers ios!^^

  13. Pour moi c’est Samsung qui possède le meilleur smartphone sous Android avec le Galaxy S4 même si je suis pro iPhone je suis objectif et Samsung est maintenant devant ! Après on verra si ils arrivent à se renouveler c’est toujours ce qui est le plus difficile !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité