Après 30 ans, le ZX Spectrum reprend du service !

Le ZX Spectrum

Lancé en 1982 au Royaume-Uni, le ZX Spectrum était un petit ordinateur personnel basé sur un processeur à 3,5MHz avec, au choix, 16 ou 48ko de mémoire. La sortie vidéo se faisant sur un téléviseur, il était beaucoup utilisé pour jouer. Il revient 30 ans plus tard, non plus sous la forme d'un ordinateur mais d'un clavier Bluetooth.

Les nostalgiques pourront donc avec joie mettre la main sur le clavier ZX Spectrum Bluetooth, ressemblant trait pour trait à l’original. S’il sera dans un premier temps uniquement compatible avec les appareils sous iOS, il faudra patienter pour le voir fonctionner sous Android et Windows. Un support pour Apple TV via AirPlay devrait même voir le jour.

Outre le clavier, des applications devraient être de la partie, dont un catalogue bien fourni de jeux “100% originaux”. Le ZX Spectrum Bluetooth devrait être vendu entre 40 et 50£ (48 et 60€) quand il entrera en production, vraisemblablement l’année prochaine, pour une livraison en Mars 2014, si tant est que la campagne Kickstarter – pas encore ouverte – rencontre le succès escompté !

Le ZX Spectrum en situation

Tags :Sources :Geeky Gadgets
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Qu’est-ce qu’on peut lire comme aneries ici tout-de-même….

    Si les ordis de l’époque intégraient une sortie TV, c’est parce que l’achat d’un moniteur était bien trop cher pour un modèle accessible au grand public et la sortie TV permettait d’adresser le grand public.

    Ensuite, si jouer faisait effectivement partie des activités sur ces bécanes (que ce soit le ZX81, mais aussi le MO5, le TO7, les CPC et autres), la majeure partie des possesseurs programmaient dessus. Il suffit de voir les magazines ou fanzines de l’époque, Hebdogiciel en tête. Des bouquins remplis de ligne de code dont un “rédacteur” de site “d’info” techno n’a sans doute jamais entendu parler, du fait d’avoir été élevé à Facebook.

    Ces machines ont contribué à former la génération précédentes d’informaticiens, ceux qui savent que l’informatique, ce n’est pas Facebook et Twitter, qui savent ce qu’il y a dans un PC et savent en tirer profit plutôt que “d’utiliser”

  2. le côté nostalGeek me plait bien mais le clavier du spectrum était vraiment pourri pour taper rapidement (touches en mousse).
    Et quan il fallait taper des centaines de lignes de code (Rhhhhhaaahh Hebdogiciel :D) c’était largement plus compliqué que pour un rédacteur écrire sans correcteur orthographique 😉

  3. Ah Hebdogiciel, avec les dessins de Carali, des centaines de lignes de codes qu’ils fallaient se taper à la main. Une fois fait, il fallait passer parfois davantage de temps à déboguer le prog lui même.
    Je ne parle pas des coupures électriques qui anéantissaient des heures de codes : quand on sauvegarde sur cassettes audios, on ne sauvegarde pas souvent :p
    Pour les nostalgiques : http://eaglesystem.free.fr/images/caralifeu.jpg
    De bons souvenirs que tout ça :)

  4. Que de souvenir sur cette machine, moi j’avais la version spectrum+ avec un clavier mécanique et Hebdogiciel et ses listings qu’il fallait débogué soit même hihi. fallait le mériter a l’époque pour pouvoir jouer ^^.

    Tout ça dort dans un carton avec toutes ses belles boites de jeux en cartons (sabrewulf, underworld….etc) dans 20 ans ça vaudra peut très cher :D.

  5. Perso j’étais sur ” oric atmos ” j’en ai bouffé des lignes, la moindre erreur et le jeu ne se lancé pas :-), que de souvenir , ensuite Amstrad cpc 464 puis amiga500

  6. Contrairement à ce qui a été écris à propos de la difficulté du clavier à l’époque , je peux vois dire que c’était un excellent clavier ! Comme je programmais en basic , on avait toutes les commandes sur le clavier et c’était super … Au tout début c’était déroutant mais après on s’habituait facilement

    1. Sérieux ? tu trouvais vraiment le clavier pratique (je ne parle pas de l’agencement des touches (là je ne m’en souviens plus) mais des touches mousses et des contacts’métal bombé’ ) ?

      bien sûr la version + avec le clavier mécanique qui faisait rêver quelques temps plus tard.. 😉

  7. non mais sérieux c’est enfin c’était quoi cette daube ? ( qui jouais dessus ? )

    Franchement a l’époque ( 78-86 en France) je préférais sortir de chez moi avec 50 c de francs pour aller jouer sur une borne arcade au lieu de demander a mes parents de m acheter une console pourrie type atary sony .

    1. Cette “daube” comme tu le dis c’était pas une borne d’arcade mais un ordinateur, et donc programmable. C’était pas fait pour faire QUE des jeux.
      C’est les racines de l’informatique, sans ces “daubes” il n’y aurai pas les ordinateurs, smartphones et autres tablettes d’aujourd’hui.

      Moi j’avais un ZX81, 1ko de RAM et un CPU à 3.5Mhz… c’était la belle époque.

      1. Oui mais maintenant faut reconnaître qu’avec ça, on ne peut plus faire grand chose comme avec d’autres machines de l’époque à moins de bien s’y connaître en programmation un minimum et surtout acheter le nécessaire avec comme logiciels si possible. Pour ma part, une vieille machine ne pouvant pas se connecter au Web ne vaut rien mais cela n’engage que moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité