C’est officiel : Google vend Motorola à Lenovo (et perd de l’argent !)

La rumeur s'est emballée le temps de quelques minutes, avant de se voir confirmée aussi sec : Google a bel et bien décidé de revendre Motorola, acquis en 2011, au Chinois Lenovo.

C’est bel et bien acté : Google a vendu Motorola Mobility à Lenovo. Nous avons d’ailleurs eu confirmation de l’information de la part Lenovo, annonçant une transaction à hauteur de 2.91 milliards de dollars. Avec cette acquisition, Lenovo met la main sur les Moto X, Moto G, mais également sur la série Droid Ultra. Néanmoins, Google devrait conserver la plupart des brevets de Motorola. C’est d’ailleurs majoritairement pour cette raison que la firme de Mountain View avait décidé de porter son dévolu sur Motorola en 2011.

Pour rappel, Google avait acquis Motorola en 2012, pour 12.5 milliards de dollars. Mais la division accusait de lourdes pertes chaque trimestre, se comptant en millions de dollars. Pour le coup, on dirait que Google a très largement surestimé le portfolio de Motorola : la société n’a même pas été en mesure d’utiliser les brevets hérités de Moto de manière agressive, ce qui aurait pu lui permettre de demander le retrait des rayons de l’iPhone, par exemple.

De son côté, Lenovo compte bien sur la marque Motorola pour réaliser son entrée sur le marché américain (il avait tenté de racheter BlackBerry à la fin de l’année 2013, sans succès), bien que Yang Yuanqing, le PDG de la firme, ait confirmé ne pas encore disposer de véritable plan d’action.

Mais les choses devraient s’emballer pour Lenovo, qui espère pouvoir écouler 100 millions de mobiles grâce à cette acquisition. D’ailleurs, la firme Chinoise a expédié 45 millions de smartphones en 2013, soit une augmentation de 90% vis à vis de l’année précédente.

Tags :Via :gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Et c’est pas trop dans les habitudes de Google d’attaquer à coup de brevets… Le but est plutôt de se donner le moyens de se défendre…

  2. Co**ards…

    Y’avait pourtant de quoi faire des bons trucs avec Motorola, le Moto G en est un bon exemple…

    Là ils prennent ce dont ils ont besoin et ils jettent le reste à une sous boite chinoise (oui je trolle mais j’aime pas lenovo)…

    Dégouté…

  3. « QUE SE CACHE T-IL DERRIÈRE LES 2,9 MILLIARDS DE DOLLARS ?
    Sur les 12,5 milliards de dollars que Google a déboursés pour Motorola Mobility en 2012, voici le détails :

    Motorola avait 3,2 milliards de dollars en liquide
    2,4 milliards de dollars d’actifs d’impôts différés
    Google a vendu la branche set-top-box Entreprise pour 2,35 milliards dollars
    Google a annoncé la vente de Motorola Mobility pour 3 milliards de dollars à Lenovo
    Au total, on retrouve 10,95 milliards de dollars en valeur pour Motorola Mobility. Que reste t-il ? Selon ce calcule rapide, Google n’aurait payé que 1,55 milliards de dollars pour les brevets de Motorola. Des brevets qui assurent son avenir, à écouter Larry Page.

    Enfin, on apprend également que Google aurait gardé Motorola Advanced Technology, l’entreprise chargée de la R&D, qui travaille – entre autres – sur le smartphone modulaire : Project Ara.

    Lenovo aurait donc acquis – pour 2,9 milliards de dollars – l’utilisation de la marque Motorola Mobility (et sa notoriété mondiale), une partie des employés (combien sur les 19 000 actuels ?) sans oublier les accords existants dans le secteur : conception, distribution, vente, communication, etc.

    En tout cas, ces calculs nous font dire que Google n’a pas fait une si mauvaise affaire avec cette acquisition. Le géant de la recherche a semble t-il calculé intelligemment son coup. »
    Source : http://www.frandroid.com/dossiers/192780_motorola-lenovo-affaire-en-pas-vraiment

    Gizmodo, le site où ce sont les lecteurs qui vous informent…

  4. Moi qui pensais acheter peut-être un Motorola dans les prochains mois vu leurs dernière nouveautés plutôt pas mal, maintenant que c’est chinois, non merci byebye.

  5. Oh putain le con -_- t’as déjà fait dans la connerie Ben mais là ça va loin…

    Merci miplou, j’allais écrire ça… De plus, faut être complètement out au niveau tech pour penser qu’une société comme Google ne calcule pas ses coups plusieurs années en avance. Si tu réfléchis quoi, quelques secondes, pas plus – encore faut-il en être capable – tu ajoutes à ce qu’a rapporté miplou l’intérêt de Google dans cette transaction : laisser le hardware à ceux qui savent en faire, et Lenovo sait faire, et en plus lier Android profondément avec un des leaders du marché chinois, un des plus importants au monde, sur lequel Apple a des vues. Du coup, ils gardent les brevets, ils gagnent un autre allié fort, et ce juste après avoir resserré les liens avec Samsung, et ils se concentrent sur les technologies qui leur sont propres – avant gardistes, innovatrices, comme les Glass, les Google cars ou encore ce fameux project Ara qui n’est même pas cité dans l’article…

    Par contre, ce qui est dit dans l’article, c’est ça : « on dirait que Google a très largement surestimé le portfolio de Motorola : la société n’a même pas été en mesure d’utiliser les brevets hérités de Moto de manière agressive, ce qui aurait pu lui permettre de demander le retrait des rayons de l’iPhone »

    …… Ce qui achève définitivement de me convaincre de ta connerie. C’est pas leur politique, ça c’est la manière de faire de cro$oft et @pple – par exemple avec la boite purement patent troll créée juste pour ça, la fameuse rockstar… et toi, tu aurais trouvé ça judicieux, voir normal. Franchement ? Je te méprise.

  6. Le verre à moitié plein ou le verre à moitié vide
    La vente des brevets de Motorola incluait la division mobile.
    Google à déjà revendu la division Motorola Home pour 2,3 milliards de dollars.
    Aujourd’hui la revente de la division mobile pour presque 3 milliards de dollars
    Les pertes successives de Motorola Mobility ont permis quelques « gains » fiscaux.
    Au final Google possède toujours l’énorme portefeuille de Motorola juste amputé d’une poignée de brevets liés à la vente à Lenovo.
    Google conserve le département R&D de Motorola Mobility le plus prometteur.
    Google rassure ses autres partenaires et conforte ses liens avec Lenovo.
    L’opération n’est peut être pas si mauvaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité