Internet est-il uniquement vulnérable aux menaces virtuelles ?

fibre optique

Tel l'oeil de Sauron, la Maison Blanche a manifestement épié tous nos faits et gestes depuis un bon moment. Ce qui n'a guère plus aux gouvernements et hackers qui tentent de se venger à chaque jour que Dieu (Piccolo) fait. Seulement, nous ne devrions pas ignorer les menaces plus traditionnelles.

L’attaque, récemment relatée par la politique étrangère, ressemble à une scène sortie d’un film de George Clooney.

« Autour de 01h00 le 16 Avril, au moins une personne (peut-être deux) est entrée dans la puissante station PG&E Metcalf, au sud-est de San Jose et a coupé les câbles. En conséquence de quoi, cela a éliminé certains services du 911, le service de téléphone fixe de la station, et le service de téléphone cellulaire de la région. L’individu était armé et a par la suite endommagé dix transformateurs d’une zone de l’installation, et trois dans une autre. »

Imaginez si une telle attaque avait ciblé une capitale, ou bien une ville de plus grande envergure qu’une simple station. De même, cela pourrait interrompre un service de régulation des trains et engendrer de graves accidents. Pis, il serait possible de dérégler les systèmes de traitement de l’eau potable et la rendre impropre à la consommation.

Alarmiste ? Sans doute, mais ce sont pourtant ces mêmes exemples qui ont été choisis par le gouvernement Obama pour mettre en garde les citoyens de la menace d’une cyberattaque. De telles attaques pourraient effectivement être dues à pléthore de logiciels malveillants… Seulement, il ne faut pas négliger la vulnérabilité physique du web.

Si nos données sont dans le Cloud, les serveurs ont bel et bien les pieds sur Terre. Certes, les gouvernements choisissent d’investir des sommes indécentes dans la cybersécurité des sites (à juste titre), mais il ne faut pas négliger le fait que les méthodes traditionnelles pourraient bien faire du grabuge dans quelques data centers. La solution selon  le président de la Commission fédérale de réglementation de l’énergie Jon Wellinghoff ? De hautes clôtures, qui ne coûteraient que quelques centaines de dollars…

C’est amusant de voir comme les problèmes les plus effrayants ont parfois des solutions simplistes. Car au fond, les attaques directes sur les infrastructures sont une chose que personne ne veut considérer. Et si l’amalgame est sans doute un peu aisé, comme envoyer un avion contre un gratte-ciel.

Tags :Sources :foreignpolicy
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Pourquoi a-t-on inventé des EMP ou EIM ? Tous simplement pour rendre hors service tous les appareils électroniques et électriques.
    Vu que quasiment toutes informations passent par des systèmes informatisés, il est facile de neutraliser une ville ou pays rapidement, sans avoir recours à du hacking.

    Les gouvernements préfèrent toujours investir dans des armes plutôt que dans de la défense passive.

  2. Super la reference film « George Clooney ». As tu au moins vu les films qu’il a réalisé pauvre conne ? (Oui il réalise aussi) Pourquoi pas le classer entre Eddy Murphy et Chuck Norris pendant que t’y es ?
    C’est quand meme incroyable de sortir des imbécilités pareilles!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité