Une Nissan Leaf offrant 400km d’autonomie ?

Nissan Leaf 2.0

Pour parvenir à gagner les faveurs du public, les véhicules électriques doivent encore trouver des vrais bons arguments, et cela passe notamment, évidemment, par leur autonomie. Nissan pourrait ainsi d'ici peu proposer différentes options de batterie permettant à sa Leaf d'atteindre les 400km d'autonomie.

Interrogé par Plug-in-Cars, Pierre Loing, vice président de la stratégie chez Nissan, a déclaré proposer bientôt plusieurs packs de batterie pour leur voiture électrique phare, la Nissan Leaf. L’autonomie semble être un facteur d’achat décisif, les consommateurs étant prêts à payer davantage pour profiter de quelques kilomètres supplémentaires sans avoir à recharger.

A la manière de Tesla qui propose deux packs pour sa Model S, Nissan pourrait ainsi proposer une Leaf avec 400km d’autonomie. Pour l’heure, aucune date officielle concernant le déploiement d’une telle offre mais il semblerait que les recherches soient bien avancées.

Ce genre d’option vous intéresserait-il ? Seriez-vous prêt à alourdir la facture pour profiter d’une autonomie améliorée ?

Tags :Sources :Automobile Propre
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Il est urgent de laisser passer cette vague de pseudo véhicules écolo et d’attendre patiemment une rupture technologique (pile à combustion…).

    1. La pile à combustible, une rupture ? L’autonomie est inférieure à ce qu’on sait faire en électrique, il faut développer tout un réseau de stations services spécifiques, il faut produire, transporter, stocker, et distribuer l’hydrogène, etc. Dites plutôt que vous voulez vous donner bonne conscience — bien que vous polluez tous les jours avec votre voiture diesel en ville — en repoussant tout changement à la semaine des 4 jeudis !

      1. Le Hyundai Tucson fuel cell (véhicule à pile a combustible alimentée à l’hydrogène) est d’ores et déjà dispo à la location aux états-unis.
        549 km d’autonomie et recharge en moins de 10 minutes (de vide a plein).

  2. LES VOITURES ELECTRIQUES SONT MOINS ECOLOGIQUES QUE LES ESSENCES !
    ET LE LITHIUM ON L’TROUVE COMMENT ?

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. Avant de faire les batteries avec du Lithium, on se servait de Nickel. Bientôt on se servira d’autre chose.
      Il y a tout un département R & D (Recherche et Développement) qui planche la dessus dans chaque société qui vends des produits avec des batteries (pas que l’automobile).
      Il faut juste avoir un peu confiance en la recherche pour comprendre que l’électrique est effectivement l’avenir, il lui faut juste du temps. et d’un autre coté, si on cherche pas, on risque pas d’avoir trouvé quoique ce soit quand le gazoil sera à 2,5 à la pompe (et donc qu’on ait fini de piller la planète).
      Tout ça couplé avec du photovoltaïque a haut rendement (10 ou 20 ans), on pourra a e moment là parler de véhicule écolo.
      En attendant, il faut bien des étapes transitoires. La médecine est bien passé par les électrochocs et la lobotomisation sous couvert scientifique pour atteindre le niveau qu’elle a aujourd’hui.
      Laissez le temps nécessaire aux ingénieurs !

  3. Bonjour,
    J’ai une Leaf en 2ème véhicule et je n’ai rien à voir avec l’écologie ou avec quelque pseudo croyance verte. L’électrique c’est génial à conduire et si j’avais les moyens je préfèrerai investir dans une TESLA Motors avec une batterie 85kWh plutôt que dans un Q7. C’est vrais que le véhicule électrique lambda n’est pas un véhicule avec lequel on peu partir en vacance mais qui convient très bien pour faire les navettes travail, courses, écoles …etc. qui pour ma part représente 1200km/mois. J’habite dans le Jura à 600m d’altitude avec un peu de relief et même les postiers en sont équipés… Pour mon cas le coût TTC au 1000km est de 21€ en tarif nuit à 0,10€ TTC le kW.h (HC). Par ailleurs, le Graphène un matériaux de synthèse qui à des propriétés capacitives et de résistance bien plus intéressantes que le Lithium-ion devrais changer la donne dès que le lobby pétrolier et sa pérennisation du thermique cèdera inéluctablement la place. Le CH4 est également une bonne solution alternative et l’hydrogène pour les véhicule plus lourd quand la technique de craquage sera devenu abordable. pour info, une expérience est faites actuellement en chine avec des bus propulsés par des supercondensateur qui se charge par un pantographe à chaque arrêt de bus pendant qu’il fait monter-descendre les usagers.
    La société NanoFlowCell a présenté la QUANT e-Sportlimousine au salon de Genève 2014. Cette belle sportive électrique de + de 900 chevaux est dotée d’une batterie très particulière qui lui permet d’afficher une autonomie exceptionnelle de 400 à 600 km : une batterie à flux redox.
    Le Vroum! Vroum!!! C’est bien, mais c’était avant…
    A+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité