La propagation d’une épidémie…

Microbes

Si vous voulez enfiler un masque chirurgical, des gants en caoutchouc, des lunettes, un cache-oreilles et vous piéger dans une bulle de plastique après avoir vu cette vidéo terrifiante de la vitesse de propagation d'une épidémie... Nous ne pourrions que le comprendre.

En utilisant le réseau de transport aérien mondial, les physiciens ont développé un modèle théorique montrant comment une maladie originaire d’une ville peut entacher le monde entier.

Dirk Brockmann et son équipe ont créé une simulation utilisant une épidémie hypothétique qui aurait des caractéristiques similaires à la pandémie de grippe porcine de 2009. Même si certaines villes peuvent être plus proches en termes de distance, les gens s’y rendent moins souvent, les longues distances étant plus attrayantes.

Il est donc plus probable que la maladie se propage à travers le réseau de transport aérien plutôt que les routes, navires et ainsi de suite. Ou du moins, beaucoup plus rapidement.

Après avoir regardé la vidéo et frissonné de peur, retournez vous laver les mains

Tags :Sources :fastcoexist
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Là où ça deviendra intéressant, c’est quand ils pourront faire le travail inverse; à savoir: Trouver la source « unique » d’une épidémie.
    Perso, je suis persuadé que le VIH a été crée en laboratoire (il suffit d ‘en voir l’image pour se convaincre que c’est une création humaine.)
    Si quelqu’un détient la preuve du contraire….

  2. Il n’y a pas de référence de temps car c’est la vidéo qui est la référence. Entre le premier point rouge et le dernier il y a 12 secondes. Donc le monde serait infecté en 12 secondes. ce qui amène de nombreuses questions. Comment un virus (par exemple) atteind la vitesse de 20 millions de km/h (à la louche) sans brûler. Est-ce que des milliards de virus se déplaçant à cette vitesse détruiraient la terre au moyen des ondes de choc lors du passage du mur du son ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité