Prise en main : Samsung GamePad, la bonne surprise

Comme d'autres, Samsung a lancé sa propre manette de jeu pour mobiles. Cette manette prend la forme du GamePad (pas très original, on vous le concède), et se destine en priorité au Galaxy Note 3, dixit le constructeur. Nous avons pu la prendre en main.

C’est quoi ?

Samsung GamePad Il s’agit d’une manette de jeu Bluetooth, destinée avant tout au Galaxy Note 3, la phablet de Samsung lancée à la fin de l’année 2013, bien qu’elle soit compatible avec d’autres mobiles de la gamme Galaxy basés sous Android. A contrario des constructeurs ayant fait le pari des manettes de jeux prenant la forme de coques de protection (sous iOS notamment), Samsung a décidé de développer un vrai pad, équipé d’un support réglable situé sur sa tranche supérieure, et dont la mission sera de maintenir le Galaxy Note 3, ou tout autre mobile compatible.

Il faut savoir que le constructeur coréen avait déjà imaginé une première mouture de son GamePad au début de l’année 2013. Il était alors voué à s’adapter au Galaxy S4.

Design

Samsung GamePad De prime abord, le GamePad de Samsung fait un peu cheap. Avec ses finitions plastique et ses boutons étranges, il renvoie une impression déroutante. Mais il serait idiot de se fier à sa seule apparence. Une fois en main, le pad séduit finalement sans trop de mal, quand bien même il est doté de touches physiques représentant… des points ! Comme on vous le dit : plutôt que de se raccrocher aux grands classiques du genre et d’offrir des touches AXYB, Samsung a équipé sa manette de touches aux motifs à pois !

A côté de ça, il exhibe 2 sticks analogiques non plus en forme convexe comme c’était le cas sur le GamePad de première génération, mais concaves, ainsi qu’une croix directionnelle, 2 gâchettes et des touches Start, Select. Une touche « Play » est également de la partie : elle renvoie vers l’application « Mobile Console », listant tous les jeux compatibles. Il fonctionne via connexion Bluetooth ou NFC.

Utilisation

Samsung GamePad Légère en main, elle pèse 195 g, auxquels il faut rajouter le poids du Galaxy Note 3 dans le cas présent : 168 g. A titre de comparaison, la PS Vita de Sony pèse entre 260 et 279 g selon sa version (WiFi ou 3G). C’est agréable, et l’accès aux gâchettes se fait d’ailleurs sans mal. Ses sticks analogiques répondent généralement bien, et on a pu s’en rendre compte sur des jeux tels que Virtua Tennis ou Need for Speed : Most Wanted.

Si ses touches à pois nécessitent un léger temps d’adaptation, il n’en est rien de sa croix directionnelle, qui se laisse prendre en main comme un charme avec les jeux en 2D. Sur King of Fighters ’97 ou Sonic the Hedgehog 4, nous n’avons rencontré aucun souci d’imprécision, ce qui est finalement assez rare sur des périphériques de ce genre.

On a aimé

Samsung GamePad En fait, le GamePad n’est pas uniquement réservé au Galaxy Note 3. Il est optimisé pour ce terminal, mais il pourra être appairé et utilisé avec n’importe quel smartphone Galaxy basé sous Android (version 4.1 au minimum), tant que sa diagonale d’écran restera comprise dans le spectre 4″/6.3″. Il vous faudra simplement régler le support situé sur la tranche supérieure du pad. On pourra également l’utiliser comme un pad classique, dès lorsque l’on fera basculer l’affichage de son Galaxy Note 3 (ou de son mobile compatible) sur son téléviseur, par exemple.

Comme précisé un peu plus haut, sa prise en main est franchement convaincante, et il est agréable de voir que les sticks analogiques, de même que la croix directionnelle, permettent de jouer sans devoir se confronter à des imprécisions.

On n’a pas aimé

Samsung GamePad Le prix de ce GamePad nous semble un tantinet élevé : 90€ sur LDLC, autant dire qu’il est loin d’être donné. Pour autant, il se calque sur les prix affichés par la plupart de ses concurrents : le PowerShell Controller + Battery de Logitech, destiné aux terminaux iOS, est vendu 99€, le Moga Ace Power, lui aussi pensé pour les iPhone et iPod touch flirte également avec les 100€. En cherchant un peu à droite à gauche, il apparaît que la manette est proposée aux alentours de 70€ chez quelques revendeurs. Officiellement, son prix semble avoir été fixé à 80€.

Aussi, son autonomie pose question : le GamePad est doté d’une petite batterie de 160 mAh, ce qui nous semble un peu juste, tout comme sa liste de jeux compatibles, qu’on espère rapidement voir s’allonger. A confirmer lors d’un test plus complet.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Est il nécessaire que Samsung réinvente la roue à chaque fois qu’il met quelque chose sur le marché?

    Un téléphone ressemblera toujours plus ou moins à un téléphone, une tablette ressemblera toujours plus ou moins à une tablette et un GamePad ressemblera toujours plus ou moins à quoi?

    Vous avez deviné!

    ««Cette manette prend la forme du GamePad (pas très original, on vous le concède)»»

    1. oui deja acquis pour mon S2 à l’époque (fonctionne sur mon S4). Un peu ch*ant à regler la premiere fois mais ca roule nickel apres, autonomie de folie, mais oubliez les quarts de cercle pour street fighter dessus.

  2. Ipega 9025 / 9017
    Wamo Pro
    G910
    et plein que je connais pas.

    Il y a beaucoup d’alternatives pour moins cher je pense :)

    Bon après j’avoue, la configuration n’est pas toujours facile :(

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité