Des scientifiques observent la toute première foudre en boule naturelle

S'ils sont parfois vraiment sublimes, nombreux sont les phénomènes météorologiques à être fort peu connus. Alors, quand l'occasion se présente, la communauté scientifique se presse pour décortiquer les données collectées. Aujourd'hui, quelques privilégiés ont pu observer la foudre en boule dans la nature...

La foudre en boule, ou foudre globulaire, est un phénomène météorologique rare et encore insuffisamment expliqué. Elle se présente sous la forme d’une sphère lumineuse d’une vingtaine de centimètres de diamètre qui apparaît au cours d’un orage. Les connaissances actuelles à son sujet sont très fragmentaires : elle n’a pu être reproduite expérimentalement qu’en 2007. – Wikipedia

Une équipe de scientifiques était en place en 2012 dans la région de Qinghai, en Chine, pour observer des orages. Leurs nombreuses caméras ainsi qu’un spectromètre ont pu en immortaliser de longues minutes. Comme parfois le hasard fait bien les choses, ces machines ont aussi capturé une foudre en boule de 5 mètres de large. Ce phénomène extrêmement rare n’aura pourtant duré que 1,6 seconde.

De retour dans leur laboratoire, les scientifiques ont pu exploiter les données du spectromètre : silicium, fer et calcium sont présents en grande quantité dans le sol de la région. La théorie des chercheurs est que, lorsque la foudre frappe le sol, elle projette dans les airs des nanoparticules extrêmement énergétiques qui émettent de la lumière en dissipant cette énergie.

C’est en tout cas extrêmement impressionnant !

Tags :Sources :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. comme quoi l’explication: « boule de foudre  » ou « gaz de marais » ou « pleine lune se refletant dans la flaque d’eau » pour expliquer certaines observations d’OVNI ne tiennent pas la route surtout si il n y pas d’orage….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité