Grippity, la tablette tactile transparente

Grippity

Dans un marché des tablettes tactiles plus que congestionné, les nouveaux acteurs doivent rivaliser d'ingéniosité pour se démarquer. C'est ce qu'ont fait les créateurs de la Grippity.

Peut-être le nom Grippity vous dit quelques chose. Ce périphérique prenait, dans sa première mouture, la forme d’un hybride entre clavier et media center. Las : si le concept n’était pas inintéressant, la sauce n’a pas pris, et ses concepteurs ont dû revoir leur copie. C’est ce qu’ils ont fait avec la Grippity seconde du nom, qui prend désormais l’allure d’une tablette tactile… transparente, grâce à un écran LCD de 7″ semi-transparent (résolution de 800 x 480 pixels).

Réclamant actuellement des fonds sur le site de crowdfunding Kickstarter, cette tablette voit ses deux faces, arrière et avant, être tactiles, et la face arrière pourra d’ailleurs être utilisée comme l’arrière de la console PS Vita de Sony : vos doigts serviront à interagir avec l’écran, selon où vous allez les positionner, et ce sans obscurcir l’écran. Elle sera accompagné par Android 4.4, un processeur ARM Cortex A8, un slot SD, 4 Go de mémoire interne, une batterie de 2400 mAh (on nous parle de… 3 heures d’autonomie seulement !), mais aussi par les WiFi et Bluetooth.

Si le concept vous intrigue, vous allez pouvoir le supporter, en vous délestant de 235$ (159$ pour ceux qui furent les premiers à mettre la main à la poche). La page Kickstarter de la Grippity est accessible en suivant ce lien. Sortie prévue en octobre 2014.

Via :engadget
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Ça ne sert à rien… dans l’absolu, ok, mais ne dénies pas le coté esthétique/épuré d’une telle technologie.
      Alors évidemment, ici c’est moche (amha) MAIS, si tu t’intéresses au futur ( ce que je crois vu ton omniprésence sur ce site notamment ) tu sais que l’avenir du bidule électronique à affichage digital tend vers la plaque de plexi tactile ( pour caricaturer bien sûr ), la transparence des écrans est une étape que chacun des acteurs de l’industrie rêve de franchir.

      1. Je crois surtout que quand on aura des problèmes d’énergie, qu’on n’aura plus les matériaux nobles pour faire ce genre de gadgets parce qu’on les aura gaspillés, et qu’on sera tous fauchés du fait du déclin économique, alors on sera plus préoccupé à savoir si on réussira à faire pousser une tomate dans le potager (pour ceux qui ont la chance d’en avoir un) plutôt qu’à s’extasier béatement devant un morceau de plexi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité