Lignes de code et cinéma…

Depuis que l'informatique existe, les lignes de code sont le quotidien de bon nombre de personnes. Souvent incompréhensibles aux yeux du profane, ces langages sont pourtant désormais partout, y compris au cinéma. Un Tumblr, Movie Code, se charge de répertorier ces scènes et d'expliquer d'où provient le code... Absolument hilarant !

Les geeks et autres développeurs/intégrateurs/webdesigners seront probablement choqués de découvrir que ces morceaux de code, lorsqu’ils veulent dire quelque chose, sont généralement totalement inadaptés à la situation. Les autres pourront se dire « Du chinois pour du chinois, quelle différence ? »

Tous en tout cas sauront désormais que le célèbre Doctor Who regarde, perplexe, le code d’un fichier SVG représentant une onde lumineuse (tiré de Wikipedia), que les personnages de Stargate : L’Arche de vérité ont volé le code source du site d’une banque canadienne, que Terminator a des lignes de code de l’assembleur 6502 d’un Apple II devant les yeux ou que Les Experts : Manhattan utilisent du simple code HTML, qui sert à décrire les pages web, recopié à la main sur une feuille blanche pour résoudre leurs enquêtes…

Parfois, cela dit, la chose est cohérente : prenez l’exemple de Lisbeth Salander, l’héroïne de Millenium, elle utilise du SQL pour récupérer les informations d’une base de données… C’est déjà plus réaliste que le code utilisé pour redémarrer le système complet d’Elysium : directement tiré d’un manuel de développement d’Intel ! Hilarant !

no images were found

Tags :Sources :GizmodoLe Tumblr associé
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. C’est bien de ne pas avoir utilisé la visionneuse. Mais quand les images elles-même ont la même taille que la miniature c’est pas super pratique non plus…
    On y est presque Gizmodo ! Courage !

  2. Le code html sur papier tiré semble-t-il des Expert Manhattan n’a pas été écrit à la main mais imprimé. Pas cons, ils ont utilisé une fonte type écriture manuscrite, et ça se voit: Les caractères sont identiques…
    Cela dit, vite fait dans une séquence de moins d’une seconde dans l’épisode, on n’y voit (presque) que du feu…

  3. Ca ne vaut rien comparé à l’attaque par flux rss des réseaux télé du monde entier dans Superman Man of steel… La blague de l’année au cinéma.

  4. les images sont microsopique impossible de lire les codes, ca gâche tout le côté amusant de la chose, je commence a me demander si sa vaut encore le coup que je vienne sur ce site…. ils ont pas du code php/JS pour vous faire une visionneuse dans ces films ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité