Game of Thrones : premier trailer pour la saison 4

Comme prévu, HBO a dévoilé le premier trailer de la quatrième saison de la série Game of Thrones, dont le premier épisode sera diffusé le 6 avril prochain.

Basée sur la seconde moitié du tome « A Storm of Swords » (« Les Noces pourpres » pour ceux qui auraient lu la version française de l’oeuvre), troisième volet de la saga « A Song of Ice and Fire » (« Le Trône de fer » chez nous), la nouvelle saison de la série Game of Thrones s’annonce riche en évènements.

Elle sera l’occasion d’admirer le mariage de Joffrey, mais également les retrouvailles entre la ravissante Cersei Lannister et Jamie Lannister. Comme on a hâte de découvrir tout cela d’ici quelques mois. En espérant cette fois faire l’impasse sur un épisode de l’acabit du 9ème de la saison 3, qui avait traumatisé une bonne partie du public lors de sa diffusion, et bien fait rire George R. R. Martin !

A côté de cette nouvelle saison, la licence Game of Thrones devrait accoucher d’une série de jeux vidéo, développée par Telltale Games, déjà à l’origine des jeux vidéo The Walking Dead (les jeux d’aventures réussis, par l’immonde FPS).

Tags :Via :gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « En espérant cette fois faire l’impasse sur un épisode de l’acabit du 9ème de la saison 3, qui avait traumatisé une bonne partie du public lors de sa diffusion ».

    Pourtant le meilleur épisode de la saison 3 de mon point de vue. Mais le public traumatisé (?) doit certainement être la partie du public trop flemmarde pour lire le bouquin … « Les noces pourpres » annonce pourtant la couleur (haha) et en lisant le bouquin on se doute de l’issue à cause du titre.

  2. Perso, mes espoirs concernant GOT en 2014, c’est plus :

    – Que Georgio se bouge pour nous lâcher le tome 6.
    – Que les éditeurs français arrêtent de nous la mettre sans vaseline !

    non mais c’est vrai, quoi ! L’industrie du livre fait face à des difficultés, dans cette génération où les gens, et surtout les plus jeunes, sont plus enclins à utiliser un tas d’électronique plutôt que lire de bons livres. Et au lieu d’encourager la lecture et donc la culture littéraire en pratiquant de bons prix et en étant réactifs, voila ce qu’on observe, pour le tome 4 par exemple :

    le livre sort le 8 novembre 2005 sous le titre « A Feast for Crows » aux US, pour un prix aux alentours de 15$ max. La traduction commence, je ne met pas en doute qu’il faille un délai non négligeable pour obtenir une version française de qualité. Seulement, voila. Chez nous, on commence par le couper en trois, Ces trois « sous-livres » seront échelonnés sur presque un an et demi, afin de faire monter la pression et de faire de gros volumes d’achats à la sortie. Mais surtout, ils ne sortent qu’en version grand format, à 20e pièce !

    Si on veut les versions poche, donc plus accessibles financièrement, il faudra attendre plus d’un an de plus pou chaque tome. Ce qui fait qu’on est en mesure de posséder ledit 4ème tome pour un prix de ~25e seulement trois ans après sa sortie ! Ah, et si jamais on souhaite y accéder à un prix proche de celui auquel ont droit les américains à la base, c’est encore un an et demi de plus. Sortie de l’intégrale 4 le 29 septembre 2010, soit presque cinq ans après la version US !

    Je trouve ces pratiques absolument répugnantes. C’est dans le même gout que l’attitude des majors en général, mais pour une industrie qui pleurniche quand Amazon fait économiser aux lecteurs 5% du prix, je pense qu’ils feraient bien de commencer par farfouiller leur propre merde.

    Coup de gueule d’un lecteur frustré de devoir télécharger des ebooks et lire avec un confort moindre pour ne pas se ruiner. Je précise pour faire taire les mauvaises langues que lors de la sortie de l’intégrale, je l’achète et je la relis. Et j’encourage tout le monde à faire de même. Ne pas soutenir ce système devrait bien, à terme, l’infléchir dans le bon sens !

    1. Perso j’attends systématiquement la version poche à 7€ le bouquin (ce qui fait le tome « original » à 21€ quand même). En attendant je lis d’autres séries ou bien je relis mes grands classiques (Terry Pratchett par exemple)

      Les éditeurs vont te répondre que la traduction coûte cher, ce qui justifie qu’on multiplie le prix par trois selon eux. A ce tarif je conseille à tous les auteurs de laisser tomber l’écriture pour devenir traducteurs.
      L’autre solution serait d’acheter le livre dans sa version originale … ce qui constituerait un manque à gagner pour les éditeurs français.

      1. Oui, évidemment, la traduction coûte plus cher que l’écriture, c’est bien sur ! ^^
        Sinon, la VO, j’ai essayé… C’est pas mal, mais même avec un bon niveau d’anglais, j’ai moins de confort – donc de plaisir à lire. Du coup, en attendant, c’est warez, puis intégrales. Je lis aussi des tas d’autres trucs, mais tu admettras que c’est frustrant, quand tu es happé par une histoire, de devoir attendre plusieurs années !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité