L’alliance Bouygues-SFR est officielle !

La nouvelle circulait déjà depuis de nombreuses semaines, quelques mois même. Les deux opérateurs téléphoniques que sont Bouygues Télécom et SFR ont effectivement conclu un accord stratégique pour partager une partie de leurs réseaux d'accès mobiles. Ce réseau commun devrait être finalisé en 2017.

Il ne manquait plus que la signature de cet accord dont on savait déjà presque tout. Les discussions avaient débuté en Juillet 2013, la mutualisation de l’équipement entre Bouygues Télécom et SFR est désormais effective. Sur une zone correspondant à 57% de la population, un nouveau réseau partagé sera déployé. Les avantages sont évidents, meilleure couverture mobile (à l’intérieur comme à l’extérieur), meilleure qualité de service et bien évidemment, des économies significatives – pour les deux opérateurs tout du moins -.

Cet accord de mutualisation inclut notamment la création d’une société commune pour gérer les infrastructures et une prestation de service de partage de réseau d’accès, l’idée étant bien sûr que ce réseau partagé soit compatible 2G, 3G et 4G.

Favorable à cet accord, l’ARCEP a tenu à préciser qu’elle procèdera à son analyse détaillée dans les prochaines semaines. Bien évidemment, ni Free Mobile ni Orange ne font partie de cet accord.

Tags :Sources :PCInpact
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Leurs équipements sont déjà en double dans les zones de forte population, celles qui les intéressent pour en tirer une rentabilité maximum. Tout au plus, ça va faire disparaître des antennes qui ne seront plus entretenues et donc réduire un peu plus la qualité de leurs réseaux.

      Les utilisateurs Bouygues et SFR devront à moyen terme se partager une seule antenne au lieu de deux, donc le service se dégradera. C’est au contraire la meilleure chose à faire pour aider la concurrence, Free ou Orange.

  1. Ce n’est pas anticoncurrentielle ? Si deux opérateurs acceptent de mutualiser leurs équipements pourquoi ne le font ils pas tous ensemble? ça profiterai aux clients… même si ce n’est pas leur principal préoccupation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité