13 millisecondes, le délai minimum pour que nos yeux identifient une image !

Il y a de quoi s'extasier quand on voit les prouesses que certains corps sont capables d'accomplir. Gardien de but ou pratiquant de ball trap professionnels ont une vision extrêmement performante - et les réflexes qui vont avec ! -. Une récente étude vient de prouver qu'il ne suffisait que de 13 millisecondes pour pouvoir identifier une image.

Mary Potter et son équipe de collègues neuroscientifiques du Massachusetts Institute of Technology (MIT) se sont intéressés à la vitesse de traitement de l’information visuelle. Pour ce faire, les sujets devaient se focaliser sur des images bien précises – comme un pique-nique ou un couple souriant – parmi des séries de 6 ou 12 images aléatoires. Petit à petit, les délais d’affichage de chaque image furent réduits…

Les chercheurs s’attendaient à une perte significative de résultats dès 50 millisecondes – de nombreuses études passées estimaient à 100 millisecondes la vitesse de traitement la plus rapide -. Pourtant, après avoir réussi à identifier des images affichées 80, 53, 40, 27 et finalement 13 millisecondes (le délai le plus court affichable par l’ordinateur utilisé), on peut désormais affirmer que nos yeux et notre cerveau sont extrêmement rapides à analyser une image. Au-delà, les sujets semblaient répondre au hasard.

Cette étude démontre aussi un mode de fonctionnement très conceptuel de notre vision, le cerveau faisant le travail de « reconstitution » avec parfois très peu d’éléments visuels. Le corps humain n’a décidément pas fini de nous surprendre !

Tags :Sources :MIT NewsVia :io9
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. hum, dites, est-ce que « le délai le plus court affichable par l’ordinateur utilisé » était de 13 ms, ou bien « au-delà, les sujets semblaient répondre au hasard »?

    y’ a pas contradiction dans le texte?

    1. Ha nailed it. La limite des 13ms ce serait pas à cause du système de micro-partitionning des processeurs d’ordinateurs? Je crois savoir que nos OS ne fonctionnant pas en temps réel, on ne peut pas se fier à des timings inférieur à 10ms (slice).

      Ptn j’ai du raconter des conneries ou pas.

      1. Je suis informaticien, et j’ai jamais rien lu d’aussi farfelu et sans aucune logique.
        Tout ça, dit avec sérieux…
        Pour info, exprimée en gigahertz (GHz), la fréquence du processeur désigne le nombre d’opérations effectuées en une seconde par le processeur. Une horloge lui définit sa cadence. Un processeur cadencé à 3 GHz effectue la bagatelle de 3 milliards d ‘opérations à la seconde.

  2. on peut mieux faire .

    en situation durgence et ou surtout de danger on ( enfin certaines personnes) peut figer l image d une situation ou la ralentir bref caricaturé on dirait ralentir le temps voir l arreter

  3. J’ai déjà fait des tests, en voulant faire des images subliminales. J’ai du finir par coder un petit soft pour l’occasion, un ordi galère vraiment pour afficher une image très rapide, et au final ce sont les écrans qui montrent les limites.
    En fait c’est impossible avec un ordi, l’image est toujours visible, et le sujet de l’image est toujours identifiable s’il est simple, et que le mec qui regarde est attentif.
    La conclusion était qu’une image est parfaitement claire jusqu’à 80 Hz, et est toujours visible jusqu’à 100 Hz, de 100 à 120 Hz j’ai un doute du a la rémanence des écrans 120 Hz et au ramage de l’ordi.

    Ca m’a permit de comprendre que la fréquence minimale de confort pour un jeu vidéo est de 80 Hz ou FPS. Les 25 FPS de la TV ou cinéma sont de la mauvaise propagande car il y a en réalité 50 fps avec un double affichage des images. Et même a 50 Fps un travelling rapide s’il n’est pas hyper flouté a un effet stroboscope énorme.
    Et un écran 60 Hz est une énorme saloperie, même pour de la bureautique, il est incapable d’afficher un curseur de souris « un peu » rapide.

  4. AAAAAAAAAHHHHHHHHH, dégage vos saleté de pub de domitique de Wiser et de mini enceinte bluetooth de merde, mettez au moins des bons produits si vous faites de la pub à la limite.

  5. ça me rappel mes étude de psycho, on avait fait des tests sur les temps de réaction à des stimuli venant d’un ordinateur. l’un des biais expérimentaux identifiés était la capacité à gérer des délais très courts sur le clavier (utilisé pour signaler par perception).

  6. Les chercheurs de l’Université des Médias ont étudiés les rédacteurs de Gizmodo :
    _ Florence, 1mn pour rédiger un article.
    _ Ben, 5s pour boire une bière.

    Ils savent maintenant pourquoi la qualité des articles est comme on la connait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité