Publicité, une nouvelle extension de Facebook hyperciblée

shutterstock_cible

Facebook est en pleine quête. En pleine quête pour trouver de nouveaux moyens d'insérer de la publicité dans nos smartphones. Ils annoncent aujourd'hui tester la publicité mobile pour les applications tierces. Hein ?

Facebook a déclaré dans un billet de blog nébuleux qu’ils avaient commencé à tester la publicité mobile pour les applications tierces. Sous cette appellation, se cache “une extension de Facebook hyperciblée pour améliorer la pertinence des annonces que les gens voient”.

Voilà qui veut à la fois tout et ne rien dire, quid du type de données utilisées pour le ciblage et ce à quoi ces annonces vont bien pourvoir ressembler ? La réseau précise néanmoins qu’au lieu de travailler directement avec les annonceurs et les éditeurs, ce service passera par une plateforme extérieure.

En traduction, cela signifie que vous trouverez de la publicité dans des applications gérées par Facebook, mais à l’extérieur du réseau social. Ce qui est un tantinet intrusif et comme en 2012 avec Zynga, comporte des risques en termes de confidentialité.

Il s’agit d’un test limité pour l’instant, mais cela pourrait déboucher sur une initiative plus large. En effet, les mobiles représentaient quasiment la moitié des revenus du réseau social, de quoi gonfler encore largement le rendement publicitaire, sur et à terme, en dehors du réseau.

Tags :Sources :techcrunch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité