Première mondiale : greffe du premier cœur totalement artificiel

coeur artificiel greffe

On vous l’annonçait il y a quelques semaines, c’est fait. Le premier cœur entièrement artificiel et totalement autonome a été transplanté mercredi dernier sur un patient souffrant d’une grave insuffisance cardiaque par une équipe de l’hôpital Georges-Pompidou à Paris. Ce cœur mi-vache, mi-machine a demandé plus de 10 ans d’élaboration.

C’est un grand jour ! Le professeur Alain Carpentier, chirurgien cardiaque peut être fier de lui. Après plus de 10 ans d’efforts, d’obstacles, de ténacité, il est enfin parvenu à « sauver un malade ». Car ici, l’enjeu n’est pas d’implanter un cœur artificiel, mais bien de sauver des vies.

Les traitements de l’insuffisance cardiaque sont essentiellement palliatifs: médicaments, réadaptation cardiovasculaire, stimulation multi-site, techniques chirurgicales conventionnelles de revascularisation, d’annuloplastie mitrale, assistance circulatoire mécanique …

Pour les patients en insuffisance cardiaque avancée bi-ventriculaire, réfractaires à toutes ces options, le seul traitement est la greffe cardiaque. Or, il y a moins de 4.000 cœurs de donneurs disponibles chaque année dans le monde, pour plus de 100.000 patients qui attendent une solution.

coeur artificiel total greffe

Avec l’aide d’ingénieurs d’Airbus et d’EADS, la société Carmat, créé par Alain Carpentier, a réussi l’impossible : fabriquer un cœur entièrement artificiel mélangeant matériaux plastiques et biologiques, offrant le meilleur confort possible pour un patient. Aujourd’hui, le cœur pèse 900 grammes seulement, ce qui rend la greffe compatible avec 70 % des thorax d’homme, et un 25% des thorax féminins.

Le patient, âgé de 75 ans, souffrait d’une insuffisance cardiaque ayant atteint un stade terminal. Ce qui signifie que sa vie était menacée à court terme. Même si l’opération s’est bien déroulée, il est encore trop tôt pour crier victoire. Il faut encore que le patient s’acclimate, et qu’avec le temps, ce cœur tienne bien ses promesses.

Tags :Sources :Carmat
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Bientôt la première greffe de cerveaux, Ben le newseur pro Apple est pressentie pour recevoir le précieux cerveau qui rend intelligent.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  2. Je cherche d’abord un bon chirurgien pour m’extraire les 3 ipads qui sont coincés dans mon derche.
    J’ai eu un petit accident en voulant tenter un triple Ipad fucking.

    :-(

    1. Il y a plusieurs raisons, mais à l’époque, il y avait eu le même engouement pour l’Abiocor.
      Pour le CARMAT, la première raison de l’engouement est qu’il est français. Notre pays a besoin de montrer qu’il est en avance sur son temps ou qu’il est indépendant d’un point de vue technologique. C’est avec cette fierté bien placée que certains peuvent prendre pour de l’arrogance, que nous sommes une nation spatiale avec une base de lancement, que nous avons notre propre compagnie d’aviation, des brevets en médecine, etc.
      Bref, ce genre de projet a pu être réalisé avec l’aide de sociétés comme Airbus ou EADS et forcément, il bénéficie aussi de la puissance de leur communication. Personnellement, j’ai appris que ce cœur allait être testé grâce à un communiqué de presse de l’agence spatiale européenne.

      Ensuite, et c’est la raison principale (il n’y aurait pas un tel engouement si ce n’était que de la communication) le CARMAT est une incroyable avancée technologique. Il s’agit d’un cœur qui mêle des tissus biologiques et plastiques. le sang circulant dans ce coeur n’est jamais en contact avec des matériaux non biologiques ! Cette avancée réduit considérablement les risques de formation de caillots. Avec un Abiocor, un implanté a un haut niveau de probabilité de mourir des suites de la formation d’un caillot dans l’année qui suit. Et les matériaux utilisés s’usent plus vite que le CARMAT. Au niveau du confort aussi, le coeur comprend quand la pression sanguine est modifiée et adapte immédiatement le flux. Idem en cas d’effort. Bref, le ramdam autour de ce cœur est largement mérité.

      1. ouaaaaai les français c’est les plus fort, avec la plus grosse k………, dite que vous êtes a court d’Article et c’est tout.

        Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  3. le premier coeur implanté entièrement artificiel date de 1969…

    à l’heure actuelle c’est plutôt la 1000ème mondial

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. Non, le seul autre cœur artificiel ayant été implanté est bien l’Abiocor mais franchement l’espérance de vie n’est pas terrible.
      Les autres cœurs artificiels dont vous parlez sont en réalité des pompes ventriculaires d’assistance cardiaque. Ils servent à patienter jusqu’à une greffe d’un vrai couer.
      J’oubliais aussi de préciser que le CARMAT présente beaucoup moins de risques de rejet que l’Abiocor.

  4. Vraiment Norédine, que fait tu encore chez Gizmodo? Le seul à s’interesser à ses articles, aux commentaires, à se renseigner pour répondre lorsqu’il n’est pas sûr de lui pour nous informer etc… Vraiment chapeau de continuer sans se reposer sur ses lauriers quand on voit la daube que les autres produisent sur ce « blog ». Bonnes fêtes mec 😉

  5. Articles intéressant, je me demande avec le temps si on aura l’opportunité de se faire implanter ce coeur artificiel par prévention seulement, avoir ce genre de coeur peut surement évité de futurs problèmes de santé…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité