Les films de science-fiction à ne pas rater en 2014 [Partie 1]

Nous sommes en 2014 et cette année sera épique ! Les salles obscures nous réservent apocalypse biblique, voyages spatiaux, superhéros, nains, gros lézards mutants, singes supérieurs… Et dans le lot, il y aura forcément de gros nanars et peut-être même de futurs films cultes ? Découvrez notre sélection des films à ne pas rater. 

The Knights of Badassdom (21 Janvier 2014 aux USA et le 11 février en VOD)
Histoire : Des amateurs de jeux de rôles invoquent par erreur un démon lors d’une convention de fans.
Notre avis : c’est le film que nous attendons avec impatience depuis plus de 4 ans ! On peut retrouver Peter Dinklage (celui qui joue Tyrion Lannister dans Games of Thrones). Par contre, n’y allez pas avec de jeunes enfants, c’est un peu gore.

La Grande Aventure LEGO (19 févier 2014)
Histoire : Emmet, petit personnage banal et conventionnel, que l’on prend par erreur pour un être extraordinaire, capable de sauver le monde. Il se retrouve entraîné, parmi d’autres, dans un périple des plus mouvementés, dans le but de mettre hors d’état de nuire un redoutable despote.
Notre avis : Un des films les plus drôles de cette année ? Il y a de fortes chances. Mais c’est peut-être juste une grosse pub qui dure 1h30 ! La réponse en février.

RoboCop (5 février 214)
Histoire : Alex Murphy, mari et père aimant, est un policier honnête faisant de son mieux pour endiguer la vague de criminalité et de corruption qui envahit Detroit. À la suite d’une blessure mortelle, Alex est sauvé par OmniCorp et la science robotique. Mi-homme, mi-robot, il reprend ses patrouilles avec de nouvelles capacités qui impliquent aussi des problèmes auxquels aucun homme ordinaire n’a jamais eu à faire face.
Notre avis : Nous ne sommes pas trop fans des remakes quand le film d’origine (de Paul Verhoeven) est un chef d’œuvre. Il plaira sans aucun doute à ceux qui n’ont pas vu le film de 1987. Sinon, le côté j’enlève mon casque pour montrer mon visage et woosh, je le referme quand je ne suis pas content nous exaspère rien qu’en regardant la bande-annonce.

Almanac (Welcome to Yesterday) (le 12 mars 2014)
Histoire : Un groupe d’ados découvrent les plans d’une machine à remonter le temps et décident de la construire. Bien sûr, après l’amusement, les choses deviennent hors de contrôle.
Notre avis : Le film nous fait évidemment penser à L’effet papillon, mais l’idée de voir des ados s’amuser avec une machine à remonter le temps nous plaît beaucoup.

Journey To The West (date de sortie inconnue)
Histoire : Tang Sanzang, un moine bouddhiste qui tente de protéger un village de 3 démons.
Notre avis : C’est le film le plus barré de ce début d’année. La bande-annonce est vraiment prometteuse. On a vraiment hâte de savoir quand il sera en salle sinon, tant pis, on trouvera bien une solution pour se le procurer.

Jodorowsky’s Dune (date de sortie inconnue)
Histoire : Un documentaire sur les coulisses d’un projet avorté, l’adaptation du roman de science-fiction Dune par Alejandro Jodorowsky dans les années 1970.
Notre avis : Ce film devait brouiller notre perception aussi sûrement que si nous avions pris du LSD. Et ce documentaire est le seul moyen que nous avons aujourd’hui d’approcher ce chef d’œuvre invisible.

Muppets Most Wanted (7 mai 2014)
Histoire : Les Muppets ont réussi à faire leur come-back ! Mais Constantine, une grenouille bandit d’envergure internationale, profite de sa ressemblance avec Kermit pour faire de sales coups.
Notre avis : Quand il s’agit des Muppets, on ne raisonne plus du tout comme des adultes. On veut le voir, on veut le voir…

Noé (9 avril 2014)
Histoire : Après nous le déluge… On a une arche !
Notre avis : Hollywood a sorti la grosse artillerie pour nous en mettre plein la vue. On va poser notre cerveau, s’installer et se laisser aller. En plus, il paraît que ça se termine bien… sauf pour les licornes et les dragons.

Captain America, le soldat de l’hiver (26 mars 2014)
Histoire : Après les événements cataclysmiques de New York relatés dans AVENGERS, Steve Rogers, alias Captain America, vit désormais à Washington, où il s’efforce de s’adapter au monde moderne. Mais lorsqu’un collègue du S.H.I.E.L.D. est attaqué, Steve se retrouve impliqué dans un réseau d’intrigues qui menace le monde entier. Avec Black Widow, il va tenter de déjouer une conspiration de plus en plus tentaculaire, et d’échapper aux tueurs professionnels envoyés pour le faire taire. Quand l’étendue du complot maléfique est enfin révélée, Captain America et Black Widow sollicitent l’aide d’un nouvel allié, le Faucon. Ils sont bientôt confrontés à un ennemi aussi redoutable qu’inattendu : le Soldat de l’Hiver.
Notre avis : Voici un autre poids lourd de cette année ! Et on espère que cette fois encore, la magie va opérer.

Only Lovers Left Alive (19 février 2014)
Histoire : Une rock star vampire (Tom Hiddleston : Loki dans Thor) multicentenaire a du mal à trouver sa place dans un 21e siècle technologique.
Notre avis : Réalisé par Jim Jarmusch ! Jim Fucking Jarmusch ! Avec Tom Hiddleston ! Tom Fucking Hiddleston ! Et Tilda Swinton ! Tilda Fucking Swinton ! Que voulez-vous de plus ?

Transcendence (11 juin 2014)
Histoire : Un scientifique en phase terminale d’une longue maladie (Johnny Depp) télécharge son cerveau dans un ordinateur.
Notre avis : Premier film réalisé par Wally Pfister, le chef-opérateur de Christopher Nolan, Transcendence peut aussi bien être un gros navet qu’une pépite.

Godzilla (14 mai 2014)
Histoire : Un gros monstre radioactif détruit des maisons et tue de gentils humains armés jusqu’aux dents
Notre avis : Encore un remake, mais si on aimait le côté carton pâte du film d’Inoshiro Honda, on va se laisser convaincre par les effets spéciaux de celui-ci.

X-Men: Days of Future Past (21 mai 2014)
Histoire : Wolverine voyage mentalement dans le temps pour retrouver les X-Men jeunes pour éviter une tragédie menaçant l’humanité dans le futur.
Notre avis : La bande-annonce donne vraiment envie et X-Men est une des licences qui s’essoufflent le moins au cinéma.

Under the Skin (prochainement)
Histoire : Une extraterrestre (Scarlett Johansson) débarque sur Terre, prend l’apparence d’une séduisante jeune femme et part ainsi en quête de proies humaines…
Notre avis : Projeté dans de nombreux festivals, ce film a eu de très bonnes critiques. Nous attendons ce film avec impatience pour nous faire notre propre opinion.

Pour découvrir la partie 2, c’est par ici 

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. le film avec depp me dit , pour le “telecharge son cerveau dans un ordinateur”, pour le reste il parait qu hollywood ne sait plus ou donner de la tête pour 2015 qui sera une énorme année également en terme de bouses cinématographique, star wars et cie.

  2. Mouais ben cette année ne va encore pas être au top, pour la SF. En tout cas au ciné. Par contre, en bouquins, on trouve chaque année des pépites par dizaines. A croire que les réalisateurs n’ont aucune imagination. Des films comme çà, on les télécharge sur la mule, on les regarde (pas toujours jusqu’à la fin) et on les jette. En tout cas, jene paie pas 11 € pour çà!

  3. Perso, rien de nouveau, rien de transcendant.
    Cette année sur tous les films que j’ai vu, j’en ai peut être aimé 3 ou 4…
    Florilège de conneries, de bondieuserie, d’absurdité…….
    Des suites, des remakes
    Under the Skin : la mutante
    Only Lovers Left Alive : la reine des damnés
    Journey To The West : Le même scénario que 80% des films asiats
    Transcendence : le synopsis me rappel étrangement quelque chose… Pas vous ?

      1. Donc oui, c’est ce que je dis.
        Depuis es débuts du cinéma Asiatique, celui-ci se concentre sur les contes et mythologies locales.
        Donc, oui, je ne me trompes pas.

  4. J’attends de voir en SF ce que va donner Ascending Jupiter.
    Le seul qui m’intéresse vraiment pour cette année (bon et le film LEGO qui a l’air bien barré).

  5. Placer “Muppets Most Wanted” dans des films de science fiction c’est osé quand même, soyons fou, mettons les telétubies, guignols etc ….

  6. Écoutez moi ces pseudo intello ” oui rien de transcendant, moi je lis des bouquins et bla-bla-bla ” biensur ces personnes ne diront jamais ce qu’elles vont voir de peur de se faire juger et de passer pour des nazes… mais ça fait tellement mieux de critiquer l’industrie du cinéma alors que je suis sur que tous ces “commentateurs” sur giz adorent ces gros blockbusters.

    1. Disons plutôt qu’ils seraient bien incapables de faire mieux.
      C’est pas compliqué de faire “de la m*”, encore faut-il savoir faire mieux avant de critiquer.

  7. Dune ce chef d’œuvre invisible ?!
    Ok plusieurs réalisateurs s’y sont cassé les dents Mais il est sorti en 1984 par David Lynch et le film est très bon.

    1. Il est ici question de la version de Jodorowski. Et qui n’aurait sans doute rien eu à voir avec la bouse de Lynch.
      Musique de Pink Floyd et Magma, Orson Wells, Salvadore Dali, David Caradine ou Mick Jagger au casting. Dune est bien resté invisible.
      Et ce documentaire est vraiment génial. 😉

    1. Ben oui, t’as déjà vu des Lego bouger de leur propre volonté?

      (Sur le fond je suis d’accord, tous ne sont pas science-fiction 😉 )

    2. Le cinéma d’animation existe depuis les débuts du cinéma il y a plus d’un siècle, mais chez Gizmodo on prend encore ça pour de la magie. Donc = SF

  8. il est terriblement affligeant de constater que la plupart du temps tout ceux qui donnent leurs avis sur un sujet proposé et écrit le critique ou le casse de façon très blasée… à quoi bon alors prendre connaissance de choses nouvelles si ce n’est que pour ne pas s’y intéresser.

    1. Tout simplement parce qu’en fan de SF, je me dis : “génial! Un article qui parle de mon genre préféré! Trop cool!” A la base, la SF, c’est l’imaginaire, créer des choses qui n’existent pas. Les “films” proposés ici n’ont vraiment rien de novateur.
      Après, si tu kiffes les muppets et les films légos, c’est ton choix.

    2. Personnellement, je suis un grand Cinéphile et j’adore la SF. Je ne fais que donner mon avis, rien ne me botte, les annonces ne me transcendent pas et rares sont les films de 2013 qui m’ont réellement donnés du plaisir.
      Alors, oui, je passe pour un mec difficile.
      Mais lorsque Alien est sortit, je peux vous dire que là nous avions réellement droit à quelques choses de transcendant, lorsque le premier Star Wars est sortit en Salle, je vous affirme que vous ressortiez du cinéma encore dans un autre monde. Je pourrais aussi citer Mad Max premier du nom, Terminator…
      Nous avions réellement droit à du nouveau, du neuf ! Une bonne grosse claque !
      J’aimerais vraiment retrouver cela !

  9. Gizmodo ? on est d’accord que la moitié des bandes annonces ic présentées ne sont pas de la science fiction, et que parmis celle-ci il y a beaucoup de connerie-fiction, drogue-fiction, ou blockbustercashcashmarketingbusiness-fiction ??

    hein on est d’accord? ah d’accord, donc coolc alors

Répondre à tristan Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité