Un LASER pour signaler l’arrivée d’un cycliste

Etre cycliste pose quelques problèmes, notamment pour signaler son approche. Difficile de se faire entendre d'un piéton par exemple. Certes, il y a la sonnette mais dans nos villes où le bruit règne en maître, cela ne suffit souvent pas. Et si le LASER pouvait aider à s'annoncer ? Le Blaze Lazerlight est un peu le Bat-Signal du cycliste...

Ce laser vert pour cycliste se fixe sur le guidon, comme le ferait une lumière classique, et projette un symbole de vélo 5 à 6 mètres devant vous, visible par tout temps et à toute heure du jour – ou de la nuit, évidemment -. Une LED lui permet aussi de flasher. Sa batterie intégrée assurera 13 heures de fonctionnement lorsque LED et LASER sont activés simultanément en mode flash. Un mode « toujours allumé » est aussi de la partie. Pour la préserver, il est cela dit possible de désactiver l’un ou l’autre et un interrupteur magnétique permet aussi d’empêcher qu’il ne s’allume inopinément.

Le Blaze Laserlight avait fait l’objet d’une campagne sur Kickstarter, les livraisons sont attendues pour le mois de Mars. Les intéressés peuvent dès à présent précommander le leur pour 150€. Un tarif bien au-dessus d’un système d’éclairage classique mais la sécurité n’a pas de prix…

Tags :Sources :GizmodoSite Officiel
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. C’est toléré donc rarement sanctionné par les gendarmes, mais les vélo n’ont pas le droit de traverser les passages piétons… de la même manière qu’ils n’ont pas le droit de rouler sur les trottoirs. Et ça c’est la loi :)

    1. Alors oui je sais, certains vont me dire qu’il est marqué « visible par tout temps et à toute heure du jour », mais pourquoi est-ce qu’on ne le voit pas dans la vidéo ?

  1. 150 € !! C’est bien trop cher. Et ça pourrait être dangereux pour les yeux des passants si mal réglé.
    Mieux vaut une bonne lampe frontale (Petzl ou Zebralight par exemple) ou un bon éclairage de vélo (type Cateye). C’est puissant, on vous verra bien arriver, et vous éclairerez efficacement la route dans les endroits mal ou pas éclairés.
    Et pour 2 fois moins cher.

  2. C’est une bonne idée. Dommage qu’ils n’aient pas modifié la géométrie du symbôle pour que, projeté à 5 – 6 mètres, il n’apparaisse pas déformé en hauteur …

  3. Pour rappel le piéton est prioritaire par rapport au cycliste.
    Donc même en cas de chute, ce sera le vélo qui sera en tord.

    Le problème des cyclistes, c’est que beaucoup pensent que le code de la route ne s’applique pas à eux, voir qu’ils sont des véhicules prioritaires se permettant de griller les feux, etc …

  4. Un cycliste roulant à 25 km/h suit le logo par moins d’une seconde si le logo est projeté à 6 mètres (25 km/h = 6,9 m/s). La projection à 5-6 mètres me semble donc trop courte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité