Une nouvelle langue étrangère à l’école : la programmation !

Le Sénat du Kentucky vient juste d'adopter une loi qui permettra aux étudiants de prendre des cours de programmation informatique dans le cadre... Des langues étrangères !

Certes, nous sommes en Amérique et il ne s’agit que d’un seul état, mais il serait de bon ton que cette décision fasse jurisprudence. La programmation est un langage à part entière, alors pourquoi ne pas le classer aux côtés de l’apprentissage de l’Allemand ou encore de l’anglais. D’autant plus qu’à notre époque, apprendre les bases du code se révèle bien utile.

Après tout, l’enseignement de ces disciplines, une langue étrangère ou un langage informatique, n’est pas si différent. Les deux impliquent l’utilisation d’une structure ordonnée et l’usage de symboles. Beaucoup de penseurs célèbres (Blake, Russell, Peano, etc) ont estimé que les mathématiques étaient une langue (plus ou moins étrangère, selon les affinités…) !

Un choix ou une option ?

Espérons uniquement que cela n’induise pas de devoir choisir entre Espagnol ou Java, la capacité à parler une langue étrangère est également un impondérable . En plus de pouvoir voyager ou travailler de part le monde, en apprenant une langue parlée, on apprend aussi sa culture…

Ce n’est pas la panacée, mais de nombreux américains ne savent pas nécessairement où sont situés les autres pays du globe… Coder en C++ ne les aidera pas dans cette direction. Aujourd’hui, nombreuses sont les personnes qui aimeraient remonter le temps pour prendre des cours d’informatique, en faire une option est loin d’être illégitime.

Alors, que pensez-vous de cette nouvelle loi?

Tags :Sources :courier-journal.Via :Engadget
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « choisir entre Espagnol ou Java, la capacité à parler une langue étrangère est également un impondérable . » => Si j’avais eu à choisir, j’aurais pris JAVA. J’avais déjà l’Anglais en première langue, et comme, dans ma filière, ma seconde langue ne comptait pas (ou très peu) au Bac, je l’ai complètement ignoré..

  2. C’est clair qu’il faut être un bon littéraire pour être un bon programmeur…

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  3. N’importe quoi… Programmer ne permet pas de communiquer, au contraire des langues… Le langage informatique n’est qu’une liste d’instructions destinées à être compilées puis exécutées…

  4. Sachant que le java va droit a la mort super de proposer d’apprendre se language ^^

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  5. Les américains ne savent pas ou sont les autre pays du globe sans doute, voir meme la france , mais qui sais ou se situe le Kentucky …. Pas moi …

  6. N’importe quoi…. Comparer l’apprentissage d’une langue à l’apprentissage d’un langage de programmation n’a pas de sens… Dans l’apprentissage de la programmation on cherche à développer la logique de l’étudiant indépendamment du langage utilisé, le langage n’est qu’un support, si l’étudiant comprend les mécanismes de la programmation il pourra apprendre facilement de nouveaux langages. Alors que l’apprentissage d’une nouvelle langue vise à développer la culture de l’étudiant et également lui permettre de communiquer avec plus de personnes. Ce sont deux objectifs totalement différents. Introduire l’apprentissage de la programmation à l’école est une bonne chose mais il ne doit pas remplacer l’apprentissage d’une langue étrangère… C’est comme si on demandait à l’étudiant de choisir entre apprendre les maths ou l’histoire, ça n’a pas de sens…

    1. Cela n’a pas de sens de votre point de vue. Pourtant, on a supprimé l’histoire au bac scientifique ou il en a été question.Cela signifie donc qu’il s’agit d’une mesure qui a du sens pour d’autres. Dans les faits, on sait pertinemment qu’il suffit de travailler les mathématiques (tout en négligeant les autres discipline) pour pouvoir ensuite suivre un cursus donnant accès à un métier bien rémunéré et intéressant. Un choix rationnel pourrait donc parfaitement se limiter à l’apprentissage de ce qui est utile ou nécessaire ou rentable sur le plan professionnel : la programmation, l’anglais, les mathématiques et la physique. Cela suffirait amplement d’un point de vue strictement stratégique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité