Un drone pour surveiller le raisin

Le drone "Vers l'Excellence"

L'on savait les drones parfaits pour des missions de sécurité, de sauvetage, d'espionnage et de prises de vue à couper le souffle. Et si ces appareils étaient utilisés pour surveiller les cultures ? Vers l'Excellence sera l'un des tous premiers drones utilisé en viticulture, un concept vraiment novateur.

Bernard Magrez est propriétaire d’un château – et d’un vaste vignoble – dans le Bordelais. Pour mieux connaître ses parcelles, et avoir des mesures très précises de la maturité de son raisin, l’homme a fait appel à Novadem pour la partie robotique et Topo Service pour le logiciel de cartographie.

Vers l’Excellence est un multirotor totalement autonome de trois mètres d’envergure, équipé d’une caméra infrarouge. Le drone aura pour mission de surveiller l’état du feuillage, visualiser la vigueur des parcelles pour optimiser la date de récolte, repérer les zones moins drainées, etc., le tout sans tasser la si précieuse terre.

Et selon la réglementation de la DGAC, Vers l’Excellence est tout ce qu’il y a de plus légal, il s’agit d’un aéronef de type D, rentrant dans la catégorie S-4. L’appareil ne sera autorisé à survoler que le domaine de Bernard Magrez pour des prises de vue à une hauteur maximale de 50 mètres. Prix d’un tel engin ? Entre 50 000 et 100 000€. Un investissement conséquent qui devrait être rapidement amorti…

Tags :Sources :Humanoides
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. de quel droit tu te permet de traiter les gens de cons ???!!! tu te crois plus intelligent avec tes commentaires rageux hors sujet et inappropriés ???
      relis ton commentaire et demande toi qui est vraiment le con dans l’histoire !!!

      1. La forme n’est peut-être pas la bonne mais sur le fond, il a raison !
        Ca fait un bien fou de ne plus lire des titres du style : “Ivre, R2D2 s’électrocute avec ses google glass”

  1. Sympa

    PS :Faudrait revoir vos liens Gizmodo, je souhaite partager l’article sur FB mais les images proposer a chaque fois ne correspondent en rien à l’article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité