Il prétend être fusillé par les affiches de films violents

Il y a beaucoup de violence dans les films... Armes à feu, sang et assassinats sont accueillis dans nos salons pour satisfaire nos yeux désensibilisés. Si cela ne nous choque plus, un artiste à tenu à rappeler - de façon comique - que même si nous ne la voyons plus, la violence, reste belle et bien réelle.

Jon Burgerman a choisi une méthode sympathique pour mettre en lumière cette réalité. Il pose devant des affiches de films où les héros brandissent des armes mortelles comme nous brandirions une manette de Xbox.

Effectivement, pistolets ou arcs sont capables de nous faire passer de vie à trépas en moins de temps qu’il n’en faut pour l’écrire ne le dire. Le résultat est volontairement comique, mais le but reste de mettre en évidence la quantité d’armes que nous voyons dans notre vie quotidienne.

« Si c’est possible, je continuerai le projet, que je qualifie d’intervention silencieuse. Les actions sont parfois subtiles, souvent bon marché, non permanentes (et parfois comiques), mais elles modifient la lecture d’un objet ou d’une situation au demeurant insignifiant. »

no images were found

Tags :Sources :jonburgermanVia :sploid
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « Il prétend être fusillé … »

    Ouuuuu la vilaine traduction ! C’est pas beau ca florence ^^
    Cette expression est très utilisé par nos amis américain, mais pas du tut adapté à notre langue !

    Trop de G-trad Florence ! Trop de G-trad ^^

  2. Pour ma part, j’ai été fusillé par la visionneuse violente.

    Excepté ce meurtre digne d’un crime contre l’humanité, l’article est intéressant.

  3. J’ai autant été fusillé par la laideur des mises en scène sur les photos, la médiocrité de la traduction et l’archaïsme de la visionneuse.
    Belle compilation !

  4. Assez ! Je quitte Gizmodo pour de bon, cela fait 4 ans que je visite le site 3 à 4 fois par jours mais la ca en est trop.
    J’espère que la rédaction/direction lira par chance ce commentaire, car j’ose croire que d’autre suivrons.
    Les axes d’améliorations vous sont pourtant soumis tous les jours dans les commentaires de vos followers…
    La liseuse d’images , recadrer Ben , les copier/coller bâclés , les fautes d’orthographes, l’absence totale d’impartialité dans vos articles.
    Amis fans de nouvelles technologies, RDV sur le journaldugeek, jusqu’ici ça reste le plus buvable site de nouvelles technologies Francophone disponible.
    Je reviendrais faire un tour dans 6 mois sur votre Gizmodo voir si des améliorations ont été apportées. J’invite les gens qui veulent aider Gizmodo à se développer à en faire de même, faire la sourde oreille sur toutes les remarques stipulées ci-dessus est inadmissible, aucune communication avec les lecteurs, c’est extrêmement décevant, surtout pour une déclinaison de l’excellent Gizmodo US. Respectueusement….

  5. @Kant1791 C’est pas une déclinaison c’est juste une franchise accordée à des pigistes. Aussi, si pour toi le jdg c’est le site francophone le moins pire, c’est que tu n’en connais clairement pas suffisamment. Même si ils ont eu la présence d’esprit de virer la personne que tu souhaiterais voir recadrer, le jdg n’est clairement pas au niveau de qualité de PCInpact, Zataz, Numerama, Korben et Clubic par exemple.

  6. Florence non, tu m’avais promis… No more visionneuse !!

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  7. Cette fille est une plaie tellement imbue d’elle même et sur de ses capacités intellectuelles qu’elle se permet de pisser sur les avis de ses lecteurs et de chier sur leurs remarques, qui se voulaient au départ constructives.

    Tu es vraiment ce qu’on peut appeler la connasse dans toute sa splendeur.

  8. C’est marrant, il me semblait que Ben avait annoncé dans les commentaires en début de semaine que d’ici 2 jours la visionneuse moisie serait de l’histoire ancienne.
    On nous aurait (encore) menti?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité