Un exosquelette contrôlé par la pensée lancera la Coupe du Monde 2014

Ca y est, 2014 est là. Avec cette nouvelle année, certains attendent de nouvelles innovations technologiques et de nouveaux gadgets, d'autres les JO d'Hiver ou la Coupe du Monde de football. Et pourquoi pas les deux ? Le coup d'envoi de la Coupe du Monde 2014 sera ainsi donné par un handicapé moteur dans un exosquelette contrôlé par la pensée.

Dans le cadre du programme Walk Again, un vaste projet collaboratif international, le début du match d’ouverture sera donné le 12 Juin 2014 à 22h (17h à Brasilia) non pas par une super star du football comme on en a l’habitude, mais par un adolescent handicapé de toute la partie inférieure de son corps.

Equipé d’un exosquelette contrôlé par la pensée et offrant même un système de retour de force, le jeune homme (ou la jeune femme) pourra se tenir debout, au milieu du stade de Sao Paulo flambant neuf. L’heureux élu sera sélectionné parmi un petit groupe qui pourra tester l’exosquelette d’ici quelques mois. Pour l’heure, ils se contentent de simulations virtuelles.

Tags :Sources :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. “le jeune homme (ou la jeune femme) “.. -la personne- aurait été plus simple…

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  2. “Le coup d’envoi de la Coupe du Monde 2014 sera ainsi donné par un handicapé moteur ”
    .
    .
    … et la coupe elle même sera joué par des “handicapés mentaux” du niveau intellectuel de Ribéry …

  3. Très bonne avancé technologique pour les handicapés. Ils vont pouvoir avoir une vie meilleur avec ça.
    Perso je trouve ça très bien, surtout que c’est quelques chose qui n’a pas eu qu’un but militaire.

  4. C’est plutôt pas mal je trouve. Pour ma part, l’exosquelette n’est pas une nouveauté mais voilà ça n’est pas forcément le geek consumériste qui connaît forcément.

  5. J’espère que l’on donnera cet exosquelette à l’adolescent en question; et que l’état Brésilien développera tout une industrie autour. Que les joueurs de football, tous millionnaires, se cotiserons pour leur payer des exosquelettes.
    Non ?
    Mais soyons réaliste, un fois qu’il aura tapé dans le ballon avec, il pourra retourner dans sa favelas et mourir comme un chien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité