Stephen Hawking n’a PAS déclaré que les trous noirs n’existent pas

Stephen Hawking

On ne présente plus Stephen Hawking, l'un des scientifiques les plus éminents de notre époque. Dans sa dernière publication, il déclare non pas que les trous noirs n'existent pas mais qu'ils n'existent pas dans la définition que nous leur connaissons. Une inflexion qu'il est bon de prendre en considération.

Vous avez probablement pu lire un peu partout que Stephen Hawking avait déclaré que les trous n’existent pas. La phrase complète est en réalité : “les trous noirs n’existent pas – dans le sens de système d’où la lumière ne pourrait s’échapper -. Il existe, par contre, des horizons apparents persistant un certain temps”.

Le papier de Hawking ne s’intéresse ici pas aux trous noirs en eux-mêmes mais davantage à l’horizon des événements – la limite de l’extension spatiale des trous noirs -, livrant ainsi “son opinion sur un débat en cours sans nécessairement ajouter aucun élément scientifique”, selon le physicien théorique Don Marolf.

Une petite précision qu’il est bon de noter à l’heure où une grande partie de l’Internet pourrait déjà être persuadée que les trous noirs n’existent pas…

Tags :Sources :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Heureusement, qu’il ne l’a pas dit.
    Si les trous noirs n’existaient pas, la sodomie n’existerait pas non plus.
    Et pourtant, chaque jour qui passe, ce gouvernement nous la met bien profond, et on la sent bien passer.
    Donc ça existe.
    CQFD.

    1. Dit moi à quel point les gouvernements précédents étaient exemplaires. Pfff, les conneries qu’on peut lire sur internet

      Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
      1. Il n’était pas exemplaire, c’est sûr.

        Mais le gouvernement actuel bas TOUS les records. En d’autre temps, le peuple aurai ressortit guillotine, et fourches.

        Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
        1. +1000 ! de vrais champions du monde !!!

          Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
        2. Les peuples ne font rien s’ils ne sont pas manipulés. Il y a 100 ans cette année, des millions d’hommes allaient se faire charcuter dans les tranchés et c’était ni la première ni la dernière fois. Donc le “avant c’était mieux”.. sans moi !

    2. Eric, moi je suis comme saint Thomas : il faut que je mette mon doigt dedans.
      Donc je ne croirais à l’existence de ton trou noir personnel que quand je l’aurais vu.
      Ensuite nous parlerons de la sodomie…

  2. Je conseillerais à Gizmodo de laisser tomber les publications sur les sujets intelligents, ça revient à demander un papier sur la fission nucléaire à un élève de CM2…

    1. Luc, c’est cul à l’envers..! donc ce papier devrait t’intéresser..!

        1. Non justement, je n’ai aucunement la prétention de pondre des phrases telles que : “Il existe, par contre, des horizons apparents persistant un certain temps. Le papier de Hawking ne s’intéresse ici pas aux trous noirs en eux-mêmes mais davantage à l’horizon des événements – la limite de l’extension spatiale des trous noirs.” sans y comprendre quoi que ce soit.

          D’où mon intervention, en fait.

        2. Et est-ce une raison pour démonter Gizmodo de cette façon ? Si tu n’y connais rien, un peu plus d’humilité serait la bienvenue tu ne crois pas ?
          Ce n’est pas parce que tu n’as rien compris que c’est le cas pour tout le monde ^^.
          Bisous.

  3. OBJET: Stephen Hawking n’a PAS déclaré que les trous noirs n’existent pas

    LETTRE AU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANçAISE
    Montréal, le 3 décembre 2013

    Monsieur le Président de la République,

    Le monde entier a les yeux fixés sur Vous, sur la Présidence française, tous les membres de votre gouvernement comme sur le peuple de France. Tous et chacun se rappellent aujourd’hui que l’un des porte-paroles les plus célèbres de l’humanité, Jean-Paul II, est jadis venu chez nous, en« Haîti », en mars1983, proclamer tout haut ce que tous et chacun murmuraient tout bas :

    « Ill faut que quelque chose change ici ».

    De nos jours plus que jamais le peuple français debout, aspire
    à quelque chose et et compte vraiment que quelque chose se passe en son pays à l’Horizon 2030 pour Faire émerger les champions de demain

    Et l’Histoire, qui désormais repose entre tes mains chère Mère Patrie te dis :
    « C’est à ton tour de te laisser parler d’amour ». Dis-le donc aussi à ton tour: Vas, France chérie, vas ! Montre-nous ton vrai visage, positivement !

    À chacun alors de jouer son rôle pour redonner à ce pays son cachet d’excellence !

    À ce prix, volontiers, je m’adresse aujourd’hui à Vous, Monsieur le Président et au peuple de toute la France, qui offrez à ce pays une manière d’être plus que jamais : « Quelque chose comme un grand peuple ».

    Dans cette optique, Monsieur le Président à qui d’autre qu’à Vous
    je pourrais confier ce document adressé jadis sous forme de lettre
    à Sa Sainteté le Pape Jean-Paul II à l’occasion de sa première visite
    en Haïti, ainsi que l’accusé de réception émané du Vatican ?

    Cette « Lettre au Pape Jean-Paul II » vise à attirer l’attention sur le
    problème du racisme anti-noir et ses répercussions négatives
    au niveau même de l’avancement du progrès scientifique en
    Occident et plus précisément dans le domaine de l’Optique.

    Dans le Monde occidental, en effet, selon la théorie admise
    depuis Newton, on considère que le blanc est la synthèse
    des couleurs ; en réalité c’est le contraire : le blanc constitue
    l’analyse ou le décodage « visible » de la lumière ou des couleurs,
    alors que le noir en est la synthèse ou la composition « invisible ».

    Autrement dit, l’obscurité ou la noirceur et par extension le « Trou noir »
    (terme utilisé à tort dans le Monde scientifique pour désigner la réalité des
    astres invisibles ou Soleils noirs) sont source d’énergie et de lumière.

    Cette matière première de l’énergie lumineuse culmine, à son degré extrême de rayonnement, par neutralisation de toutes les couleurs du spectre, sous la forme de « lumière blanche » selon l’expression consacrée.

    Par conséquent, le « noir absolu » – absorption de toutes les couleurs – est une composition “divisible” de la lumière. La théorie de Newton, sans contredit, donne une interprétation partielle à la notion de lumière en excluant le noir. Notre apport tend à démontrer que le noir est non seulement partie intégrante du processus de la lumière mais en est la synthèse véritable. Le concept de lumière s’affirme donc comme étant un tout « divisible » comprenant une gamme d’intensités (ou de couleurs)
    où le noir est la forme « invisible » (ou absorbée) de l’énergie ainsi considérée.

    Qu’il me soit ici permis, Monsieur le Président, pour étayer ces propos concernant les Trous noirs et le rayonnement, de poser avec Hubert Reeves, docteur en astrophysique nucléaire et conseiller scientifique de la NASA, la question suivante :

    « Que deviendrait le Soleil si on le plongeait dans un rayonnement de haute température comme celui qui existait au début de l’univers ? »

    «Au lieu d’émettre de la lumière, il en absorberait et finirait par se résorber entièrement dans le fluide cosmique”.

    Le fluide cosmique, Monsieur le Président, voilà ce que par « erreur d’Optique » on appelle « l’obscurité » ou « les ténèbres de l’espace ». C’est ce flux électromagnétique, océan incommensurable où baignent les planètes et les étoiles, comme la mer qui relie les continents les uns aux autres. L’obscurité est donc « la Mer de l’Espace ».

    «Mais que se passerait-il si on injectait dans ce rayonnement primordial non pas une étoile ordinaire comme le Soleil blanc mais un « Trou noir » ou « Soleil noir » ?

    Selon la physique d’Einstein, un Trou noir est un lieu où la gravité est si formidablement intense que rien ne peut s’en échapper, pas même la lumière « visible ». Un tel objet devrait aspirer et absorber le rayonnement et augmenter progressivement sa propre masse (E=MC2 toujours…).

    «Mais après Einstein, il y a eu Bohr, Heinsenberg et la physique quantique ; et rien ne sera plus jamais pareil».

    La version einsteinienne du Trou noir est équivalente à l’affirmation que la matière située à l’intérieur du Trou noir est définitivement « assignée à résidence » dans ce volume d’espace.

    Selon le mot de Hubert Reeves, « Un énoncé aussi absolu est donc contraire à l’esprit quantique d’après lequel : rien n’est jamais définitivement localisé quelque part. Il y a toujours probabilité d’en sortir. Si le mur d’enceinte est trop haut, on creusera un tunnel ; si les prisonniers sont patients, ils s’évaderont. Il suffit d’attendre ».

    «En vertu de ce principe, les Trous noirs «s’évaporent ». Constamment, de la matière s’échappe sous forme de rayonnement ; les Trous noirs
    « brillent » ! Leur surface se comporte comme celle de n’importe quel corps porté à une certaine température et ce « rayonnement » alimentera
    sans fin le merveilleux « fluide cosmique » que l’on s’obstine, comme des aveugles, à appeler « l’obscurité ».

    Nigra sum « sed » formosa ! Selon la formule latine bien connue sans la moindre connotation négative.

    Oui! mais de préférence ne faudrait-il pas dire : je suis noire « et » belle ?

    Car l’obscurité, à la fois source et véhicule de la lumière, n’a pas à se défendre d’être la belle et infiniment discrète matière première de l’univers.

    «L’obscurité est la mère de l’univers».

    Discrète et belle es-tu, toi aussi, Haïti. Discrète, oui; mais effacée, jamais ! À l’image de la « Vierge Noire » qui t’inspire et qui t’aime. Du sommet et par delà l’espace de ta « Cité Soleil ».

    C’est pour proposer une approche plus constructive qui amène des correctifs aux données traditionnelles abusives dites encore scientifiques de l’Optique que nous nous sommes adressé, Monsieur le Président, à ce témoin authentique du signe des temps — Sa Sainteté le Pape Jean-Paul II — prophète de l’ère nouvelle.

    Lucien Bonnet

    S.V.P., Voir Lettre au Pape Jean-Paul II
    Dans : http://www.contact-canadahaiti.ca/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité