PRISM, un ordinateur quantique capable de décrypter toutes les communications

Les ordinateurs quantiques représentent l'avenir, c'est certain, hélas tout le monde n'a pas les mêmes ambitions. Vous ne serez pas surpris d'apprendre que la NSA a dépensé près de 80 millions de dollars pour essayer de construire "un ordinateur quantique capable de décrypter toutes les communications".

Le Washington Post vient donc de révéler le projet « Penetrating Hard Targets », tout droit sorti des documents fournis par Edward Snowden… Et c’est assez terrifiant. L’ordinateur quantique est l’un des Saint Graal de l’innovation technologique et les géants de l’IT tentent tous d’en construire un.

Alors que les ordinateurs réguliers fonctionnent avec les systèmes numériques de traitement de l’information, les ordinateurs quantiques utilisent des bits quantiques, ou qubits, par opposition aux bits (des uns ou zéros). Un qubit se trouve, dans le cas général… entre les deux !

Parce que chaque qubit peut assumer un tel éventail de valeurs, un tout petit nombre d’entre eux peut contenir une quantité folle d’informations. Ainsi, une mémoire à qubits diffère significativement d’une mémoire classique. Imaginez ce potentiel : seulement 100 qubits peuvent stocker 1 267 650 600 228 229 401 496 703 205 375 de nombres différents… Aucun ordinateur moderne n’est capable de telles performances. C’est cette grande capacité à assumer de nombreux états à la fois qui, en théorie, signifie que les ordinateurs quantiques peuvent fournir une puissance incalculable.

C’est évidemment un avantage phénoménal quand il s’agit de résoudre des problèmes très complexes, comme casser des systèmes de cryptage sophistiqués… Heureusement (et nous ne pensions guère écrire cela un jour), même les meilleurs scientifiques n’ont pas compris comment réaliser un tel appareil. C’est à se demander comment la NSA a pu pensé y arriver en secret, sans l’aide d’un paquet de génies.

Ceci dit, étant donné qu’ils ont réussi à implanter des softwares espions dans plus de 50 000 réseaux mondiaux, à voler des données téléphoniques, à puiser dans les bases de données des entreprises les plus sécurisées au monde et même à endiguer l’amélioration du cryptage… Pourquoi ne seraient-ils pas être en mesure de construire cet ordinateur futuriste fou ?

POUR ALLER PLUS LOIN : Et l’on croit que l’informatique quantique est l’avenir de l’ordinateur…

 

Tags :Sources :Washington Post
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Giz, il faut arrêter les fautes stupides, PRISM est le nom que la NSA a donné au programme de surveillance qui collectait des données sur internet, pas celui d’un ordinateur quantique. Et puis ça serait sympa d’expliquer un peu plus le principe de l’ordinateur quantique, moi je connais un peu mais d’autres aimeraient sûrement se documenter plus que ça parce que ce que vous avez mis c’est de la soupe aux choux

      1. Toi tu m’en veux vraiment, je serais donc intéressant à ce point , En tout cas ça me flatte que tu t’intéresse autant à moi et depuis que tu m’as vu dire ce que je pensais du dieu Google, tu semble m’en vouloir à mort, en tout cas, détruit moi si tu veux, je t’attend ( et pour les amis ne t’en fais pas pour moi, je sais si j’en ai ou non c’est mon problème, et puis les vannes là-dessus c’est quand-même bien grave et lourd à la fin )

  2. Florence doit certainement croire que le « qbit » a un rapport avec la sodomie…
    Et comme sa spécialité c’est l’alcool et le cul …
    .
    Autrement elle aurait laissé cet article à Noredine.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
      1. eh oui, je ne suis pas un consanguin comme toi qui ne sait même pas écrire sans faire de fautes …

        Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  3. Le secret attire les arnaques scientifiques de haut vol, exprimées avec des réserves que les profanes prennent pour de la modestie. La NSA a surement cru à ces avions renifleurs.

  4. il existe bel et bien un ordinateur quantique extremement puissant en fonction en ce moment même et nous y sommes tous brancher. REVEILLEZ-VOUS !!!!

  5. Casse toi de gizmodo pauvre conne ! le hacking et la conception d’ordinateur quantiques sont 2 choses totalement differentes! pauvre idiote va!

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  6. Pourquoi mon message a t-il été supprimé?

    Je disais que la société D-Wave avait déjà réussi à construire des ordinateurs quantiques puisqu’elle en a vendu un de 128 Qbits à Lockeed Martin en 2011 et qu’elle va en vendre un de 512 Qbits (imaginez la puissance) à Google et à la NASA. Donc les scientifiques ne savent peut-être pas en créer (c’est ce qui est dit dans l’article en tout cas) mais visiblement, des sociétés civiles oui.

    Mon message a peut-être été supprimé à cause des liens que j’y ai donné (je citais juste mes sources mais pour ceux que ça intéresse, on peut trouver sur internet les informations que je viens de donner).

    1. Mais ce qui est dit aussi, c’est qu’il y a trop peu d’infos délivré dessus, et celà pose un gros doute sur ces performance, qui d’ailleurs, après test, pas vraiment faramineuse.
      Il a été mis en compétition avec une simple station Lenovo 2.4GHz quad core Intel munie de 16 Gio de RAM. La machine est donnée comme comportant 439 qubits, ce qui est énorme : (s’il s’agissait d’un calculateur quantique général, ce qui n’est pas établi, il dépasserait largement les 300 qubits. Or un calculateur quantique général de 300 qubits permettrait selon David Deutsch de simuler – théoriquement – la formation de tout l’univers depuis le Big Bang)

      Il l’ont comparé à un Lenovo 2.4GHz quad core Intel munie de 16 Gio de RAM. Sur les résultats pratiques du calculateur selon le type de problème, allant de la moyenne à 3600 fois la performance de celle-ci

      Ca ressemble plus à une machine pas très au point leur truc.

      1. Effectivement, j’avais vu cette information aussi. Apparemment, même ceux qui doutaient de l’existence d’un ordinateur quantique avait reconnu que celui-ci en était bien un mais qu’effectivement, au niveau performances ce n’était pas encore ça. Toujours est-il que pour un début, 3600 fois ce n’est pas si mal.
        En revanche, je pense que ce qui sera compliqué n’est pas la construction d’un tel ordinateur mais la conception de programmes complexes pouvant fonctionner sur ces ordinateurs. Parce que faire un programme qui fait des opérations basiques est une chose mais écrire des programmes plus complexes est apparemment très difficile pour ce type d’ordinateurs.

  7. Bonjour vous …
    Finalement à force de voir tant d’acharnement je finit par poster …

    Effectivement on pourrait qualifier la news d’à minima un peu d’imprécision …
    Mais bon on est sur gizmodo pas la recherche.fr ni Sciences non ?
    De la à parler négativement ainsi ouvertement de l’auteur ça sent l’amoureux éconduit … ou le postulant refoulé …
    ou pire …

    PS je ne suis ni de l’équipe en charge de la redaction, ni une connaissance de l’auteur …

      1. pourquoi ? parce que je pense que l’on peut rester courtois même si on est en désaccord ??

        Pour tous les aigris faites votre site … et regarder à quoi vous vous exposerez ainsi … la subjectivité ça reste quand même le principal problème …

    1. 100% d’accord avec toi!
      Au lieu de faire comme ce @rakmaran ou alors ce @jimjimjim qui sont lamentables et manquent complètement de respect. (Rester pas toute la journée des non life et allez respirer un bon bol d’air frais) Un peu de respect n’est pas un luxe ! Vous n’aimez pas ? ne lisez pas et passé votre chemin…
      Vous êtes sur un site d’information « général » qui a pour bût de vous apporter une information « nouvelle ». En tant qu’être un peu intelligent et curieux, c’est à vous de creuser l’information et de rechercher des précisions! Si tout doit être dit ici et à chaque fois, il y aurait des articles kilométriques et surtout répétitif!
      Google est votre ami! (ou Bing, ou un vrai ami de chair, d’os et de sang 😉
      Ps : moi non plus je ne suis pas un membre de l’équipe ni une connaissance de Flo, juste un lecteur qui aime savoir ce qui se passe dans l’IT et qui respect le gens qui prennent le temps de nous informer !

  8. Non mais faut arrêter la.

    ordinateur quantique basé non plus sur les valeurs des bits, mais sur l’état quantique (en gros l’orientation du spin de ses « bits ») le tout se basant sur non plus une réalité physique mesurable mais sur une fonction d’onde statistique.
    le bit vaut 0 ou 1
    le qbit lui aurait « plutôt peut être » la possibilité d’avoir les valeurs, peut être 0, peut être 1, ni l’un ni l’autre, les deux à la fois et ceci simultanément.

    Theorie : capable de traiter toutes les hypotheses en meme temps donc un déchiffrement instantané (si le chiffrement n’est pas basé sur un algo « quantique » cette meme théorie dira que si un message quantique est envoyé par un canal de transmission lui aussi quantique et plus relativiste. On sera capable de lire le message AVANT que l’émetteur n’ai fini de l’écrire… de plus, pour donner une idée de la puissance du bouzin, un ordi quantique d’environ 256qbits serait capable de simuler l’intégralité de l’existence de l’univers en quelques minutes.

    donc voila, après on nous dit qu’avec 80 000 000 de brouzoufs on serait capable de créer un ordi de 100 qbits… heu lol.

    aujourd’hui on pense savoir (voir l’histoire de la fameuse société d-waves système) avoir affaire à un CALCULATEUR quantique de 100 qbits. un CALCULATEUR n’est PAS un ordinateur il sait optimiser un calcul preprogrammé des milliers de fois plus vite qu’un ordi ok. Mais il ne saura pas avoir la meme fonctionnalité d’analyse qu’un ordinateur. le jour ou un ordinateur quantique digne de ce nom arrivera, ce n’estpas le déchiffrement qui arrivera en premier, mais l’intelligence artificielle, le chiffrement et APRES on vera l’utilisation pour le cassage des codes existants.

    bref… relisez les travaux de Richard Feynman…

  9. En tous les cas, une chose me semble CERTAINE …
    on peut disconvenir sur la clarté et la précision parfois des sujets ..
    autant on ne peut rien dire sur leur impartialité aux vues des commentaires récurrents et non modérés !

    pourtant j’en entend déjà râler au fond … :-)

    Bonne Année quand même à tous …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité