Le Nabu de Razer possède deux écrans !

Si l'on vous parle de Razer vous pensez inéluctablement aux ordinateurs ou souris de gaming. N'est-il pas capital de se diversifier vu le contexte actuel ? Préparez-vous à voir Razer sur la branche des smartwatchs et bracelets de remise en forme? Oui, c'est un peu bizarre.

La star du CES 2014 ? Les bracelets de remise en forme, sans contestation. Toutes les marques annoncent les leurs, aussi, dites bonjour au Razer Nabu ! C’est un gadget de type bracelet, avec tous les bonus d’une smartwatch et deux écrans.

L’écran OLED avant dévoile les notifications de base grâce à des icônes qui indiquent  indiquent « email » ou « message texte ». Et celui au dos du poignet, des informations potentiellement plus sensibles comme des bribes de texte.

Nabu Razer

Nabu Razer

 

S’ajoutent les traditionnelles autres fonctionnalités, avec pléthore de capteurs comme un accéléromètre et un altimètre, le suivi du sommeil, une application pour vous aider à garder une trace de toutes vos statistiques, et une autonomie annoncée de sept jours.

Le Nabu est compatible avec Android et iOS, et offre tous ses capteurs aux développeurs pour faire une application ou tout simplement encapsuler des fonctionnalités existantes. Les détails sont un peu brumeux, mais par exemple, vous et un ami venez de vous rencontrer, vous frappez vos Nabu et boom, envoyez automatiquement une demande sur Facebook. Tout dépendra de l’imagination des développeurs et donc de l’intérêt du public.

Toutefois avec un prix de départ de 50 dollars pour les développeurs uniquement, le Nabu pourrait avoir une chance.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. un bracelet connecté muni d’un accéléromètre : c’est certainement utile comme datas collectées pour un site porno afin de mesurer l’impact de leurs clips …

  2. Même si les objets connectés émergent petit à petit auprès du grand public, il n’en est rien. Pour l’instant, seul Sigfox m’a convaincu. Des objets connectés qui se connectés via un petit modem à faible débit avec beaucoup d’économie d’énergie m’a convaincu. Pour le reste, c’est plus une question de réseaux hauts débits. Les objets connectés nécessitant le transfert et l’envoi de données importantes tel que des images, du son et du texte, nécessitent en effet de réseaux importants tel que la 3G, la 4G et peut-être bientôt avec le Super wifi. Je pense que les objets connectés seront vraiment au point quand ils se connecteront de manière autonome.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité