Le FBI peut activer votre webcam sans que vous le sachiez !

FBI

Il semblerait ainsi que le FBI soit en mesure d'accéder à distance à la webcam de votre ordinateur, qu'il puisse l'activer, et ce sans que le témoin d'activité ne vous le signale !

Marcus Thomas, ex-directeur adjoint de l’Operational Technology Division du FBI, l’a confessé au Washington Post : le service de renseignement intérieur fut capable des années durant d’activer à distance des webcams, et de mettre en veille le témoin d’activité, rendant impossible la détection de l’espionnage. Néanmoins, Thomas précise que cette méthode pour le moins intrusive était uniquement réservée pour surveiller les possibles opérations terroristes, ainsi que les enquêtes criminelles les plus sérieuses.

L’article cite un exemple annexe, dans lequel le FBI traquait un suspect, « Mo », qui menaçait de faire sauter des bombes dans divers universités et aéroports aux Etats Unis, l’an passé. La team de hackers du FBI a réussi à créer un logiciel qui s’appuyait sur Yahoo! Mail pour lister entre autre les sites que le suspect visitait, et pour déterminer sa localisation dès lors qu’il s’identifiait sur le service mail. Malheureusement, il semble que ce genre de méthode ne soit parfois pas la meilleure à appliquer, puisqu’à l’heure actuelle, le même FBI pense que son suspect « Mo » est parti… en Iran.

Tags :Via :techeye
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. cette méthode pour le moins intrusive était uniquement réservée pour surveiller les possibles opérations terroristes, ainsi que les enquêtes criminelles les plus sérieuses

    … et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d’alu.

    1. Une webcam, parfois cybercaméra ou webcaméra, est une caméra conçue pour être utilisée comme un périphérique d’ordinateur, et qui produit une vidéo dont la finalité n’est pas d’atteindre une haute qualité, mais de pouvoir être transmise en direct au travers d’un réseau, typiquement Internet.

      Sommaire
      1 Connectique
      2 Qualité d’image
      3 Histoire
      4 Utilisations
      5 Logiciels
      5.1 Visioconférence
      5.2 Logiciels outils pour webcam
      6 Technologies
      7 Fabricants, modèles et difficultés d’utilisation
      8 Utilisation avec Linux
      9 Notes
      10 Voir aussi

      Connectique

      Une webcam peut se connecter à un ordinateur via :
      le port USB,
      plus rarement par le port FireWire,
      ou le parallèle ou série (anciens modèles, abandonné du fait du trop bas débit),
      sur un réseau Ethernet (haut de gamme, permet des fils beaucoup plus longs) ou Wi-Fi (sans fil),
      ou grâce à une carte d’acquisition vidéo interne ou externe à l’ordinateur,
      via un convertisseur entrée analogique (cinch) sortie numérique USB,
      via un serveur vidéo entrée analogique (cinch) sortie numérique Ethernet.
      La caméra est de standard PAL vidéo-composite de type filaire habituel ou caméra sans fil utilisant la bande des 2,4 GHz (bande L).
      Certains appareils photo numériques intègrent également une fonction webcam. Ceux qui n’en disposent pas peuvent être utilisés comme webcam s’ils disposent d’une sortie vidéo, et que l’ordinateur dispose d’une entrée vidéo.
      Qualité d’image[modifier | modifier le code]

      Les images captées par une webcam sont principalement destinées à être transmises par le biais d’un réseau. Pour ne pas dépasser le débit d’un tel réseau, l’image produite est compressée pour obtenir une image de faible qualité, tant en définition (souvent moins que le standard VGA, c’est-à-dire moins de 640×480 points), qu’en taux de rafraîchissement (nombre d’images par seconde). Cependant, il est possible de revenir au mode RAW utile pour des applications comme l’astrophotographie.
      Ainsi, pour assurer une qualité d’image convenable, il est préférable de disposer d’une connexion à haut débit, par exemple ADSL.

      Le niveau de la cafetière de la Trojan Room coffee pot visualisable par une webcam, en 1995.
      Histoire

      Article détaillé : Trojan Room coffee pot.
      La première webcam fut branchée au département des sciences informatiques de l’université de Cambridge en 1991 par James Quentin Stafford-Fraser et Paul Jardetzky (afin que les membres du département informatique puissent surveiller le niveau de la cafetière et d’éviter ainsi de se déplacer pour rien) puis connectée à Internet en 1993 et coupée le 22 août 2001.

      Utilisations
      Un interprète vidéo en langue des signes assiste une personne sourde ou malentendante afin de communiquer avec un entendant.
      Elle peut filmer et donc produire un flux vidéo classique, et servir à la visiophonie, ou bien capturer périodiquement une image. Son usage pratique relève souvent de la communication, en particulier de la visioconférence, ainsi que de la vidéosurveillance, en particulier de la détection de mouvement assurée par un programme analysant les différences entre les images successives. On trouve également des météocam, astrocam, etc. Certains modèles intègrent également un microphone.
      L’utilisation de la webcam pour la visiophonie se diffuse très largement pour les communications personnelles entre internautes via la messagerie instantanée, ou encore via des sites spécifiques.
      Un autre intérêt de la webcam est de permettre à des personnes sourdes ou malentendantes de dialoguer en temps réel par le langage des signes, soit avec un interlocuteur maîtrisant ce langage, soit avec un traducteur distant qui sert d’interprète. Ainsi dans certaines administrations, l’agent d’accueil et l’usager maîtrisant le langage des signes se mettent en liaison avec un interprète via une webcam, ce dernier assure la traduction entre l’usager et l’agent d’accueil. L’avantage de ce système est d’éviter le déplacement de l’interprète qui peut ainsi enchaîner plusieurs prestations dans différentes antennes de l’administration éloignées géographiquement.
      La webcam peut aussi servir de contrôleur dans les jeux vidéo, les mouvements qu’elle détecte chez le joueur permettant de piloter le jeu (par exemple, contrôler un ballon en agitant les bras devant l’objectif). Ceci a par exemple été utilisé dans Kinect un accessoire de la XBox 360, l’EyeToy pour la PlayStation 2, ou dans certaines webcams destinées à l’ordinateur.
      Vu leur faible prix, les webcams ont été souvent détournées de leur fonction primitive. L’application la plus connue est l’« astrocam », une webcam dépouillée de son optique et placée dans un télescope.

      Merci qui ?

      Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  2. Ne croyez pas toutes ces conneries, où ok ils peuvent le faire via tous les logiciels vérolés que vous installez, ce sont simplement des spywares

  3. .. Étonnant puisque quand on regarde un schema electrique d’une webcam, la LED témoin (optionnelle dans le montage) est installé en série avec le capteur de la webcam de manière à ce que si le courant passe par le capteur alors il passe automatiquement par la LED, sinon le circuit n’est pas fermé..

    ce n’est pas par un vulgaire software que l’on peu changer cela..

    PS: une hypothèse aurait été que le capteur de la webcam consomme moins que la LED (j’en doute fort) et donc envoyer moins de jus dans le circuit (mauvais pour les composants souvent) et réussir ainsi à alimenter le capteur de la webcam et ne pas fournir assez d’énergie à la LED pour s’allumer..)

    1. Enfin un commentaire intelligent. Je suis surpris que tout le monde avale sans broncher ce hoax…
      A la fin des années 80, nous avions une légende urbaine un peu semblable avec les virus qui pouvaient soi-disant écrire sur une disquette même si le volet de protection était enclenché, ce qui était physiquement impossible.

      1. pas d’accord. La lecture de la position du volet de protection de la disquette était simplement une donnée prise en compte (une interruption je crois) pour empécher l’ecriture mais rien n’obligeait à en tenir compte et de nombreux logiciel de copi évolué (rapide , controle d’erreur etc) permettaient de passer outre.

  4. Et s’ils peuvent déclencher la caméra d’un ordi, le peuvent ils aussi sur un téléphone portable qui aujourd’hui a souvent deux caméras, une devant et une derrière ??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité