Test de l’oiseau bionique Avitron RC 2.4G

Avitron RC 2.4G-7

J’ai reçu en test l’Avitron RC 2.4G, un oiseau bionique télécommandé et pilotable qui vole comme un vrai oiseau. Oui, oui, il reprend ce qu’on appelle le vol battu. Il y a un an, j’étais déjà tombé sous le charme de l’Avitron 2.0. La question aujourd’hui est de savoir si cette version junior (8 ans et+), la RC 2.4G, est aussi performante et s'il faut la mettre sous le sapin...

Tout d’abord, il faut resituer cet oiseau dans son histoire. Je vais reprendre le texte que j’avais écris à l’époque :

Tout a commencé dans les années 70, quand le père et le grand-père de l’inventeur de l’Avitron 2.0 inventent l’ornithoptère, un oiseau mécanique à élastique reproduisant le vol battu des oiseaux et montrant concrètement que le projet de Léonard de Vinci n’était pas si farfelu. Avec une telle généalogie, Edwin Van Ruymbeke l’inventeur de l’Avitron n’avait pas d’autres choix que de surpasser ses anciens. Il a lancé l’Avitron en 2007, un oiseau bionique télécommandé et pilotable qui reprend le vol battu des oiseaux. En 2012, il nous gratifie de l’Avitron 2.0.

Et en 2013, il nous propose la version junior, l’Avitron RC 2.4G.

Avitron RC 2.4G-3

Dans la boîte
La boîte ressemble à une petite valise dans laquelle se trouve l’oiseau bionique Avitron RC 2.4G déjà monté, une télécommande, et des petites bandelettes adhésives pour régler l’Avitron s’il se comporte bizarrement en vol. Par contre, il n’y a pas de piles fournies pour la télécommande. Il faudra les prévoir (4 piles AA).

Avitron RC 2.4G-7

Le design
Comme pour son prédécesseur, le design de l’oiseau bionique est bluffant. Il ne pèse que 9,20 grammes. A l’intérieur du corps en polystyrène se trouve une technologie de pointe : mécanisme compacte, moteur puissant, radiateur en aluminium, contrôle de direction par déformation de la voilure, queue ajustable…

Avitron RC 2.4G-4

Les ailes sont en plastique avec une voilure souple. Elles peuvent battre comme celles d’un oiseau.

Avitron RC 2.4G-8

 

A l’arrière des ailes, près du corps, se trouve un mécanisme qui permet de tendre ou de détendre la voiture d’un côté ou de l’autre. Ainsi l’oiseau peut tourner d’un côté ou de l’autre.

Avitron RC 2.4G-5Avitron RC 2.4G-6

La queue peut se relever, ce qui permet de déterminer la vitesse de l’oiseau. Si on relève la queue, celle-ci freine l’Avitron, et il va moins vite. Et inversement, quand on la baisse, l’Avitron va être plus aérodynamique et prendre de la vitesse.

Avitron RC 2.4G-10

La télécommande est en plastique et elle fait robuste. Même si le design est simple, il remplit sa fonction. Sa taille est adaptée à des mains d’enfants. Et elle dispose d’un mode de veille automatique, ce qui est bien pratique, vu que le seul inconvénient de cet appareil est qu’il fonctionne avec des piles.

Avitron RC 2.4G-12

La fréquence de l’oiseau est automatiquement détectée et vous pouvez faire voler jusqu’à 10 oiseaux en même temps.

Le premier vol
Lors du premier vol, il faut se mettre face au vent et faire battre les ailes à 75% de la puissance, on peut alors voir si l’oiseau tend à tourner d’un côté ou de l’autre. Il faut alors coller une des bandelettes adhésives au bout d’une des ailes pour régler l’appareil. Le mien avait tendance à tourner à droite, après avoir collé 3 petites bandelettes au bout de l’aile gauche, j’avais un oiseau bionique super maniable.

Avitron RC 2.4G-9

Ce que nous avons aimé
Tout ! Il n’y a rien à dire, l’oiseau bionique est vraiment performant. Il est maniable, simple à piloter, beau à regarder !
Attention toute fois, comme il s’agit d’un oiseau qui imite le battu des oiseaux, il ne peut pas faire de vol stationnaire. Il peut par contre planer longtemps, vous pouvez redonner des petits coups de gaz pour lui faire battre de nouveaux les ailes et lui redonner de l’altitude. Ce genre d’appareil attire les curieux, et j’ai été obligé de donner les références à de plusieurs personnes qui m’ont vu le faire voler. Ils voulaient l’offrir à Noël.
Son autonomie est vraiment intéressante aussi, puisqu’il vole sans problème 7 à 8 minutes par charge et qu’il faut 20 minutes pour le recharger.
La portée de la télécommande est de 50 mètres, et peut-être même un peu plus.

Ce qui aurait pu être mieux
Je n’ai pas essayé de le faire voler en intérieur, mais à mon avis, il faut une très grande pièce et une certaine maîtrise du pilotage. Comme cet oiseau ne peut pas faire de surplace il faut le piloter en permanence et si vos murs sont trop près, il y a de fortes chances qu’il les percute.
De même, pour jouer avec, il faut qu’il fasse beau et qu’il n’y ait pas trop de vent. L’oiseau ne pèse que 9,20 grammes, autant dire que la moindre rafale donne l’impression que l’oiseau vient de rencontrer un typhon.

Alors j’achète ?
Oui, sans hésiter. Pour 49€, vous avez un oiseau télécommandé ! Qui n’a jamais rêvé de ça ? Cette version junior tient ses promesses. Il est en effet plus simple à piloter mais je n’avais pas d’enfants de plus de 8 ans pour qu’il puisse le tester. Peu importe, avec ça, vous êtes certain de faire un chouette cadeau de Noël. Vérifiez tout de même que le gamin a un jardin assez grand ou un parc à proximité pour pouvoir le faire voler quand il en a envie.

Tags :Sources :My Bionic Bird
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Non mais… Le vol en intérieur, vous êtes complètement HS!
    Pourquoi ne pas dire qu’il ne se débrouille pas bien en milieu aquatique non plus ?

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  2. jouais :
    – et une video du truc en vol, ou un lien vers une, non ?
    – et le rapport entre la fréquence de 2.4Ghz et le lien pointant vers la 4G ? hmm ?
    – « vu que le seul inconvénient de cet appareil est qu’il fonctionne avec des piles. » – à l’ère du tout alimenté par nano particules d’uranium, encore mettre des piles dans un objet électronique c’est tellement has been
    – « Lors du premier vol, il faut se mettre face au vent » : soit faut du vent, soit y’en faut pas…

    et vous appelez ça un test… les journalistes de guizmodo … tssss

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. – En allant sur le site du produit, il y a une vidéo démo, le lien est en bas de l’article
      – Aucun rapport, c’est un lien automatique
      – Je pensais aux accus à la place des piles.
      – Personne n’a dit qu’il ne fallait pas de vent du tout, juste pas de rafales

  3. Oiseau bionique ? En quoi est-il bionique ? Il est rempli de plastique, encore de l’argument marketing pour donner l’impression que c’est un produit revolutionnaire alors que c’est un vulgaire oiseau telecommandé comme il en existe tant.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. Tu as trop regardé L’homme qui valait 3 milliards toi. La bionique, c’est s’inspirer du vivant, pas greffer des machines sur des êtres vivants.

      La fermeture éclair, le velcro, c’est de la bionique, un ornithoptère, c’est de la bionique…..

      1. Je tombe aujourdhui sur ces commentaires lamentables, mais qu’est ce qu’on les gens comme guillaume, kingouille (mrdrr) ftorama, ect a critiquer l’ingéniosité et la réussite de personne passionné parcequ’il font !! Il s’agit d’un jouet et oui les jouets fonctionnent encore avec des piles ou bien n’avez vous pas d’enfants. La critique est aisée mais l’art est difficile, cette oiseau est génial tout en étant ludique pour les enfants et les adultes autant que petits bateaux qui nagent sue l’eau :-)

  4. Merci pour cette présentation ça m’a donné envi d’en offrir un à ma fille mais elle est trop petite elle n’a que 2 ans . Et merci pour l’histoire c’était le plus interressent . C’est cool que certaines personnes poussent leur imagination à fond , y arrivent avec succé , et nous étonnent de leurs prouesses :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité