Vous voulez savoir ce que votre chat pense de vous ?

Qu’est-ce qui est grand, un brin stupide et que votre chat voudrait bien savoir éduquer ? La réponse est… vous. Vous pouvez toujours regarder des vidéos de "Cat Fail", sachez tout de même que votre compagnon félin n’a pas besoin d’Internet pour être chaque jour effaré par notre espèce.

John Bradshaw, anthropozoologiste (spécialiste des relations entre Hommes et animaux) de l’université de Bristol au Royaume Uni dit avoir compris quelle vision les chats pouvaient avoir de nous. Et apparemment, ce serait loin d’être glorieux.

Le docteur Bradshaw s’appuie sur une solide expérience de trente ans d’analyse comportementale des animaux. Il a cherché, tout au long de sa carrière, à comprendre les pensées et la conscience des chats vis-à-vis de leur environnement et de leur entourage, y compris humain.

Dans son livre baptisé « Cat Sense », il partage les résultats de ses analyses basées sur un fait : les chats (même Grumpy Cat) restent des animaux sauvages dont la domestication incomplète les poussent à chasser et à rester en partie asociaux.

Leur seul vrai apprentissage de la vie en communauté date de leurs plus jeunes semaines passées auprès de leur mère. Cette base sociale représente leur unique point de référence à partir duquel ils peuvent comparer leurs autres interactions sociales.

Or, un maître nourrit et câline son chat et est ainsi classifié comme étant un étrange congénère, très grand mais non hostile. Mais étant incapable de comprendre clairement le comportement de son maître (le fait qu’il jette une souris durement chassée et offerte à la poubelle plutôt que de la manger par exemple), le chat doit certainement avoir une piètre opinion de la capacité mentale de ce dernier.

Les chats sont domestiques depuis peu de temps ! A peine quelques millénaires. Dans nos contrées, ils sont de plus généralement castrés lorsqu’ils sont domestiques et leur reproduction repose ainsi sur les épaules des seuls individus errants et donc encore sauvages. Leur espèce conserve ainsi la fraîcheur de leur instinct.

Une étude insiste ainsi sur un fait, les chats sont coincés entre leur caractère sauvage et leur apprentissage de la vie domestique. S’ils ne répondent pas lorsqu’ils sont appelés par leur maître, c’est qu’ils ne le veulent pas ! Manquant génétiquement de sociabilité avec d’autres espèces, ils optent pour l’ignorance prétentieuse.

Tags :Via :cnet
Dernières Questions sur UberGizmo Help
        1. ça ne me pose pas de problème que vous vous preniez pour des animaux mais faut choisir le bon en théorie vous devriez être des vaches à lait pour cliquer cliquer sur des articles qui n’ont pas leur intérêt ici

    1. Et tu as bien raison, c’est très important pour son estime personnelle et sa relation à toi et au monde. Si tu ne le fais pas, il pourrait souffrir de déséquilibre affectif.
      Au fait : +1

  1. Et vous gizmodo vous voulez savoir ce que je pense de votre site de merde ?

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité