Le PC idéal pour les LAN Party ressemble… à une valise !

Les LAN Party ne sont pas mortes, loin de là, et nous sommes encore nombreux à transporter notre PC d'un endroit à l'autre, pour rejoindre des potes et se tirer la bourre sur nos jeux favoris. A ce sujet, un constructeur s'est enfin décidé à développer un PC pour gamers nomades.

Il était temps : un constructeur, CyberPowerPC, s’est en effet attelé à la mise en chantier d’un ordinateur à la fois nomade et doté de caractéristiques techniques musclées, afin de faire tourner les derniers jeux sans sourciller.

Cet ordinateur, la Fang Battle Box, va utiliser une carte mère ITX aux dimensions réduites, mais également une coque de protection géante, assurant la bonne protection de ses composants. C’est un minimum.

A côté de ça, cet ordinateur va embarquer dans sa version de base une carte graphique GeForce GTX 780 Ti, une alimentation Corsair CX500, 16 Go de RAM, 120 Go de SSD, un disque dur de 1 To et un processeur Intel Core i7 4770K. Il vous sera néanmoins possible de configurer comme bon vous semble l’ordinateur, CyberPowerPC ayant confirmé que des modèles entièrement customisables de sa Fang Battle Box seraient lancés sur le marché dans le courant du premier trimestre de l’année 2014.

Fang Battle Box

Tags :Via :kotaku
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. C’est clair! Pourquoi les constructeurs de pc pour gamers imaginent-ils toujours que ces derniers on les mêmes goûts que les Jackys du tuning automobile?

      De plus, aucun intérêt, des tas de boîtiers ITX font la même chose – à savoir, avoir une poignée de transport…

      Il y aurait, à la limite, eu un intérêt à créer un design nomade monobloc qui se désassemblerait en plusieurs équipements – clavier, souris, écran..
      Enfin ce n’est que mon avis

  1. C’est pas tellement l’encombrement qui nous fait chier … ce serait plutôt le poids.
    Si je devais concevoir un PC nomade pour les LANs, je partirais sur un boîtier le plus léger possible (fibre de carbone ?), dimensionné par rapport à la carte-mère, avec des baies amovibles pour installer les composants (HDD, lecteurs) et des connexions facilement accessibles pour permettre la modularité de la machine et des câbles pouvant être débranchés de chaque côté (côté alim et côté composant par exemple). Chaque câble étant individuel (pas de série de connecteurs sur un même câble) et qui pourront être regroupés en nappes.
    Ensuite, réfléchir à la forme du boîtier pour en faciliter le transport, et pourquoi pas y adjoindre une espèce de harnais afin de pouvoir y fixer l’écran pour le transport tout en protégeant la dalle de celui-ci. Le tout fourni avec un sac pour y ranger le clavier, la souris et l’ensemble des câbles d’alimentation et pourquoi pas une multiprise, les câbles réseau et un switch.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité