Les espions britanniques attaquent les Anonymous

DDoS

Les récents documents divulgués par Edward Snowden et obtenus par NBC News suggèrent que l'agence d'espionnage britannique GCHQ a lancé une attaque DDoS sur les collectifs de hackers Anonymous et LulzSec. L'arroseur arrosé...

D’après une présentation d’une conférence de la NSA datant de 2012, la GCHQ  et le Threat Research Intelligence Group (JTRIG) auraient lancé une vague d’attaques par déni de service à l’encontre des salles de chat utilisés par les Anonymous. L’attaque visait à couper les communications entre les pirates, en utilisant leurs propres armes de prédilection.

L’opération baptisée Rolling Thunder était apparemment une réponse à l’attaque DDoS des Anonymous sur PayPal en 2011, elle avait touché plusieurs grandes sociétés de cartes de crédit. Les documents expliquent que les agents de la JTRIG ont tenté d’infiltrer les mêmes salles de chat, afin d’identifier les pirates.

Les moyens utilisés par les espions britanniques ne sont pas moindres. Parmi les méthodes énumérées dans le document, on peut citer le brouillage des téléphones, des ordinateurs et des comptes de messagerie. Ledit document précise que la GCHQ a davantage mis l’accent sur l’utilisation des outils de cyber-attaque privilégiés par les adversaires.

Via Facebook et Twitter, les espions ont prévenu les Anonymous que leurs attaques DDoS étaient parfaitement illégales, ce qui a apparemment eu un succès étonnant : 80% de ceux qui ont été avertis ont disparu des forums de discussion en un mois. Par la suite, l’opération a permis identifier les membres qui effectuaient des attaques, et même abouti à la condamnation du pirate qui avait volé 8 millions d’identités sur PayPal.

De telles mesures étaient-elles justifiables pour quelques attaques DDoS… Rien n’est moins sur. Manifestement, comme le dit ma une devise familiale : ‘Pour un oeil, les deux yeux, pour une dent, la mâchoire…’

Tags :Sources :nbcnews
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « une réponse à l’attaque DDoS des Anonymous sur PayPal en 2011 »
    A cette vitesse de réponse, ca manque de crédibilité. Le gars a le temps de mourrir de saturnisme avant de voir son adresse mail disfonctionner…
    Autant dire tout de suite qu’ils ne servent à rien !

  2. « 80% de ceux qui ont été avertis ont disparu des forums de discussion en un mois »
    Ouaou, les Nymous ont toutes le couilles du monde on dirait !!

    1. Tu sais, des forums, ils en existent pleins… Et on parle d’attaques DDoS, ou n’importe qui avec un logiciel y arrive. La preuve ils ont fait peur sur Facebook et Twitter …
      Enfin bon 80% ont cherchés d’autre forums ou sont des petits malins se prenants pour des pirates …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité