La réponse de Free Mobile à Bouygues quant au déploiement des antennes 3G

Free Mobile

Les opérateurs téléphoniques ne sont pas tendres entre eux, c'est un fait. Et il n'y pas que sur la 4G ou le roaming qu'ils s'attaquent. La 3G est encore l'occasion de nombreuses lettres plutôt véhémentes. Free Mobile et Bouygues Telecom sont coutumiers du fait. Et la réponse du premier à Bouygues reste exactement sur le même ton.

Au début du mois, Olivier Roussat, directeur général de Bouygues Telecom, avait adressé un courrier – en prenant grand soin de mettre en copie les autorités et régulateurs concernés par le secteur télécom – à Free Mobile pour lui faire remarquer son manque d’empressement à accepter ses propositions d’aide au déploiement de son réseau 3G et ce, alors qu’il est dans l’obligation de couvrir 75% de la population d’ici Janvier 2015.

Maxime Lombardini, directeur général de Free Mobile, a tenu à répondre dans le même ton et avec les mêmes destinataires en copie. Avec 2 500 antennes en place, 60% de la population est déjà couverte, l’objectif de 75% sera bien atteint dans les temps, alors que Bouygues ne couvrait même pas 20% plus de 4 ans après l’obtention de sa licence 3G.

Concernant l’investissement dans les infrastructures, Maxime Lombardini fait remarquer que Free Mobile dépense davantage que le groupe Bouygues, notamment pour la fibre optique. Et avec une structure organisationnelle complexe, ce dernier devrait avoir bien du mal à promettre des conditions de négociations avantageuses à Free Mobile.

Ce dernier a enfin tenu à réaffirmer sa volonté d’entrer dans l’alliance SFR-Bouygues qui devrait être officialisée sous peu, ou à défaut avec Orange. Car faute d’allié, le quatrième opérateur français aurait bien du mal à continuer d’exister, une situation crainte par les ministres Arnaud Montebourg et Fleur Pellerin.

Tags :Sources :Generation NT
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Merci a eux d’avoir fait baisser les prix, mais déjà qu’ils acquièrent leur propre réseau avant de critiquer…

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  2. Free c’est bien, c’est pas chère, mais le seul problème, c’est que leur réseau ne soit pas assez déployé, donc comme disait @Frank sans alliance avec un autre opérateur c’est mort!

  3. Vu les coût d’exploitations de Free, c’est n’est pas lui qui risque de disparaître le 1er, avec la marge faite dans le fixe, ils ont largement de quoi renflouer les caisses sans le moindre pb….maintenant réfléchissez un peu si Free est déjà à 60% à cette date soit 30%/an les 75% devrait etre atteinte tranquillement en 2015 soit 75% en 4 d’existence….Bouygues a mis 8 ans et personne ne s’en ai jamais plein à ce que je sache.
    Maintenant il fait garder les yeux ouvert et arrêter la lobotomie, arrêtons de comparer un opérateur de 3 ans d’âge avec des opérateurs concurrents présent depuis au moins 15 ans…
    Pour les historiques de couvertures, cf. L’arcep.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité