Les voitures électriques n’ont plus la cote après trois ans !

Des voitures électriques

Si le marché des véhicules électriques n’a pas encore connu le véritable boom tant espéré par les constructeurs, une étude anglaise pourrait jeter un froid auprès de nombreux potentiels acquéreurs. Il semblerait bien que ces véhicules d’un nouveau genre subissent une décote importante en seulement trois ans, les hybrides, eux, s’en sortent bien mieux.

C’est la société anglaise Cap Automobile, spécialisée dans la cotation de véhicules d’occasion, qui tire ce constat alarmant. Les voitures électriques perdent leur valeur bien plus rapidement que leurs homologues thermiques classiques. Sur la même période de 3 ans, la voiture électrique perd 79,8% de sa valeur contre « seulement » 55,3% pour un diesel et 56,4 pour une essence. Ce sont les hybrides qui s’en sortent le mieux, avec une décote de 54,7%.

Si ces chiffres peuvent paraître extrêmement élevés, il convient toutefois de les replacer dans leur contexte. Ces statistiques ne peuvent s’adresser qu’aux rares modèles qui existaient sur le marché en 2010. On citera ainsi par exemple la Zap Xebra ou la Mitsubishi i-Miev (devenue plus tard Citroën C-Zéro ou Peugeot iOn). Et cette étude ne tient qui plus est pas compte des incitations gouvernementales à l’achat. Cela dit, même avec ces primes dans l’équation, la décote frise les 75%, contre à peine plus de 50% pour les hybrides comme la Toyota Prius.

Faudra-t-il y voir un frein supplémentaire à l’adoption par le grand public des véhicules électriques ? Probablement…

Tags :Sources :Le Point
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Comme c’est bizarre.
    Non, on ne s’en doutait pas du tout. Jamais personne n’a dit que c’était un effet de mode, un coup marketing, que ça faisait beaucoup parler, mais que ça ne pouvait pas se développer et que les chiffres des ventes parlaient d’eux-mêmes.
    Non non non, on ne pouvait pas du tout savoir.
    Avec la voiture électrique, paie ton aberration.

    1. Si tu analysais un peu mieux ce que tu viens de lire, ca veut dire que tu peut aujourd’hui te payer pour le quart de sa valeur à neuf un véhicule récent et tres peu kilométré.
      Le principe même de la location de batterie prend tout son sens puisque du coup, la piece d’usure la plus importante du véhicule est constamment en bon état pour un coup connu à l’avance.
      Ou alors tu peut retourner acheter un diesel qui pue et prier pour ne pas claquer d’injecteur ou la pompe d’injection et mettre de coté pour remplacer ton FAP et ton catalyseur. Ton concessionnaire de remercie déja depuis son voilier de 7 mètres payé avec l’argent que tu n’as plus pour ta retraite.

      1. Oui l’aberration c’est de ne pas interdire le diésel pour permettre à la voiture électrique de se développer.
        La voiture électrique c’est le progrès, c’est incontestable.
        Il faut savoir que la production de fuel est plus couteuse en termes de ressources hydrocarbures fossiles que celle de l’essence par exemple.
        Certes il y a un petit problème de durée de vie des batteries mais faisons confiance à nos ingénieurs, il sera bientôt résolu.
        Ce que dit l’article c’est que le “marché” (élément irrationnel par excellence) n’a pas encore intégré la nécessité de passer à l’électrique.
        La voiture électrique c’est le progrès.

    2. tu critique comme d’habitude mais tu n’apporte absolumemt rien comme idée. a t’entendre tu vrux que nous soyons au combustible fossile pour le reste de nos jours

    3. c’est comme le 3d. mon grand pere en a deja vue avec des lunettes de carton rouge blue au ciné il y a de sa 40 ans et ca na jamais été un gros succes mais nous arrivont a un point bientot que la 3d dans nos tv sera parfaite et sans lunette et la les problemes seront règler sans oublier aussi de grosses reduxtion de cout et tout le monde sera a la 3d. pareil pour les auto electrique ca fait 100 ans que ca existe il y a des haut des bas mais surtout des bas parce que il y a les lobby du petrole qui frappe mais un jour nous allont trouver une batterie 10 ou meme 100x plus performante et avec un simple petit panneau solaire et qui est 100% recyclabe et non polluante. deja il y a le graphène qui a des chances mais nous somme au début.

      1. c’est comme le 3d.

        Mais ça n’est pas la 3D.
        Mais bon, je comprends ta réflexion : établir des comparaisons avec des éléments qui n’ont pas grand chose de comparable, et faire des généralités sur des bases inexistantes, ça permet d’éviter de réfléchir. Ce type de réduction simplificatrice est quand même bien pratique quand on est un peu limité.

  2. Je pense qu’une partie du problème vient de la batterie qui, après 3 ans, est quasiment morte et à remplacer, et vu leurs prix…
    Dans l’informatique, mon secteur, quand un vieux notebook ne s’allume plus, on conseille directement au client de tester sans la batterie et juste avec l’adaptateur secteur, et 9 fois sur 10 ça fonctionne (la batterie fait tampon avec le secteur, donc si elle est morte, le notebook ne s’allume pas, même avec le secteur branché).
    Dans la plupart des cas les clients se font une raison et l’utilisent comme ça, car payer entre 100 et 200€ une batterie (quand elle est encore disponible séparément) pour un ordinateur qui ne vaut même plus ce prix, ce serait stupide…
    Une voiture électrique n’a pas cette solution.

    1. Je trouve que le marché automobile électrique et hybride devrait se fractionner (ou se sectoriser, il y a un terme précis mais je l’ai oublié…):
      Au lieu de nous ressortir un nouveau modèle, ils pourraient juste faire une “mise à jour” de la batterie (voire du moteur). Ma Prius série 2 serai bien contente de consommer comme une serie 3…
      Et une ouverture de ces secteurs à la concurrence, ce serai encore mieux.
      Ce systeme a bien fonctionné pour les ordinateurs alors pourquoi pas l’automobile ?

  3. Le vrai problème, si on met au second plan celui de la batterie, reste les bornes de rechargement, il y en a trop peu, ça allonge de quasiment le double une destination tellement il est difficile de trouver une station équipée et encore quand on tombe pas en panne !
    Donc oui, après trois ans on est aussi en droit de se demander, pourquoi je dois faire une détour de 30 bornes pour aller d’un point A à un point B ?

    1. A mon sens, ca n’est pas un problème. La majorité des utilisateurs font moins de 70 kms par jour. tu peut donc sereinement recharger chez toi, en heures creuses (autant que faire se peut) et aller bosser pour un cout minimal toute l’année.
      Pour les gros trajets, ils faudra inevitablement attendre quelques années pour faire un Bordeaux – Paris
      d’une traite, ou obtenir unrechargement décent en moins de 20 minutes (temps de la pause toutes les deux heures).
      Etant donné le potentiel du marché, ne doutons pas qu’un max de société sont déja en R&D pour trouver des solutions !

    1. Tiens, je ne savais pas qu’il fallait les changer tous les trois ans… Il vient d’ou ce chiffre, une statistique officielle ? du vécu peut-être ? ou alors une donnée constructeur certifiée ?

  4. En doublant le nombre de centrales nucléaires il sera possible de faire face aux besoins en électricité d’un nouveau parc d’automobiles propres et de retrouver un air pur dans toutes les villes de France.

    1. Faisons déjà rouler les 2 000 000 de VE avec ce qu’on a et on construira des centrales si besoin.

      Sachant qu’il faut 1,5 kWh pour raffiner un litre d’essence et avec les économies d’électricité réalisées d’ici là on peu encore faire rouler un petit million de plus.

      Poses toi plutôt la vraie question : Comment compte tu rouler quand le baril sera à 200$.

    1. Tous ces commentaires (négatifs) me rappellent quoi déjà ? ah oui, comme le premier téléphone portable radiocom 2000 qui pesait 4.5 kg et avait l’encombrement d’une valise. Vous en avez acheté un de cette génération ? probablement non en disant que c’était trop lourd et trop cher et que cela ne fonctionnerait jamais… et on sait ce qu’il est advenu de la téléphonie mobile. ;-)) c’est drôle de voir l’Homme ne pas apprendre du passé.

  5. Si j’avais de quoi recharger chez moi j’aurai changer une de mes deux prius contre un VE. Je pense aussi que c’est l’avanir et en attendant ceux qui le peuvent lance le marché. Mais Rome ne s’est pas fait en un jour !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité