L’odeur corporelle, nouvelle technique d’identification

Oubliez les scanners rétiniens et autres lecteurs d'empreintes digitalesIl s'avère que l'odeur corporelle est un identifiant biométrique scandaleusement précis. Selon une nouvelle étude espagnole, cela pourrait changer la façon dont les points de sécurité des aéroports fonctionnent.

Une équipe de l’Université Polytechnique de Madrid vient d’annoncer les premières conclusions concernant une technique d’identification utilisant uniquement les odeurs corporelles des sujets. Une technique efficace à plus de 85%…

En d’autres termes, il suffit d’une machine capable de renifler une personne pour en confirmer ou infirmer l’identité. Pas d’encre, pas d’empreintes digitales, pas de gâchis. Mieux encore, le système est nettement moins encombrant que les scanners  rétiniens et bien plus précis que les appareils de reconnaissance faciale.

On peut aller à imaginer que nous n’aurions besoin que d’une carte d’identité à l’aéroport, il suffirait de passer dans une machine qui pourrait à la fois vérifier votre signalement, et également flairer les matières dangereuses.

Evidemment, il faudrait créer une gigantesque base de données d’odeurs corporelles, ce qui pose déjà des problèmes d’éthique. Mais nous n’en sommes pas là, la détection de votre parfum en est à peine ses balbutiements…

Comme les chercheurs espagnols l’indiquent clairement dans leurs résultats, nous avons utilisé des limiers pour pister des humains pendant des siècles. Maintenant, il faut juste un robot.

Tags :Sources :upmVia :discovery
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Je suis pas plus impressionné que ça.
    Les animaux se reconnaissent à l’odeur. Les animaux nous reconnaissent à l’odeur. On peut fortement soupçonner que nos ancêtres (plus ou moins lointains) se reconnaissaient à l’odeur. Donc…
    Par contre, 85% c’est quand même pas tout à fait ce que j’appellerais « scandaleusement précis ».

  2. Nous, humains, le faisons toujours, inconsciemment.
    Un belle exemple, est le peau à peau, avec le bébé et la maman ou/et le papa. Technique très utilisé en néonat.
    Rien de nouveau sous le soleil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité