Le télescope le plus puissant au monde se prépare à entrer en piste

Qui dit exploration de l'Espace dit débauche de moyens. Il faut des appareils toujours plus performants, toujours plus coûteux, pour sonder les tréfonds de notre Univers. Une mission que tentera de relever l'EELT, un télescope nouvelle génération utilisant une technologie à base de lasers, pour détecter des exoplanètes.

Il fallait un mastodonte pour remplacer le vieillissant Hubble – et ses 20 années de service – et le télescope spatial Kepler qui, handicapé par la perte de deux de ses gyroscopes, signe par là même la fin prochaine de sa mission. Une équipe internationale d’astronomes a donc réfléchi au sujet, ainsi est né le “European Extremely Large Telescope” (EELT). Avec sa toute nouvelle technologie laser, il pourra identifier davantage de planètes, y compris de plus petites que celles déjà découvertes.

Une fois opérationnel, il sera le télescope le plus grand et le plus puissant au monde. Si son fonctionnement reste similaire aux autres : étudier les variations de lumière, généralement synonymes d’une planète passant devant son étoile, l’EELT, avec ses lasers ultra modernes, pourra détecter des variations plus infimes encore et donc des planètes plus petites – de la taille de la Terre ou Mars alors que les télescopes actuels se “cantonnent” à des tailles comme celle de Jupiter -. L’EELT sera aussi capable de voir plus loin et d’observer les premiers stages d’évolution des planètes. Il pourrait même identifier la présence d’eau sur ces exoplanètes…

Ne reste plus qu’à bâtir cet immense télescope. Une équipe de scientifiques écossais a d’ailleurs récolté des fonds pour débuter la construction des lasers. L’EELT ne partira pas à la chasse aux exoplanètes avant 10 ans. Patience…

Tags :Sources :Dvice
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Titre à clic spoted !!!

    Dans le titre : se prépare à entrer en piste
    Dernière ligne : L’EELT ne partira pas à la chasse aux exoplanètes avant 10 ans. Patience…

    Bande de blogueur en carton :p

  2. Un peu de recherche non?

    Il sera “normalement” lancé en 2018, la construction à débutée en 2011 et le budget est d’un Milliard d’euro.

    Vivement qu’il pointe “son oeil” vers les étoiles, les promesses sont grandioses :)

    — Née trop tôt —

  3. On fait des gros télescope pour chercher des planètes lointaines et dans le même temps une cartographie détaillée de la Lune n’est même pas disponible. Cherchez l’erreur. On se fout de nous là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité