L-Trott : Attraction Electrique

L-trott

Gizmodo.fr aime les véhicules électriques et nous avons eu la chance de tester dans les rues de Paris la L-Trott, un tout nouveau modèle de trottinette électrique conçue par la société toulousaine Adrya, et fabriquée en Chine. Moins rapide qu'une Egret One (23 km/h contre 30 km/h), la L-Trott a par contre 3 immenses avantages : le prix, la légèreté .. et le confort

Côté prix, la L-Trott est annoncée à 780 euros soit près de 200 euros de moins qu’une Egret One ou une GoBoard 450B (environ 1000 euros) et 100 euros de moins qu’une Scorp’It (environ 900 euros). Sur son créneau, c’est la moins chère des trottinettes électriques pour adultes. Le tarif peut sembler élevé mais il faut sans doute le mettre en parallèle avec un abonnement annuel à un pass de transport (65 euros pour un pass Navigo mensuel 2 zones à Paris par exemple) ce qui permet d’amortir sa trottinette dès la première année…

Côté légèreté, la L-Trott annonce un poids d’à peine 9,8 kilogrammes contre 12,5 kg pour la Scorpt’It, 14 kg pour la GoBoard et près de 16 kg pour l’Ergot One !  Un poids modéré qui lui permet d’être très maniable sur la route mais également très facile à transporter dans le cadre d’un usage “multi modal” avec d’autres moyens de transport.

Côté confort, la L-Trott est très agréable à utiliser. Son moteur électrique est caché dans la roue avant ; il s’agit donc d’une traction, et non d’une propulsion, ce qui la rend plus facile à manier que d’autres modèles. Les grandes roues en plastiques sont à priori moins confortables que des pneus mais les amortisseurs font bien leur travail et la L-Trott est à l’aise sur tous les revêtements, y compris les zones sableuses du jardin des tuileries ou les pavés des vieilles rues parisiennes.

Grâce à la société Adrya, nous avons en effet eu la chance de tester la L-Trott pendant 48 heures dans les rues de Paris et le bilan est très positif. La vitesse modérée et le frein avec récupération d’énergie permettent d’être sereins en matière d’autonomie (20 kilomètres). En cas de panne sèche, on peut s’en servir comme une trottinette classique sans trop souffrir de son poids (moins de 10 kg). Et le chargeur est compacte et facile à transporter (3 heures pour une charge complète).

Malgré une vitesse de pointe inférieure à l’Egret One (en version débridée), nous avons tout de même réussi à rallier la porte d’Orléans à la place de la République en une trentaine de minutes, en combinant trottoirs, pistes cyclables et voies bus, ce qui est inférieur à un trajet similaire, de porte à porte, réalisé en transports en commun. (ndlr : nous n’avons pas toujours respecté la vitesse maximale théorique de 6 km/h sur trottoir).

Côté sécurité, on apprécie le frein moteur avec récupération d’énergie, le frein mécanique sur la roue arrière, le phare à LED permettant d’être vu des piétons ou des véhicules arrivant de front mais on regrette l’absence de sonnette pour compenser un déplacement paradoxalement très silencieux.

Mais la bonne surprise de la L-Trott vient également de son utilisation “in-door”. Plus compacte, silencieuse et légère que ses concurrentes, elle entre facilement dans une boutique ou dans un centre commercial. Les vendeurs de l’Apple Store du Carrousel du Louvre peuvent d’ailleurs en témoigner et nous avons même pu déambuler sous la pyramide de verre … en toute discrétion.

Légère et compacte, la L-Trott devient également beaucoup plus facile à porter que ses concurrentes dans des escaliers. Elle se plie en 5 secondes et se glisse également facilement dans un ascenseur ou dans un placard ce qui rend son utilisation au quotidien beaucoup plus réaliste que d’autres modèles plus encombrants comme l’Egret One.

Moins chère et plus légère que ses concurrentes, la L-Trott a donc beaucoup d’atouts pour séduire les urbains pressés. Pour des trajets quotidiens entre 5 et 10 kilomètres, c’est sans doute le produit offrant le meilleur rapport qualité prix actuel du marché.

Pour le moment, ce modèle n’est pas disponible à la location mais peut faire l’objet d’une commande sur L-Trott.fr, le site de la société Adrya.

Specifications

  • Guidon avec tableau de bord (vitesse, autonomie, heure), molette accélérateur, frein moteur et éclairage 12 LED blanches
  • Batterie Lithium Polymère 5,8 Ah. Recharge complète en trois heures. Autonomie maximale de 20 kilomètres.
  • Moteur 250 watts brushless avec technologie SREC (Système de récupération de l’énergie cinétique).
  • Cadre aluminium 94,5*30*13,5 centimètres de 9,8 kg. Capacité de charge maximale de 100 kilogrammes

Galerie Photo

 

no images were found

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Utiliser une trott dans un centre commercial, un espace intérieur commercial = faut vraiment ne pas être éduqué !!!

    Me fait penser a “Connasse” dans le Before.

  2. «En cas de panne sèche, on peut s’en servir comme une trottinette classique»
    Est-ce-que la batterie peut se recharger en utilisation classique? (cad avec le pied qui pousse)
    Sinon, existe-t- une trotinette électrique qui peut se recharger de cette façon?

  3. Solowheel en 16” à air reste le véhicule le plus confortable pour du tout urbain en ville. Nous avons tous testé les trottinettes électriques à petites roues (Egret/L-trott/Goboard) et vite les vibrations vous fatigueront, les amortisseurs répercutent les vibrations même s’ils les gomment un peu.

    1. la solowheel ne rentre pas dans la même catégorie en effet, elle me semble plus rentrer dans la catégorie “loisir” que moyen de transport elle demande pas mal d’entrainement avant de réussir à maîtriser les virages.
      Quant au vibration, toutes ne sont pas logées à la même enseigne, certaines sont bien plus confortable que d’autre. La l-trott s’en sort trés bien l’ecomobile aussi et oui l’egret one nécessite au moins l’ajout d’un pneu gonflé qu’on peut trouver en option.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité