Vous jouez à Angry Brids ? La NSA pourrait tout savoir de vous

angry-birds

En verra-t-on seulement un jour le bout ? Les révélations d'espionnage continuent, plusieurs mois après le début de l'affaire Edward Snowden. Cette fois, on apprend que la NSA aurait accès aux données de plusieurs dizaines d'applications pour smartphone, dont Angry Birds.

Les très célèbres « Guardian » et « New York Times » révèlent de nouvelles informations concernant les méthodes d’espionnage utilisées par la National Security Agency (NSA) et son équivalent britannique, le GCHQ (« Government Communications Headquarters »). Ces deux agences auraient accès aux données stockées par plusieurs dizaines d’applications pour smartphone, dont le très célèbre Angry Birds, pour obtenir l’âge, la localisation ou l’orientation sexuelle des personnes ciblées.

Dans ces documents, on découvre ainsi le « scénario parfait », selon la NSA, pour obtenir un maximum d’informations : « mettre en ligne une photo sur un site social avec un appareil mobile ». Car ces deux agences n’accèdent pas ici aux serveurs des applications, elles interceptent les paquets au niveau des antennes, là où ils ne sont que très peu cryptés et qu’ils fournissent « des informations supplémentaires comme l’identifiant de l’appareil ou le numéro de téléphone ».

Néanmoins, les documents révélés ne donnent aucun détail, notamment techniques. La NSA, de son côté, assure que pareille collecte d’informations ne s’opère que sur des « cibles valides de renseignements étrangers« . Rovio – le développeur d’Angry Birds – a, lui, tenu à préciser qu’il ne fournissait aucune donnée aux gouvernements ou agences d’aucun pays.

Tags :Sources :The Guardian
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « Vous jouez à Angry Brids ? La NSA pourrait tout savoir de vous »

    « Rovio – le développeur d’Angry Birds – a, lui, tenu à préciser qu’il ne fournissait aucune donnée aux gouvernements ou agences d’aucun pays. »

    Sérieusement ?

    Si Rovio dit ne pas refiler les infos alors elle le fait pas, donc votre titre n’est pas fondé.
    Et puis parler de Angry Birds en titre pour ne lire qu’une pauvre phrase à la fin c’est vraiment du mauvais journalisme.

    Et arrêté avec votre rafraîchissement permanent !
    Je me tape même des pubs qui me renvoient sur l’appstore quand je suis sur mon iPhone. INSUPPORTABLE

  2. Ce n’est plus de l’info, c’est de la rumeur, du n’importe quoi pour vendre du papier.
    Le vrai du faux n’est plus discernable dans cette affaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité