Linus Torvalds applaudit NVIDIA pour avoir ouvert le code du driver du K1

Adulé autant qu'il est critiqué, Linus Torvalds est une personnalité emblématique de la scène IT. Le créateur du noyau Linux n'a pas pour habitude de mâcher ses mots, critiquant souvent sèchement ses cibles. Aujourd'hui, cela dit, c'est bel et bien un bon gros merci qu'il adresse à NVIDIA.

Après avoir grandement dénoncé NVIDIA pour son obstination à ne rien faire pour la communauté Linux, c’est donc cette fois un merci le pouce levé que Linus Torvalds adresse.

 

Pourquoi donc un tel élan de sympathie ? Tout simplement parce que le spécialiste de la microélectronique a décidé de proposer un driver open-source de son dernier SoC, le Tegra K1.

A destination des systèmes sous Android, Windows et plus largement de tout autre système embarqué, le K1 embarque notamment un processeur quad-core à 2,3GHz et peut supporter jusqu’à 8Go de RAM DDR3.

La communauté Linux notamment peut donc se réjouir de ce premier pas dans le bon sens de NVIDIA, de quoi envisager une très bonne prise en charge du SoC dans les distributions mobiles. Espérons que le géant américain poursuive dans cette voie pour ses drivers à venir…

Tags :Sources :Android Police
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Et oui très bonne chose, ça permet au moins de simplifier les développements et adaptations de jeux sous Linux et autres.

  2. MAIS OU EST PASSÉ L’ARTICLE SUR LA FINLANDE ET L’EUROPE ? VOUS SAVEZ CELUI QUI NE VOULAIT RIEN DIRE ET QUI S’EST FAIT EXPLOSER DANS LES COMMENTAIRES ? SUPPRIMÉ PAR HONTE ? HAHAHA

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  3. @onZa Les k1 c’est du SoC ARM pas du x86_64 donc c’est pour mobile. Les GPU des geforce et quadro ne sont pas concernées. Je t’en veux pas, si, plutôt que de juste être traduits à l’arrache, les articles étaient adapté au faible niveau technique de leur lectorat nous n’en serions pas là. Mais là encore, avant de simplifier quelque chose il faudrait déjà être à même de le comprendre plutôt que de ne retenir qu’un fuck auprès d’étudiants pendant une conférence…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité