Stopper une hémorragie… grâce à des éponges

XStat

Sur certains champs de bataille, l’une des premières causes de mortalité reste l’hémorragie consécutive aux blessures par arme à feu. C’est de cette problématique que sont partis un groupe d’anciens combattants de l’armée américaine pour créer une start-up baptisée RevMedx avec des scientifiques et des ingénieurs. L’objectif ? Trouver une nouvelle solution moins invasive pour stopper les hémorragies.

Le résultat de leur travaux se trouve être une seringue de nouvelle génération, capable de projeter de petites éponges spécialement conçues pour bloquer l’écoulement de sang des victimes. Le dispositif XStat (de son petit nom) doit être inséré directement dans une blessure et actionné afin de libérer les éponges dans la plaie, au plus près des artères touchées par exemple.

Cette action est présentée par ses inventeurs (connaisseurs du terrain et des blessures), comme étant beaucoup moins douloureuse que la technique actuelle. Cette dernière consiste à opérer une pression manuelle au niveau de l’écoulement de sang, c’est à dire à l’intérieur même de la plaie…

Cette invention a reçu le soutien financier de l’armée américaine (à hauteur de 5 millions de dollars) mais reste encore à l’état de prototype et dans l’attente de l’approbation de l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA).

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Les éponges n’absorbent pas la totalité du sang, une fois imbibée, elles doivent créé une sorte de coagulation, empêchant le sang de s’écouler hors des vaisseaux

  1. Cela fait bien longtemps qu’on ne fait plus la pression direct à la main ! Il existe ce que l’on appelle un CHU (Coussin Hémostatique d’Urgence) qui est en fait une grosse éponge sur laquelle on va venir enrouler un bandage élastique qui va comprimer la plaie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité