Ou comment dénoncer la dictature Photoshop !

photoshop Anna hill1

Les mannequins manquent souvent cruellement de réalisme. Une jeune étudiante a voulu tester sur elle le pouvoir de Photoshop, et présente des résultats effectivement… irréels.

Anna Hill, jeune étudiante de 24 ans à l’East Carolina University s’est amusée à se maquiller et à se Photoshoper sur quatre clichés, en employant les techniques bien connues du monde du mannequinat ou de la publicité.

Photoshop Anna Hill 3

Elle aurait appris à utiliser Photoshop depuis l’âge de 14 ans et présente ainsi des résultats ultra réalistes mais aussi surdimensionnés. Des yeux immenses, une peau sans le moindre grain ou même pores, des jambes rallongées, etc. :

« Honnêtement, je me suis beaucoup amusée à me Photoshoper, je pensais à ce travail comme à la création d’un personnage de jeu vidéo ultra réaliste : le résultat final n’était pas vraiment moi, juste un personnage idéalisé sur un écran. »

Finalement, après des heures de travail, au-delà du côté ludique de son auto-amélioration, Anna Hil témoigne du malaise qu’elle a ensuite ressenti par la suite en comparant ses créations aux photos originales.

« J’ai remarqué que pendant que je travaillais la dessus et que je revenais à la photo originale, elle avait l’air tellement imparfaite, comme trop brute. »

Anna Hill a choisi de baptiser sa campagne « Beauty is only pixel deep ».

Photoshop Anna Hill 4

photoshop Anna Hill 2

Tags :Via :gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. A part la première photo (les 2 moitiés de visages) on voit quand même clairement le côté pas naturel sur les autres.
    Et la retouche des jambes est trop prononcée, ça donne clairement un côté « mutante » qui déséquilibre les proportions.

    Pourtant je n’ai pris que quelques cours de dessin mais j’ai commencé à apprendre à « voir » les défauts liés à la sublimation de l’observation par le cerveau.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. A part la première photo (les 2 moitiés de visages) on voit quand même clairement le côté pas naturel sur les autres.
      Et la retouche des jambes est trop prononcée, ça donne clairement un côté « mutante » qui déséquilibre les proportions.

      Pourtant je n’ai pris que quelques cours de dessin mais j’ai commencé à apprendre à « voir » les défauts liés à la sublimation de l’observation par le cerveau.

      Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  2. « on voit quand même clairement le côté pas naturel sur les autres. »
    Je me dis ça tous les jours quand je voie les unes des magazines ou les pubs. Oh wait ! Ça voudrait dire que…

    Elle a peut-être forcé le trait sur certaines images, mais c’est à peu de choses près ce que l’on voit tous les jours.

  3. Le jour ou les femmes arrêterons se maquiller à outrance pour plaire aux hommes, les homme arrêteront de saliver sur les couvertures de magazines 100% pur logiciel de retouche.

    99% des femmes se maquillent et le 1% restant est sans doute quand même casé
    1% des hommes se maquillent et les 99% restant sont sans doute quand même casés

    Les femmes nous aimes bien sans alors ne pourrions nous pas faire de même
    Ca éviterais aussi les crises cardiaques quand on s’endort avec Nathalie Portman et que l’on se réveille dans les bras de Maïté.

    CQFD

    1. « les homme arrêteront de saliver sur les couvertures de magazines 100% pur logiciel de retouche »

      Je suis pas sûr que les hommes regardent ces mêmes magazines. C’est de la presse féminine mon cher. C’est femme qui regarde femme et critique femme.

      Nous on est au rayon presse jeux vidéo en train de chercher le dernier canard PC :p

      Plus sérieusement, cette presse est faite pour et lu par des femmes. C’est la cible. Je suis pas sûr que les « hommes » ou les femmes qui s’en tapent de la mode et préfère le naturel regarde ce genre de magazine.

      et :
      « Le jour ou les femmes arrêterons se maquiller à outrance pour plaire aux hommes »
      Si pour toi c’est la cause…………… hum……………. haha 😀

      1. Mon cher, même dans les magazines de nouvelles technologies (genre Stuff et autres) ou dans les magazine de voitures il y a toujours une minette blindée de fard à paupière, eye-liner, fond de teint et j’en passe.
        Alors tu a raison, les magazines pour filles aussi regorgent de femmes comme ça.
        La seule différence c’est que dans Biba ou Cosmo a coté de la photo y’a le nom du produit utilisé et l’endroit ou l’acheter. Au final on est cernés
        Pour le maquillage trouve moi une seule fille qui ne mets rien de rien sur sa peau et je l’épouse direct 😉

        1. Ma copine est très belle sans maquillage, et elle l’est encore plus quand elle se maquille. Mais je n’irai pas à lui demander de stop… Les femmes se maquillent pour se sentir belles et propres sur elles, pour leur confiance personnelle et pour donner une bonne image d’elles en société. Attend, tu ne fais pas pareil quand tu te rases le matin ou quand tu te mets du déo ?
          Vouloir d’une personne qui en a rien à battre de son image personnelle est bien triste…

          A moins que le problème soir ailleurs, et qu’il ne te faille un homme en fait …?

  4. « … En employant les techniques bien connues du monde du mannequinat et de la publicité… »

    Apparemment elle les connaît pas si bien que ça vu le rendu médiocre qu’à pu réaliser cette jeune étudiante, qui je l’espère ne continuera pas ce massacre. Au lieu de perdre du temps à chercher à démontrer pour la 10000eme fois un chose que tout le monde sait, elle ferait mieux de sortir prendre la lumière, au lieu de geeker sur des logiciels pro qu’elle ne maitrise pas!

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. La critique facile d’un super kikitoudur. Fais mieux, épates nous! Parce que là c’est du flan, du vent, du rien du tout. De la grande gueule en somme…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité