4G : et si un opérateur y laissait sa peau ?

Free 4G

Le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg n'en démord pas : la démocratisation trop rapide de la 4G pourrait nuire aux opérateurs. Pire : l'un d'entre eux pourrait même y laisser sa peau !

Invité de RTL ce jeudi matin, Arnaud Montebourg n’a une fois de plus pas gardé sa langue dans sa poche. Evoquant la 4G, la fameuse 4G démocratisée et rendue accessible à tous en quelques jours seulement grâce à un certain Xavier Niel, le ministre ne décolère pas : de son avis, la guerre des prix dans laquelle viennent de se lancer les opérateurs, obligés malgré eux de suivre la marche lancée par Free Mobile pourrait faire des dégâts irréversibles, et pourquoi pas faire disparaître l’un des acteurs principaux du marché :

« Il est possible que dans cette guerre des prix nous ayons un mort […] Est-ce qu’on aura gagné quelque chose ? Je ne le crois pas. […] Je dis aux consommateurs regardez ce que vous achetez et regardez ce qu’il y a derrière l’offre […] Comparez ! »

C’est là l’énième feuilleton Montebourg/Niel, qui dure, et qui s’enflamme peu à peu. Les deux hommes ont beau s’être rencontré hier, dans les faits, rien n’a bouger, et rien ne bougera. Xavier Niel est bien décidé à tenir la ligne directrice qui a valu son succès rapide à Free Mobile, tandis que Arnaud Montebourg tente d’éviter « les plans sociaux, qui sont la conséquence de la course vers le low cost, c’est à dire finalement la quasi gratuité », comme il l’avait expliqué il y a peu au micro de Jean-Jacques Bourdin.

Pourtant, de l’avis de Xavier Niel, la 4G affiche un coût par abonné dérisoire :

« Les fréquences 4G ont coûté 3,6 milliards d’euros. Ramené sur vingt ans, c’est environ 30 centimes par mois et par abonné. C’est bien loin des 10 euros facturés par les trois opérateurs. […] Ils évoquent les investissements, mais des prix plus élevés donnent plus de dividendes, pas plus d’emplois. »

A partir de là, peut-on en déduire que les craintes du ministre sont au moins partiellement infondées ?

Tags :Via :rtl
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. je ne comprends pas monsieur montebourg.
    Si le « low cost » fait gagner du pouvoir d’achat aux consommateurs cela participera à la relance de l’économie par la consommation. Certes au passage si on l’en croit un des opérateurs restera sur le tapis. C’est du darwinisme, ceux qui ne sont pas vivables s’éteignent. On ne va pas faire de l’acharnement thérapeutique (aux frais du consommateur) sur une entreprise agonisante.
    Bon la perte des emplois de certains sera regrettable, et ce sera au contribuable de supporter les charges de solidarité que cela va impliquer. Mais ce contribuable est aussi le même consommateur dont on a amélioré le pouvoir d’achat par des prix faibles. Donc au final ça reviendra « moins cher » au contribuable de payer le chômage des salariés sacrifiés mais d’un autre coté de gagner en pouvoir d’achat que de continuer à payer plein pots pour sauver quelques malheureux emplois.
    Dans le « surcout » que veulent imposer les autres opérateurs il y a bien entendu la charge salariale des emplois qui ne seront pas sauvés mais il y a surtout les dividendes éhontés reversés aux actionnaires.
    Donc en allant jusqu’au « sacrifice » de quelques emplois le contribuable-consommateur fera l’économie des dividendes des actionnaires.
    Au final les français seront gagnants.
    Les seul qui vont y perdre ce sont les actionnaires : sont-ils vraiment à plaindre après s’être gavés pendant toutes ces années ?
    Donc oui à l’initiative de Niel.
    Il nous faudrait plus de chefs d’entreprise « entrepreneurs » comme monsieur Xavier Niel que de chefs d’entreprise « managers » comme monsieur Stéphane Richard (le bien nommé).
    Au passage il a annoncé que les forfaits 4G d’orange vont bien augmenter en 2014 mais sans augmentation de fair use, faut pas déconner non plus …

    1. rajoute à ça le fait que les opérateurs se font des cou*lles en or sur le dos des usagers , faut arrêter de mythonner , ils ont des marges énormes sur les forfaits , et en plus avant les frais de résiliation étant mirobolant on se retrouvait coincé 24/48 mois avec un abonnement … alors ce qui leur arrive en ce moment avec free n’est qu’un juste retour de baton , c’est moche à dire pour les employés en bas de chaine , mais les opérateurs se sont coulé eux même à vouloir plumer les gens sans concession à coup de monopole

    2. ton petit calcul gagnera pas le prix d’économie…
      Quand à croire que ça fera baisser les dividendes, t’as dû hiberner pendant 30 ans pour croire que les financiers vont arrêter de faire la loi grâce à du low cost, c’est exactement le contraire.
      Enfin, visiblement tu arrives à convaincre les lecteurs de gizmodo (qui ont 15 ans en moyenne). C’est pas si mal.

      Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
      1. Excuse moi, mais j’ai été un peu aveuglé par ta brillante sagesse et ta modestie inégalable. Pourrais tu répéter les arguments constructifs que tu as développé durant ton commentaire entre deux insultes gratuites ?

  2. Ca commence à bien faire. Voilà un gouvernement qui assomme les contribuables à coups de taxes en tout genre, qui mets des bâtons dans les roues des PME, qui diabolise systématiquement les grandes entreprises, et qui du coup favorise comme jamais auparavant la fraude fiscale et le marché noir. Et le jour où un grand patron (ô mon dieu, un grand patron) agît concrètement dans l’intérêt des consommateurs français, voilà qu’un ministre qui n’a strictement rien fait depuis un an et demi et dont la fonction demeure un mystère pour tout le monde se lance dans une campagne hallucinante de dénigrement à l’encontre d’une société française, certes loin d’être parfaite, mais qui est l’une des rares à véhiculer une image positive et encourageante de notre industrie. Un ministre qui sabote l’initiative dans son propre pays, c’est du jamais vu c’est proprement scandaleux.

    1. « Voilà un gouvernement qui assomme les contribuables à coups de taxes en tout genre, qui mets des bâtons dans les roues des PME, qui diabolise systématiquement les grandes entreprises »
      Tiens, un mec du figaro vient sur gizmodo. T’as oublié de citer les roms.

      « voilà qu’un ministre qui n’a strictement rien fait depuis un an et demi et dont la fonction demeure un mystère pour tout le monde »
      le bel aveu, faut se renseigner avant de la ramener, hein ?

      « qui est l’une des rares à véhiculer une image positive et encourageante de notre industrie. »
      Je doute qu’aux USA Xavier Niel soit un modèle qu’on cite en cours d’économie, faut arrêter de prendre le cas des fans de free pour une généralité.

      Donc Montebourg, aussi pathétique soit-il, pointe simplement du doigt que le tout-low-cost , comme dans l’industrie agro-alimentaire par exemple, provoque une qualité de merde, des emplois sous-payés et donc un abaissement général vers un niveau de vie chinois.
      Il a peut-être trop écouté le PDG d’orange qui est un pauvre type, on est d’accord, mais sur le fond il n’a pas tort.

      Allé bisous les fans du gros Xavier.

      Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
      1. « Je doute qu’aux USA Xavier Niel soit un modèle qu’on cite en cours d’économie, faut arrêter de prendre le cas des fans de free pour une généralité. »…..Ah quand ça veut pas….. ça veut pas, l’erreur est humaine mais perseveré est diabolique…. figures toi que si , le modéle économique de free ( l’opérateur internet avec l’absence de magasins physiques) est enseigné dans les universités américaines ( havard il me semble de mémoire….) . Je te rappelle également quand si tu ne paye pas pas ta connexion internet à la data ..entres autres c’est grâce à free….alors utilises google et vérifies, tu verras par toi même.

      2. Réponse typique du type qui se crois plus intelligent à écrire des commentaires anonymement derrière son écran.

        – Démago
        – Autain
        – Arrogant

        Carton plein mec , carton plein ! Continue comme ça :)

    2. Déjà j’aimerais comprendre ce que veut dire en Français: Redressement productif. (car cela sous-entend qu’il existe des redressements non-productifs…)

  3. Ben, aka la chambre d’écho du ministre du redressement collectif (aka le grand con)
    …et si un opérateur y laissait sa peau ? après que les 3 petits cochons (aka les 3 gros porcs) nous aient enflé pendant des années, je pense que je ferais péter le champagne !

  4. « Les deux hommes ont beau s’être rencontré hier, dans les faits, rien n’a bouger » !!!
    Conjugaison niveau CP « …rien n’a bougé… » ! c’est mieux

  5. Nos chers opérateurs se foutent de nous depuis un peu trop longtemps.
    Dans un premier temps, ils veulent nous fourguer des mobiles ultra-chers subventionnés mais non compatible 4G, puis ils sortent la 4G ! Il faudrait donc repayer un autre mobile au tarif improbable…
    D’autant plus que la 4G, bin en fait, pas grand monde en a quelque chose à faire… Et c’est pas des pubs télé toutes les 20 minutes qui augmenteront l’attrait d’un truc qui sert à rien..

  6. Moi je paie mon forfait ideo 75 € avec la 4 g 8 GO + ADSL ! Je suis fier de les payer ! Point barre, alors aller chez free, faudra pas pleurer si le chômage augmente, vous croyez que ca va augmenter votre pouvoir d achat quand vous serez au chomage ? bref, pensez ce que vous voulez, si demain tout le monde fait pratique des prix a la baisse il y a forcement moins de poste à pouvoir donc plus de chomage ! Mais vous avez raison pensez qu’a vous et quand vous dormirez sous les ponts on en reparlera

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. oui c’est une démonstration mathématique et économique à toute épreuve! depuis l’arrivée de free sur le marché du mobile, le chomage augmente… d’ailleurs depuis l’arrivée de free sur les marchés du mobile, il y a plus de conflit internationaux, plus de pollution, plus d’écart entre les riches et les pauvres, plus de malheurs dans le monde et plus de racisme!
      En fait, on supprime free et on vit dans un monde merveilleux rempli de bisounours!
      c’était pourtant si simple…

  7. Les multinationales me feront toujours rire, elles veulent du libéralisme, et quand elles en n ont, après elles sont contre surtout quand cela ne les arrange pas

  8. Perso, la gueguerre entre Montebourt et Niel, je m’en fou un peu… Par contre, ce qui me choque, c’est l’estimation que Mr Niel a sur le coup de la 4G « par client », il se base sur une durée de 20ans… Ça ne choque que moi? Si ce monsieur compte tenir 20ans avec seulement la 4G, c’est son problème, mais quand on voit que la 3G n’a commencé à s’installer en France qu’en 2007/2008, soit, 5/6 ans… Et à nouveau ils investissent… Donc en calculant sur cette moyenne de 5ans avant un nouveau grand investissement, le prix est à multiplier par 4… Soit 1,20€ par client! Ajouter le fait que les 3 anciens opérateurs ont des boutiques eux! Donc de ce fait plus de salariés, puis plus de frais (locations des locaux, facture diverse liée à ses boutiques…

  9. La 3G a été commercialisé en 2005 dans mes souvenir, soit il y a bientôt 10 ans, et quand en 2014 certaines zones sont encore couverte en GPRS (voir pire) je me dit qu’en 2034 on trouvera certainement encore de nombreuses zones en 4G voir en 3G.

  10. Y’en a marre de vos pubs avec du son sur IPhone! Quand allez-vous enfin penser au confort de vos lecteurs plutôt qu’à l’argent que les pubs vous rapportent ???

  11. 4G à 30cts par abonné sur 20 ans= 4G à 72 euros par abonné.
    investissement fibre optique = 30 milliard d’euros.
    4G factués par les opérateurs à certains abonnés fortunés= sur deux ans un plus à gagner d’environ 275 euros par abonnés.

    Si l’investissement 4G ne permet pas de financer la fibre, soit l’état augmentera les impots pour tout le monde (et donc pas juste pour les accros à la 4G) soit on aura pas la fibre. Si on en reste à une pure guerre des prix c’est de l’ultralibéralisme primaire.

    PS Tapper sur les rentiers touchant des dividendes est un bon exutoire, mais c’est resté très éloigné des réalités.

  12. Source dans un article d’un magazine

    Le lancement de la 4G a été «un vrai succès»
    Je constate simplement qu’entre 2010 et 2013, la fortune de Xavier Niel évaluée par Challenges est passée de 3 à 6 milliards d’euros, ce qui le place en 10e position

    Qui s’en met plein les poches pour un service de mauvaise qualité :)

  13. je crois que le ministre à raison il faut pas s’arrêter au prix, il faut aussi regarder ce qu’il y a derrière, pour éviter de tombé à nouveau dans le monopole du marché par quelques opérateurs résistants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité