Et si les ondes WiFi présentaient un réel danger pour les plantes ?

Attention au déferlement du Wifi 802-11ac

Si le WiFi est assurément l'une des plus belles inventions de ces dernières années, cette technologie n'est pas sans inconvénient. Comme toute onde, les êtres vivants y sont plus ou moins réceptifs. Et il semblerait bien que les plantes aussi n'y soient pas indifférentes. C'est en tout cas ce que semble démontrer cette expérience peu orthodoxe.

C’est au Danemark qui l’histoire se passe et fait encore grand bruit. Des écoliers qui avaient eu des problèmes de concentration après avoir dormi juste à côté de leurs téléphones ont décidé de mener une petite expérience : ils ont fait pousser des pieds de cresson placés juste à côté de deux routeurs WiFi, et d’autres dans une pièce protégée de ces ondes, comme témoins.

Résultat des courses, le cresson à proximité des routeurs n’a pas fait long feu (croissance quasi nulle et mort des plants). Cette expérience confirme des résultats précédemment obtenus en Hollande, des arbres exposés à ce genre d’ondes ont vu leur écorce abîmée et leurs feuilles mourir.

Il faudra cela dit attendre les résultats d’une expérience similaire mais réalisée dans un contexte bien plus rigoureux scientifiquement avant d’en tirer de quelconques conclusions. En attendant, on ne peut qu’essayer de limiter notre exposition…

Tags :Sources :Pocket-lint
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Vous n’avez rien à dire ? Cette expérience date déjà pas mal et n’a rien de rigoureux. Il semblerait plutôt que ce soit la chaleur dégagée qui ait eu une influence néfaste.
    Tapez wifi cresson chaleur sur Google et allez voir le premier lien…

    1. les ondes wifi sont des hyperfréquences, c’est pour ça qu’elles sont limitées en puissance, parce qu’elles peuvent être très dangereuse !
      savez vous comment marche un four micro-onde..? ont génère une fréquence de 4,5 Ghz (avec beaucoup plus de puissance bien sûr), qui fait vibrer les mollécules d’eau et crée un échaufemment !
      le wifi utilise une fréquence de 2,4 Ghz il me semble…qu’est ce qu’il vous prouve que l’échauffement qui a fait mourir ces plantes, composé principalement d’eau (80-95 %), n’est pas dû à son rayonnement ???
      si il y a qu’elqu’un qui n’a rien a dire, c’est bien vous !

      1. Un micro-onde fonctionne plutôt à 2,4GHz d’habitude … et l’eau ne « résonne » pas vraiment … disons que la molécule oscille à forte vitesse.
        Oui c’est la même fréquence que le Wi-Fi mais on a déjà une grosse différence de puissance et n’importe quelle autre gamme d’hyper-fréquence fonctionnerait pour un micro-onde.
        .
        – Alors pourquoi 2.4GHz ?
        Parce que lorsqu’on a inventé le micro-onde, cette gamme n’était pas utilisée dans les transmissions radios ou radar, ce qui ne risquait pas de les perturber.
        .
        – Mais comment fonctionne le micro-onde ?
        La molécule ne vibre pas (comme le ferait un ressort), mais elle s’oriente selon le champ magnétique ambiant.
        Donc si vous faite varier votre champ magnétique à 2,4 GHz, la molécule d’eau va changer de direction 2,4 millions de fois par seconde. Cela crée une friction entre les molécules, et quand on frotte des trucs ensemble, on obtient de la chaleur.
        .
        – Mais alors pourquoi on ne choisit pas une autre fréquence ?
        C’est un compromis. Une onde de 4GHz serait plus efficace pour un échauffement plus rapide mais pénètre moins facilement la matière. On chaufferait le contour et pas le coeur et on obtiendrait par exemple un morceau de pain avec la croûte recuite et la mie encore gelée.
        A 1GHz, c’est le contraire, cela prend plus de temps et c’est le coeur de la matière qui chauffera davantage (et puis on retombe dans des fréquences déjà utilisées par d’autres appareils).

        1. « Donc si vous faite varier votre champ magnétique à 2,4 GHz, la molécule d’eau va changer de direction 2,4 millions de fois par second »

          C’est 2,4 milliards de fois boloss…

          Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  2. en fait ce sont les plantes qui représentent un danger pour le wifi.
    Faites l’expérience, allez dans une forêt, alors que le signal passe parfaitement dans une clairière il est très fortement atténué par les feuillages. Les feuilles et les branches gorgées de sève se comportant un peu comme une cage de Faraday.
    Donc plutôt que d’interdire le wifi à cause des plantes, il faudrait interdire les plantes qui gênent la propagation du wifi.

  3. On voudrait nous priver de notre wifi pour un petit cancer ? allons soyons sérieux…

    De toute façon il sera déjà trop tard quand on déclarera toutes ces ondes de merdes et la nuisance des antennes relais dangereuse pour la santé. Il faut d’abord que tous les acteurs de ces secteurs d’activité se gavent bien comme il faut, quand ça leur rapportera plus rien il y aura prescription et ils vendront des kits d’oreillettes une fortune.

  4. Sur l’affaire du cresson « exposé » au Wifi, le journaliste scientifique Michel Alberganti collaborateur du quotidien Le Monde, écrit à propos de cette affaire : « La propagation de telles «nouvelles», sans la moindre vérification ni la moindre précaution, contribue à dénaturer la démarche scientifique ». Lire surtout l’article de Nima Yeganefar (université de Poitiers) sur son blog Sham and Science, intitulé : « Wifi et cresson : ne maltraitons pas la Science ». Voir aussi un site Hollandais (pepijn van erp) qui a répertorié les faiblesses méthodologiques : Danish School Experiment with WiFi Routers and Garden Cress, Good Example of Bad Science  »
    PS à propos de la fréquence de 2,4GHz. Ca pourrait tout aussi bien être 2GHZ que 2,8GHZ… Cette fréquence n’a pas été déterminée sur une base de compromis technique, mais tout bêtement parce que les seules fréquences autorisées l’étaient dans les bandes ISM (Industrielles Scientifiques et Médicales) dont 2,4GHz . Il fallait trouver aussi une fréquence utilisable mondialement. Aux USA il existe des fours micro-ondes qui fonctionnent à une fréquence de 915MHz (et cuisent nettement mieux l’intérieur d’un poulet) mais cette fréquence était indisponible dans certains pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité