L’espionnage de la NSA est “probablement inconstitutionnel”

La NSA

Nous voilà (ironiquement) rassurés... Si l'on en croit un tribunal fédéral américain, la collecte de données cryptées et privées par le gouvernement américain est probablement contraire à la constitution...

Heureusement qu’ils précisent, avons nous envie de dire. La bonne nouvelle cependant, c’est que les personnes victimes de cet espionnage auront la possibilité d’intenter un procès au gouvernement et le poids ne sera pas moindre si recours collectif il y a.

Et en attendant le procès, le juge a explicitement dit que la collecte de données devrait être arrêtée. Bien sûr, tant que le procès ne sera pas en cours, la NSA continuera de se servir allègrement dans nos téléphones…

“La technologie presque orwellienne* qui permet au gouvernement de stocker et d’analyser les métadonnées des téléphones de chaque utilisateur aux États-Unis est différente de tout ce qui a pu être envisagé en 1979”,

A déclaré le juge fédéral américain Richard Leon, en référence à l’affaire Smith versus Maryland, le premier cas où le gouvernement a recueilli des données téléphoniques.

“L’idée que le gouvernement puisse recueillir des données similaires sur des centaines de millions de personnes et les conserver pendant une période de cinq ans, avec l’apport quotidien de nouvelles données, à vie, était au mieux, de l’ordre de la science-fiction.”

C’est plus important que cela n’en a l’air. En effet, depuis la découverte des documents transmis par Edward Swoden, c’est le premier revers juridique qui pourrait STOPPER le programme de surveillance de la NSA.

Hélas, tout ce dédale juridique va prendre un certain temps avant que quelque chose de concret et définitif ne se passe… Au passage, lire le journal intime de vos proches est “probablement” mal. Au cas où.

*George Orwell, de son vrai nom Eric Arthur Blair, est un écrivain anglais né le 25 juin 1903 à Motihari et mort le 21 janvier 1950 à Londres.

Tags :Sources :The Wire
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. S’ils arrêtent l’espionnage, ils ne pourront plus être le gendarme du monde et ne pourront donc plus empêcher les citoyens de s’informer sérieusement sur ce qu’ils ont fait rien que dans ces 20 dernières années..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité