La NSA écoute aussi vos conversations téléphoniques

PRISM

Nous avions découvert récemment que la NSA ne se privait pas pour pomper les données de localisation de nos téléphones cellulaires. Mais ce n'était que le sommet de l'iceberg. En effet, il apparaît aujourd'hui qu'ils ont effectivement la capacité de décoder les données privées cryptées, et de mettre tous nos textos et appels à leur disposition.

Si l’on en croit les lois américaines, le gouvernement ne peut autoriser la NSA à collecter des informations – d’autant plus cryptées – sans une ordonnance du tribunal. Nous resterons polis mais il est manifeste que les autorités s’en fichent comme de leur première chaussette.

La NSA est donc en mesure de casser le chiffrement des communications GSM grâce à un algorithme dépassé. Il s’agit de la technologie de chiffrement connue sous le nom A5/1, qui a été rendue tristement célèbre pour ses vulnérabilités depuis des années. Développé dans les années 1980 et basé sur la 2G, l’A5/1 est relativement peu puissant puisqu’il n’offre qu’une clé de 64 bits, dont seulement 54 bits sont utilisés dans le cadre de communications GSM.

A cela s’ajoute que la plupart des transporteurs mondiaux n’ont pas encore migré vers un logiciel plus complexe, ce qui rend la tâche particulièrement aisée pour l’espionnage. Dans tous les cas, les experts s’accordent à dire que la NSA peut décoder des moyens plus sophistiqués de cryptage, toutefois, ceci ne peuvent pas être appliqués à grande échelle.

De plus, même si la majorité des téléphones peut avoir obtenu une mise à niveau en matière de sécurité (la 3G et 4G offrent des vitesses plus rapides et un meilleur chiffrement), il est encore assez déconcertant de constater qu’un algorithme branlant de plus de trente ans fasse encore légion sur le secteur.

A moins bien sur, que ca n’aide à l’espionnage massif de l’ensemble du globe par le gouvernement.

 

Tags :Sources :Washington Post
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Stop avec les news bidon sur la NSA. Cela fait 30 ans que l’on sait tout cela.
    Que Gizmodo s’intéresse à ce qui se passe en France avec l’article 13 voté au sénat ! Cet article qui autorises toutes les écoutes de la population française sans aucun contrôles.

    1. Tiens, ils filtrent les réponses maintenant.

      Je parle de publier sur gizmodo.com et hop, on efface…

      Comme quoi, ils les lisent nos commentaires. Alors a quand un article correcte sur le pays dans lequel tu vis flo ?
      au lieu de reprendre des merdes ailleurs qui n’intéressent que leurs habitants ?

      1. Oui, ils n’aiment pas l’idée que des éléments extérieurs à Gizmodo.fr aient vent de leur amateurisme.
        Ils n’aiment pas qu’on indique les adresses e-mail des responsables NetMediaEurope, par exemple.

  2. Ah bon, après l’affaire PRISM on découvre qu’on nous écoute ? Si j’avais su oO

    Non sérieux, bien sur qu’il vont pas laisser les industriels crée des protocoles de communication ultra sécurisé sans failles. Garder des ouvertures c’est la base de la surveillance.

  3. …il est encore assez déconcertant de constater qu’un algorithme branlant de plus de trente ans fasse encore légion sur le secteur.

    Florence, tu es l’arme ultime contre la NSA.
    C’est pas demain qu’ils déchiffreront le babélisme que tu nous sert quotidiennement.

  4. « La NSA écoute aussi vos conversations téléphoniques » alors desormais, pensez à faire un p’tit coucou à la NSA avant de raccroché…ça leur fera plaisir..!

  5. Malheureusement, il n’existe aucun moyen de se protéger avec le Gsm contrairement à une tablette et un smartphone où l’on peut télécharger un os libre pour être moins vulnérable au Prism et aux agissements de la NSA.

  6. « des transporteurs mondiaux » il faut comprendre carrier ? Combien de langues faut-il parler pour dechiffrer ces news en fr … Franchement on se cultive avec Noredine, on se poile bien avec Florence et Ben (le chercheur docteur de l’ANSSI mdr on dort tranquiles). Mais c’est un peu la poubelle IT du web francophone, c’est pour ca qu’on vous aime on se sent moins cons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité