Le BlackHoleCam espère bien prendre le premier cliché d’un trou noir

BlackHoleCam

Il reste encore tant à découvrir de notre monde. L'infiniment grand, entre autre, n'a pas fini de livrer ses secrets. Il faudra encore bien des années avant que les scientifiques n'aient par exemple percé les mystères de notre Voie Lactée. Le projet BlackHoleCam pourrait bien venir en aide aux astrophysiciens.

Si ceux-ci s’accordent à penser qu’il existe au centre de notre galaxie un immense trou noir – quatre millions de fois plus imposant que notre Soleil -, personne n’a jamais pu le voir à proprement parler. C’est pourtant précisément dans cette optique que le Conseil Européen de la Recherche a alloué 14 millions d’euros au créateur du BlackHoleCam, un projet fait de télescopes radio et de superordinateurs, pour tenter de prouver l’existence de ce qui est « l’un des objets astrophysiques les plus chers » au cœur des spécialistes.

Comme vous vous en doutez très certainement, le nom de BlackHoleCam est quelque peu usurpé. Il n’est évidemment pas question de capturer une image d’un trou noir, mais plutôt d’utiliser l’horizon des événements pour en prouver l’existence. – L’horizon des événements est constitué par la limite éventuelle de la région qui peut être influencée dans le futur par un observateur situé en un endroit donné à une époque donnée. – Celui-ci devrait trahir son horizon en projetant une « ombre sombre » sur des émissions d’ondes radio plus claires, les gaz étant attirés vers le trou noir.

Pour parvenir à obtenir ces informations, le projet BlackHoleCam utilisera une approche appelée « Very Long Baseline Interferometry » faisant appel à de nombreux observatoires de par le monde focalisés sur un seul et même objet et travaillera en partenariat avec le groupe américain « Event Horizon Telescope ». Les superordinateurs traiteront ensuite l’énorme quantité de données récoltées.

Tags :Sources :The Verge
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. si l’existence de ce trou noir est prouvée, ça voudrait dire que notre galaxie ne serait pas en pleine expansion, mais peut être l’inverse, non..?

    1. Nan mais allo, un trou noir… Le concept le plus fallacieux de l’histoire ! Comme si la lumière avait une masse ! Ahahah, laissez moi rire ! Ahah !

      Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    2. c’est dingue..! ici tu poses une question et les seuls réponses que tu as, c’est deux blaireaux qui te note négativement ton commentaire, alors que eux mêmes ne savent même pas pourquoi et un mec qui a trop fumé et qui part dans des th(c)éorie..!
      arrêtez de vous plaindre de la qualité des articles, ils sont parfaitement à la hauteur des lecteurs de Gizmodo
      à bon entendeur, salut !

      1. +1 Question. Pour te répondre, je ne suis pas expert en astro physique (loin de là), mais la présence un trou noir ne veut pas dire qu’une galaxie ne s’étend pas.

    3. un trou noir n’aspire pas, il est comme tout objet astronomique, il a une masse, mais sa masse est juste extraordinaire.
      Par exemple, on peut remplacer le soleil par un trou noir de 1 km de diamètre et rien ne va changé dans les rotations des planètes, il ne vont pas se faire aspirer.

    4. c’est l’univers qui est en expension pas notre galaxie…pas ailleur le trou noir a ete prouvée y a un moment , juste pas observable au telescope.

  2. On ne dit pas « l’horizon des evenements » c’est une mauvaise teaduction digne de stargate sg1.

    En francais on dit juste : l’horizon du trou noir.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité